#44 - Juillet-Août 2021

Soumis par Alain-Herve Le Gall le jeu 01/07/2021 - 17:19
 

Si cette lettre d'information ne s'affiche pas correctement, aller à la version en ligne   /   sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (Désinscription)


cycl'OBS / #44 / Juillet-Août 2021


L'infolettre mensuelle de l'OSUR

L'essentiel de l'actu scientifique, pédagogique, technique, culturelle de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes, en un clin d'oeil

> Composante de l’université de Rennes 1 (école interne), l'OSUR assure une mission de formation dans le domaine des sciences de la Terre, de l’écologie et de l’environnement
> Structure fédérative de recherche, l'OSUR pilote les recherches en environnement en associant les principaux laboratoires de cette thématique au sein du pôle scientifique rennais (CNRS, INRAE, Universités de Rennes 1 et 2, Agrocampus Ouest, BRGM)
> Observatoire des Sciences de l’Univers du CNRS, l'OSUR assure des missions spécifiques d’observation des systèmes planétaires et environnementaux sur le long terme
>>> Les "dynamiques des paysages" sont un thème fédérateur dans les activités scientifiques de l'OSUR

 A la Une

Urgence(s) écologique(s)

Quelle(s) urgence(s) pour le droit ?

L’urgence est devenue le registre temporel courant de la production juridique contemporaine. A l’évidence le changement climatique constitue un puissant révélateur et accélérateur de la crise environnementale dans laquelle s’enlise nos sociétés. Toutefois, l’ombre portée de la question climatique ne doit pas occulter la gravité spatio-temporelle des multiples urgences écologiques et alertes des scientifiques du monde entier. Si le droit peut être l’une des réponses des sociétés à ces urgences écologiques, il apparaît essentiel d’ancrer la réflexion dans des questionnements extra et para-juridiques. Il s’agit d’un vrai défi pour le droit en raison du caractère inédit de la situation et de l’ampleur des conséquences écologiques et sociales associées.
C'est sur la base de ce constat et de ces questionnements que s'est tenu à l'Université de Rennes 1 du 9 au 11 juin 2021 un colloque intitulé "Urgence(s) écologique(s) : quelle(s) urgence(s) pour le droit ?", organisé sous l'égide de la Société Française pour le Droit de l’Environnement, sous la direction de Nathalie Hervé-Founereau et Alexandra Langlais-Hesse (CNRS, IODE, Institut de l’Ouest Droit et Europe).
On retrouvera aussi dans cette synthèse le discours introductif de Jean-Raynald de Dreuzy, directeur de l'OSUR.

+info

 A l'affiche

Vous avez accès à la presse en vous connectant à Europresse via l'ENT avec vos identifiants SESAME.

 
ECOBIO célèbre ses 25 ans
 

Depuis 25 ans, ECOBIO trace la voie du développement durable.
Née en 1996 de la fusion de laboratoires thématiques, ECOBIO faisait alors de Rennes un site pionnier par l’émergence d’un pôle en environnement centré sur l’étude des écosystèmes, de la biodiversité et de l’évolution. Forte aujourd’hui de ses 160 personnels à l’œuvre de l’Europe à l’Antarctique et de sa réputation internationale d’excellence scientifique, l’unité - unité fondatrice du CAREN puis de l'OSUR - est en mesure d’éclairer et d’aider à la prise de décision sur deux stratégies d’action du développement durable : préservation de la biodiversité et gestion sobre des ressources du vivant…
Le 22 juin, autour de Joan van Baaren (Directrice d'ECOBIO), 200 invité.e.s ont (re)découvert l'histoire de l'unité, ainsi que ses projets pour le futur, en présence de David Alis (Président de l'Université de Rennes 1), Gilles Pinay (Directeur-adjoint scientifique de l'InEE CNRS) et de Gabrielle Inguscio (Déléguée régionale Bretagne Pays de la Loire).
(Université de Rennes 1, 22/06/21)

[Lire aussi "Ecobio, le labo qui utilise la nature pour protéger la biodiversité", Ouest-France, 24/06/21)

+

Un livre blanc pour identifier collectivement
les futurs enjeux pour la communauté
« Paléoclimats et paléoenvironnements »

Le dernier colloque de prospective dans le domaine des « Paléoclimats et paléoenvironnements » s’est tenu à Garchy en 1998. Les conclusions de ce colloque ont ouvert de grands axes de recherche et créé des interactions entre différentes thématiques qui sont toujours bien présentes dans notre paysage de recherche.
L’évolution des connaissances et les enjeux sociétaux associés aux questions climatiques et environnementales requièrent une nouvelle attention.
La préparation et la rédaction d’un livre blanc « Paléoclimats et paléoenvironnements » doit répondre à ce besoin en identifiant les verrous scientifiques et structurels qui, une fois levés, permettront de répondre de façon concertée et collective aux nouveaux défis.
Sylvie Bourquin et Cécile Robin (CNRS, Université de Rennes 1, Géosciences Rennes) nous donnent RDV le 12 juillet pour une réunion régionale d'échanges.
(CNRS INSU, 17/06/21)

+

L'équipement scientifique openSPIM
- système de microscopie open-source -
obtient le soutien financier de Rennes Métropole 

