#28 / Février 2020

Soumis par Alain-Herve Le Gall le sam 01/02/2020 - 09:21
 

Si cette lettre d'information ne s'affiche pas correctement, aller à la version en ligne   /   sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (Désinscription)


cycl'?BS / #28 / Février 2020


L'infolettre mensuelle de l'OSUR

L'essentiel de l'actu scientifique, pédagogique, technique, culturelle de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes, en un clin d'oeil

> Composante de l’université de Rennes 1 (école interne), l'OSUR assure une mission de formation dans le domaine des sciences de la Terre, de l’écologie et de l’environnement
> Structure fédérative de recherche, l'OSUR pilote les recherches en environnement en associant les principaux laboratoires de cette thématique au sein du pôle scientifique rennais (CNRS, INRAE, Universités de Rennes 1 et 2, Agrocampus Ouest, BRGM)
> Observatoire des Sciences de l’Univers du CNRS, l'OSUR assure des missions spécifiques d’observation des systèmes planétaires et environnementaux sur le long terme
>>> Les "dynamiques des paysages" sont un thème fédérateur dans les activités scientifiques de l'OSUR

 A la Une

Nouveau succès européen pour l'OSUR,
l'université et le CNRS

Le projet PANORAMA : lauréat 2019 Marie Sklodowska-Curie ITN (Innovative Training Network)

Le projet PANORAMA, « EuroPean trAining NetwOrk on Rare eArth elements environMental trAnsfer: from rock to human » coordonné par Mélanie Davranche (Professeure, université de Rennes 1) et Aline Dia (DR CNRS, Géosciences Rennes), a été retenu pour financement. Ce projet est un réseau de formation et de recherche (Innovative Training Networks - ITN), projets collaboratifs des actions Marie Sklodowska Curie du Programme-cadre européen Horizon 2020. PANORAMA est un projet multidisciplinaire et interdisciplinaire qui vise à étudier l'ensemble du comportement environnemental des terres rares, c’est-à-dire leur spéciation, leur transfert et la biodisponibilité de leurs sources vers les différents compartiments environnementaux et leurs effets associés sur la santé environnementale.
Le consortium PANORAMA réunit 18 partenaires (9 bénéficiaires et 9 organisations partenaires) dans 7 pays européens, et formera 15 doctorants à travers un plan de formation co-construit avec tous les partenaires du projet.

+info

 A l'affiche

Le bonjour de San Francisco !
Les doctorants du projet ENIGMA dans le grand bain du Meeting de l’AGU

La conférence d’automne de l’American Geophysical Union (AGU) est l’un des plus grands évènements scientifiques dans les sciences de la Terre et de l’univers.
De retour en France, voici les témoignages de 6 doctorants de l'ITN ENIGMA qui partagent leurs premières impressions

+

GEOgraphics

Le numéro 2019 des GEOgraphics, le florilège cartographique de l'UMR LETG, est en ligne !
Avec notamment les contributions de Clémence Vannier sur "Télédétection et épidémiologie", Jean Nabucet sur "Télédétection et nature en ville", Gwenael Morin, Valérie Bonnardot et Hervé Quénol sur "Changement climatique en viticulture" (LETG-Rennes, CNRS, université Rennes 2)

+

L'OSUR accueille 2 nouvelles plateformes

L'offre scientifique et technologique de l'OSUR s'étoffe avec la structuration de 2 nouvelles plateformes labellisées par l'université de Rennes 1 : 
* La plateforme EcoChim : centre de ressources analytiques en écochimie dédié aux dosages et profilages de molécules organiques complexes
* La plateforme GeOHeLiS dédiée à la géochimie élémentaire et isotopique

+

Île-d'Houat. Capturer des bécasses pour étudier les pesticides en Bretagne

Cette étude relative à la conservation de la biodiversité dans les paysages agricoles est menée par Françoise Binet (CNRS, ECOBIO) et Audrey Barranger (université de Rennes 1, ECOBIO). L’île de Houat (Morbihan) n’est plus une terre agricole depuis plusieurs dizaines d’années. La présence de produits phytosanitaires est donc censée y être quasiment nulle et servira de point de comparaison avec des échantillons prélevés dans d’autres lieux en Bretagne, non protégés
(Ouest-France, 28/01/20)

+

Focus sur la cellule QVT d'ECOBIO

La cellule QVT a pour mission de créer un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement. Elle propose des actions visant à améliorer la cohésion, l’ambiance et les conditions de travail.
Les projets ne manquent pas : jardin participatif,  journée "Graines de Scientifiques", salle de convivialité...  Avec Marion Chorin (université de Rennes 1, ECOBIO)

+

Dernière sortie terrain 2019
pour les étudiants du Master2 TELENVI

Dernière sortie terrain 2019 à Brest et découverte du secteur spatial pour les étudiants en géographie du Master2 GAED parcours TELENVI -  télédétection environnementale  - porté par les enseignants-chercheurs du LETG-Rennes à l'université Rennes 2 (avec Agrocampus Ouest).
Objectifs du master : apporter une compétence double, en associant une connaissance approfondie des outils et méthodes spatiales avec une connaissance des principaux domaines d’application en environnement (climat, hydrologie, agronomie, etc.)

+

 Vulnérabilités et atouts du bassin rennais :
quelle adaptation face au changement climatique ?

L'AUDIAR (Agence d'Urbanisme et de Développement Intercommunal de l'Agglomération Rennaise), en partenariat avec le laboratoire LETG-Rennes, a réuni les partenaires locaux et les acteurs du territoire concernés par le dérèglement climatique pour travailler sur les enjeux et les stratégies d’adaptation à horizon 2050

+

Jumeaux numériques des villes :
explorer les multiples usages sociétaux

Cartographies et maquettes numériques en 3 dimensions, expériences immersives, intégration de résultats de modèles statiques et dynamiques, usage des techniques de gestion du cycle de vie des produits de l’industrie etc. Les villes et les territoires sont de plus en plus nombreux à se lancer dans des projets de création d'un Digital Twin ou Jumeau Numérique.
L'OSUR a accueilli le 23 janvier Angeline Kneppers (Dassault Systems) pour une présentation du projet mené avec Rennes Métropole

+

 Climat : les lycéens au premier rang

Une table ronde exceptionnelle sur le changement climatique a été organisée le 28 janvier pour 800 lycéens, par le Pôle Bretagne culture scientifique, la Région Bretagne, l'Académie de Rennes et l'Espace des sciences.
Bruno David, président du Muséum National d'Histoire Naturelle, Pascale Braconnot, membre du conseil scientifique du Programme mondial de recherche sur le climat, Olivier Fontan, directeur exécutif du Haut conseil pour le climat, et l'écologue Yvan Lagadeuc (université de Rennes 1, ECOBIO) ont présenté les enjeux et des solutions et répondu aux questions des lycéens.
(voir la vidéo de la rencontre)

+

Prix de la meilleure communication
de la journée Nanomatériaux 2020

Alice Pradel, doctorante dans l'équipe NanoBioGéochimie de Géosciences Rennes a reçu le prix de la meilleure communication de la journée Nanomatériaux 2020, le 14 janvier dernier.
Sur le site Rennais, un certain nombre d'équipes développent des recherches autours des nanomatériaux. Ces thématiques peuvent avoir de nombreux points de convergence, tant au niveau des objectifs scientifiques que des savoir-faire (élaboration, analyses structurales et spectroscopiques, outils de simulation ou procédés technologiques). Cette journée scientifique "Nanomatériaux" avait pour but d'échanger autour de ces thématiques

+

CGLE 2020 et Fondation Rennes1 : 
présentation de la Chaire Eaux et Territoires

La Fondation Rennes1, l'OSUR, Eau du Bassin Rennais et Rennes Métropole ont présenté la Chaire Eaux et Territoires au 21e CGLE 2020 (Carrefour des Gestions Locales de l'Eau), le 29 janvier.
La chaire est portée par Luc Aquilina (Université Rennes 1, Géosciences Rennes) et Jean-Raynald de Dreuzy (CNRS, directeur de l'OSUR) ; les travaux de thèse de Ronan Abhervé se focalisent sur l’évolution des ressources en eau dans la perspective du changement climatique et de l’augmentation des pressions provoquées par l’action de l’homme (étude sur le bassin rennais)

+

 CGLE et CRESEB :
les sciences économiques dans les politiques de l’eau, défis et opportunités

Pierre Dupraz et Bénédicte Rulleau (INRAE), Gérard Gruau (CNRS, Géosciences Rennes, CRESEB) et Stéphane Robichon (Agence de l’Eau Adour-Garonne) ont animé le séminaire «Sciences et décision publique» du CRESEB proposé le 30 janvier dans le cadre des 21e CGLE: quels sont les défis, des points de vue scientifique et de la prise de décision qui se posent ? Quels sont les besoins pour les décideurs ? Quels sont les apports parmi la palette d’éléments scientifiques à disposition des décideurs ? Quelles sont les difficultés pour les économistes à apporter les réponses attendues ? Quels sont les défis, notamment du point de vue de l’interdisciplinarité qui se posent aux économistes ?

+

  CGLE et France Water Team :
présentation de la plateforme CONDATE Eau

Eliot Chatton (CNRS, OSUR), Ronan Abhervé (université de Rennes 1, Géosciences Rennes) et Marine Liotaud (CNRS, Géosciences Rennes) ont présenté la plateforme CONDATE Eau au Village Innovation du 21e CGLE, animé par France Water Team (pôle de compétitivité de la filière eau) au titre de sa participation au club B2E (Bretagne Eco-Entreprise) : une opportunité unique pour la plateforme OSUR d'échanger avec les acteurs de l'eau autour de ses expertises sur les gaz dissous et l'empreinte moléculaire

+

  MOOC Dynamiques des paysages :
en avant pour la session 2

Le campus numérique ENVAM, le SUPTICE de Rennes1 et l'OSUR ont le plaisir d'annoncer l'ouverture de la session 2 du MOOC "Dynamiques des paysages".
Début du cours le 2 mars 2020. Les inscriptions sont d'ores et déjà possibles sur la plateforme FUN MOOC.
Ce MOOC produit par le campus numérique ENVAM et conçu par les enseignants et chercheurs de l'OSUR se propose de faire découvrir la « vie » des paysages, leur naissance, leurs évolutions, et comment l’homme peut intervenir pour les gérer. La transdisciplinarité qui opère autour de cette thématique génère des recherches originales et créatives. On y découvre également que les paysages regorgent d’une variété de métiers et d’emplois plus grande qu’il n’y paraît…

+

 Les publications décodées

 Astéroïde ou volcanisme,
mais qui a tué les dinosaures ?

Le Crétacé s'est terminé il y a 66 millions d'années avec de grandes éruptions volcaniques en Inde et l'impact d'une météorite de 10 kilomètres de diamètre dans le golfe du Mexique (formant le cratère de Chicxulub). Chacun des 2 événements est isolément potentiellement catastrophique, mais celui qui a finalement tué les dinosaures non aviaires est longtemps resté une énigme.
Une équipe de chercheurs internationaux, au sein de laquelle on retrouve Sietske Batenburg (université de Rennes 1, Géosciences Rennes), publie en janvier 2020 dans la revue Science des résultats originaux qui permettent d’éclairer les circonstances du cataclysme planétaire en précisant la chronologie des évènements.

+

Croissance crustale et
origine de la croûte terrestre à l’Archéen

La Terre a 4,56 milliards d’années. Elle peut être divisée en deux grands ensembles, des continents émergés qui occupent environ 30% de sa surface et des océans qui complètent celle-ci. La représentation cartographique de notre planète telle qu’elle nous est familière a bien évidemment fortement évolué au cours du temps. Les continents se sont formés puis disloqués, les océans se sont ouverts puis refermés. Tous ces phénomènes sont le résultat de la tectonique des plaques. Une des grandes questions qui animent les débats scientifiques en sciences de la Terre est justement de savoir depuis quand cette tectonique des plaques est active.
Une étude menée par des chercheurs du Geological Survey of Western Australia en collaboration avec Marc Poujol (université de Rennes 1, Géosciences Rennes) apporte des éléments de réponse dans un article publié en décembre 2019 dans la revue NATURE Communications

+

 Vestiges archéologiques submergés :
comment les repérer ? Comment les cartographier ?

L’apport de l’imagerie hyperspectrale aérienne pour la cartographie archéologique submergée dans des environnements d'eau peu profonde : article publié en septembre 2019 dans la revue Remote sensing avec notamment Serge Cassen (université de Nantes, CReAAH-Nantes), Thierry Lorho (Service Régional d'Archéologie, CReAAH-Rennes) et Laurence Hubert-Moy (université Rennes 2, LETG-Rennes)

+

Première cartographie nationale des prairies semi-naturelles

Laurence Hubert-Moy et ses collègues (université Rennes 2, LETG-Rennes) publient en décembre 2019 dans la revue Remote Sensing les résultats d’une étude portant sur l’inventaire des prairies semi-naturelles sur l’ensemble de la France métropolitaine à partir d’une série temporelle de plus de 500 images satellites MODIS acquises entre 2006 et 2017

+

 Dans notre environnement

 CNRS : Contrat d’objectifs et
de performance 2019-2023

Le nouveau Contrat d’Objectifs et de Performance (COP) 2019-2023 qui sera signé prochainement entre l’État et le CNRS a été voté par le conseil d'administration. Antoine Petit, PDG du CNRS, en dévoile les grandes lignes

+

Les données scientifiques,
un trésor à partager

En passe de devenir une exigence, l’ouverture et le partage des données scientifiques pourraient déboucher sur de nouvelles découvertes. Cela nécessite la mise en place d’outils appropriés, mais aussi une réflexion coordonnée au-delà des frontières

+

 Un "Green deal" pour l'Europe

Le programme écologique de la nouvelle Commission européenne a été dévoilé le 11 décembre 2019. Un "Green deal" pour l'Europe : c'est la priorité d'Ursula von der Leyen, la nouvelle présidente de la Commission européenne. Avec ce "pacte", elle souhaite mettre la barre vers une Europe plus verte, afin d'atteindre la neutralité carbone en 2050

+

 La Bretagne se dote d'une
Agence de la biodiversité

La Bretagne n’échappe pas au phénomène planétaire d’érosion de la biodiversité. 65 % des 17 espèces d’oiseaux marins nicheurs sont ainsi menacées de disparition, quand 30 % des espèces de papillons de jour sont désormais en péril au niveau régional. Pour stopper ce phénomène dévastateur, la Région en partenariat avec l’Office français de la biodiversité* vient d’inaugurer l’Agence bretonne de la biodiversité. Basée à Brest, elle est opérationnelle dès février 2020

+

 L’homme est un acteur géologique :
il produit même de nouveaux atomes

Selon Jérôme Gaillardet, géochimiste, la frontière entre monde minéral et organique est parfois floue. Les interactions, voire les coévolutions, sont fréquentes, surtout dans notre espace de vie, qu’on appelle aussi la "zone critique".
(Libération, 22/12/19)

+

Joël Boustie, rare explorateur
du monde des lichens

Persuadé que ce trésor de biodiversité recèle des molécules d’intérêt majeur, ce chimiste de l'université de Rennes 1 a relancé la recherche sur ce sujet boudé en France, en s’appuyant sur les travaux des naturalistes
(Le Monde, 04/01/20)

+

14e Olympiades nationales de géosciences

Concours académique et national, les Olympiades de géosciences ont été créées en 2007 dans le cadre de l'année internationale de la planète Terre. Les Olympiades sont ouvertes sur la base du volontariat aux lycéens de première de la série générale.
Objectifs pédagogiques :
* développer le goût des sciences chez les lycéens
* favoriser l'émergence d'une nouvelle culture scientifique autour des géosciences
* mettre en avant la dimension pluridisciplinaire des géosciences
 * souligner le lien étroit entre les géosciences et l'éventail des métiers qui leur sont associés

+

Les géosciences pour un futur durable

Les géosciences sont essentielles pour relever les défis futurs d'une société mondiale durable, qui allie protection de l'environnement et accès aux ressources vitales pour tous.
La Geological Society propose en une infographie synthétique des secteurs/professions des géosciences en lien avec les 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations-Unies (téléchargeable en libre accès).
Les géosciences au service de l'humanité : c'est aussi notre message en direction des lycéens en quête d'orientation. Choisir les Sciences de la Terre et de l’Environnement, c'est choisir aujourd'hui un domaine motivant et se préparer pour demain un avenir professionnel passionnant !
RDV le 8 février sur le campus de Beaulieu pour la Journée Portes Ouvertes de l'université et découvrir notre offre de formation OSUR

+

La Convention citoyenne pour le climat,
un test qui intéresse les chercheurs

Toutes les trois semaines depuis des mois, des chercheurs s’installent au Palais Iéna à Paris pour suivre le déroulé de la Convention citoyenne pour le climat. Pourquoi tel groupe s’est dissous ? Comment telle décision a été prise ? Que penser de cette assemblée ? Est-ce un gadget néolibéral ? Une vraie avancée démocratique ?
(Nouvel Obs, 28/01/20)

+

REseau Français des Etudiants
pour le Développement Durable

REFEDD : le réseau des associations étudiantes qui oeuvrent pour des campus durables.
"On ne peut pas envisager une transition écologique si les citoyens ne savent ce que c'est que le changement climatique. Il est essentiel que les étudiants comprennent que leur métier va être impacté par ce phénomène." Margot Duvivier, invitée de la Terre au Carré
(France Inter, 18/12/19)

+

 La ligne B du métro ouvrira fin 2020

C'est officiel, la seconde ligne de métro rennaise sera mise en service le 21 décembre 2020, près de 7 ans après le lancement des travaux. Une révolution pour les usagers du campus de Beaulieu !
(Ouest France, 12/12/19)

+

 Rennes décroche le label EcoJardin

Rennes est la première ville française de plus de 100 000 habitants à avoir reçu, en décembre dernier, le label EcoJardin pour l'ensemble des espaces verts dont elle a la gestion. EcoJardin accompagne le changement de pratique des gestionnaires publics et privés et la mise en œuvre d’une gestion écologique
(Rennes Métropole, 13/01/20)

+

 Application “Qualité rivière” pour connaître
l’état des milieux aquatiques

Depuis le bord de l’eau ou en embarcation, que vous soyez vacanciers, pêcheurs, kayakistes ou randonneurs, vous pouvez accéder via votre smartphone ou tablette aux données sur la rivière la plus proche, ou de votre choix en entrant simplement son nom ou un code postal...
(En Immersion, 19/12/19)

+

 Que peuvent faire les institutions
pour améliorer la communication scientifique ?

De nombreuses organisations académiques ou scientifiques ont du mal à enseigner et à encourager les pratiques de communication scientifique. Voici ce qu'elles peuvent faire
(NATURE, 13/12/19)

+

 Dans le champ des idées

Les étudiants dessinent l’université du futur

Lors d’un colloque sur les Initiatives d’excellence en formations innovantes (IDEFI), organisé le 2 décembre 2019, cinq étudiants ont été invités à partager leur vision de l’université de 2030 face aux enjeux de développement durable. Au fil de la discussion, des initiatives pour répondre à la nécessaire évolution de l’université ont émergé, et à travers les témoignages, de nombreuses idées prometteuses sont apparues
(The Conversation, 12/01/20)

+

"On n’avait pas pensé qu’un jour il faudrait s’incliner devant les arbres !"

Dans «le Siècle vert», essai à l’ironie cinglante, le philosophe Régis Debray salue la mobilisation contre le dérèglement climatique mais craint une nouvelle «idolâtrie» de la nature au détriment de la raison. Face à cette «sacralité», il préfère trouver un équilibre, entre «l’Internationale» et «l’Ode à la salade».
(Libération, 09/01/20)

+

Une écologie des relations

Considéré comme un des grands anthropologues français du XXe siècle, Philippe Descola réalise son premier terrain en Amazonie. En ethnographe, il vit des années durant au sein de la tribu des Jivaros Achuar, et observe les relations que ces Amérindiens entretiennent avec les êtres de la nature. En ethnologue, il montre que l’opposition traditionnellement établie en Occident entre nature et culture ne se vérifie pas chez les Achuar, qui attribuent des caractéristiques humaines à la nature. En anthropologue enfin, il définit quatre modes de rapport au monde que sont le totémisme, l’animisme, le naturalisme et l’analogisme permettant de rendre compte des relations de l’homme à son environnement
>>> Texte intégral via OpenEdition >>>
(CNRS Editions, 2019)

+

Peut-on concilier capitalisme et écologie ?

La montée de la crise climatique conduit à poser avec une intensité accrue la question de la compatibilité entre le régime économique aujourd’hui dominant au plan mondial et le maintien de conditions écologiques viables sur la planète. Faut-il une rupture avec le système ?
(The Conversation, 08/02/19)

+

 A noter dans l'agenda 2020

Journée Portes Ouvertes 2020

Besoin d'information sur l'orientation ? Envie de mieux connaître nos formations de licences et de masters en Sciences de la Terre et de l'Environnement, Sciences de l'Eau, Bio-Géosciences, Biodiversité Ecologie Evolution ? Rencontrez nous sur le campus de Beaulieu de l'université de Rennes 1 lors de la Journée Portes Ouvertes
(université de Rennes 1, 08/02/20)

+

Le néolithique en Bretagne

Que de changements au Néolithique, période clef de l’histoire de l’humanité ! En sélectionnant les plantes et les animaux, en défrichant, en construisant, l’Homme modifie ses rapports avec son environnement : depuis les habitations jusqu’aux différents parcours de chasse, d’approvisionnement et d’échanges, en passant par l’expression symbolique et les lieux consacrés aux morts, c’est tout un nouveau réseau de sites et d’itinéraires qui va se tisser modifiant des paysages jalonnés d’édifices monumentaux et mégalithiques.
Café des sciences avec Christine Boujot (SRA, CReAAH) et Manon Six (Musée de Bretagne)
(Champs-Libres, 13/02/20)

+

Explorer la côte, sonder le passé : méthodes et pratiques de la préhistoire maritime

Grégor Marchand (CNRS, CReAAH) organise une table-ronde intutulée "Explorer la côte, sonder le passé : méthodes et pratiques de la préhistoire maritime (Investigate the shore, sounding the past : methods and practices of maritime prehistory)".
Il s'agit d'une séance de la société préhistorique française et du réseau international PrehCOAST
(IUEM, Brest-Plouzané, 04-05/05/20)

+

33ème colloque de l'Association internationale de Climatologie (AIC)

Le labo LETG-Rennes de l'université Rennes 2 organise le 33ème colloque de l'Association internationale de Climatologie (AIC) à Rennes du 1er au 4 juillet 2020
(université Rennes 2, 01-04/07/20)

+

Colloque FROG V :
les molécules de nos paysages

Après Orléans, Le Bourget-du-Lac, Poitiers et Lyon, FROG V se tient à Rennes du 6 au 8 juillet 2020 à l’OSUR, organisé par l'Association des Chercheurs Francophones en Géochimie Organique (French Researchers in Organic Chemistry). Ce congrès est l’occasion de faire un état des concepts actuels et émergents structurant les recherches autour des matières organiques
(OSUR, 06-08/07/20)

+

HOMER 2020 : Archéologie des peuplements littoraux et des interactions Homme/Milieu autour des avancées récentes de l'archéologie côtière et insulaire

Le second colloque international "HOMER 2020" (10 ans après la première édition qui s'était tenue à Vannes), se veut une large rencontre scientifique sur la question de l’archéologie des peuplements littoraux et des interactions Homme/Milieu autour des avancées récentes de l’archéologie côtière et insulaire. L’aire géographique de cette seconde édition concerne l'Atlantique nord équateur.
(île d’Oléron, 28/09 au 02/10/20)

+

 Au fil de l'eau~~~~~

L'agenda des séminaires, conférences, colloques, animations, soutenances de thèses etc. des laboratoires de l'OSUR

{ les archives }

+info

 Sciences Ouest et nous !

Sciences Ouest est la revue mensuelle d'information scientifique de l'Espace des Sciences de Rennes
A lire sur l'OSUR dans le dernier numéro :

41 chercheurs pour la Terre, avec Yvan Lagadeuc (université de Rennes 1, ECOBIO)
Des nanoplastiques dans le sol, avec Aurélie Wahl (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes)

   
Les archives : SO et nous depuis 2012

Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes
Université de Rennes 1
263 avenue du Général Lerclerc
Campus de Beaulieu, bâtiment 15
35042 Rennes Cedex - France
osur.univ-rennes1.fr
multicom-osuratuniv-rennes1 [dot] fr ()

Pour rester connecté à l'actu de l'OSUR

Facebook Twitter HAL Youtube Rss

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre électronique : sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (se désinscrire)

Directeur de la publication : Jean-Raynald de Dreuzy
Responsable éditorial : Alain-Hervé Le Gall
Archives de cycl'OBS
©OSUR2020