Allocation d'Equipement Scientifique / AES 2021 de Rennes Métropole.
Le transport de matière et d’énergie dans les milieux poreux, tels que les sols ou les roches, joue un rôle important dans de nombreux systèmes naturels, mais aussi industriels. Jouant un rôle clef pour les ressources en eau et les énergies fossiles, les écoulements poreux sont aussi au cœur de la transition énergétique, notamment dans des applications de géothermie, de stockage de CO2 ou de batteries. De larges zones d’ombres demeurent néanmoins sur les lois physiques régissant le transport dans ces milieux fortement hétérogènes, ainsi que sur le couplage avec des processus biogéochimiques.
L'équipement scientifique openSPIM financé grâce au soutien de Rennes Métropole devrait permettre à Joris Heyman (CNRS, Géosciences Rennes) et à son équipe de répondre à ces questions en suspens.

+

Un équipement de séquençage massif en génomique obtient le soutien financier de Rennes Métropole
 

Allocation d'Equipement Scientifique / AES 2021 de Rennes Métropole.
Un cofinancement de Rennes Métropole a été attribué à Philippe Vandenkoornhuyse (Université de Rennes 1, ECOBIO) pour compléter la chaine de production de données génomiques par l’analyse de cellules uniques au sein de la plateforme EcogenO. Ce nouvel équipement va permettre d'analyser d’une manière totalement nouvelle les communautés de microorganismes dans l’eau, le sol, l’environnement naturel ou artificiel ; d’étudier le microbiote associé aux insectes, aux végétaux, animaux et à l’homme

+

Pour une nouvelle exploration de la Terre
  

Le vendredi 18 juin 2021, Grégory Quenet, Professeur des universités en histoire de l’environnement à l'Université Versailles St-Quentin-en-Yvelines, et titulaire de la chaire Laudato Si' du Collège des Bernardins, donnait un séminaire intitulé "Pour une nouvelle exploration de la Terre" : retour en vidéo sur cet exposé et les échanges qui ont suivi.
Prenant acte de la nécessité de réinventer un art de la description du sol, la chaire veut mettre en place un format de visites de terrain qui reste à inventer. La première aura lieu dans le bassin de Rennes grâce à l’OSUR et à la ZA Armorique début juillet 2021.
 (YouTube OSUR, 18/06/21)

+

 Paléo-paysages : comment les archives géologiques permettent de reconstituer les paysages anciens 

Le 26 mai 2021 s'est tenue la 3e journée du cycle des séminaires Paysages de l'OSUR. Retour en vidéos sur les interventions :
> Marc Jolivet (CNRS, Géosciences Rennes) : "Le bassin de l’Okavango (Botswana) : comment le climat et la tectonique ont bouleversé les paysages d’Afrique australe depuis 2 millions d’années"
> Dominique Marguerie (CNRS, ECOBIO) : "Des végétations qui brulent… des paysages qui se transforment. La dynamique des feux dans le parc national américain du Yellowstone du début de l’Holocène jusqu’à celui de 1988"
> Clément Narteau (Institut de Physique du Globe, Paris) : "Perspectives expérimentales et numériques sur les paysages dunaires
 (YouTube OSUR, 26/05/21)

+

Cartographie nationale des milieux humides
phase R&D 2021-2022

La Direction de l’Eau et de la Biodiversité du Ministère de la Transition Ecologique, accompagnée par une équipe scientifique composée de l’université de Rennes 2 (avec Laurence Hubert-Moy et Sébastien Rapinel du LETG-Rennes), de l’UMS PatriNat (OFB-MNHN), de l’Institut Agro, d’INRAE et de la Tour du Valat, se mobilise pour améliorer les connaissances sur les milieux humides au niveau national et produire une cartographie de ces milieux.
Celle-ci apportera un appui au pilotage des politiques publiques de préservation, de gestion et de restauration des milieux humides.
(Ministère de la Transition Ecologique, 08/06/21)

+

Pour mieux comprendre les enjeux
liés au réchauffement climatique en Bretagne

L'invité de Justine Sauvage sur France Bleu Armorique le 27 mai dernier 2021 était Vincent Dubreuil (Université Rennes 2, LETG-Rennes) : pour mieux comprendre les enjeux liés au réchauffement climatique en Bretagne (climat, eau, biodiversité...). A quoi ressemblera la Bretagne de la 2e moitié du 21e siècle ?
(France bleu Armorique, 27/05/21)

+

Les 15 doctorant.e.s de l'ITN PANORAMA
 viennent de (presque) tous les continents

ITN « EuroPean trAining NetwOrk on Rare eArth elements environMental trAnsfer: from rock to human »
Pendant tout le mois de juin, certains ont eu la chance de faire connaissance avec les étudiants du projet européen PANORAMA, porté par Mélanie Davranche (Université Rennes 1, Géosciences Rennes) et Aline Dia (CNRS, Géosciences Rennes) : les trois étudiant.e.s de Rennes 1 d'une part, mais aussi les 12 autres étudiant.e.s éparpillé.e.s à travers l'Europe.
Vous ne les avez pas encore vu.e.s ? Jetez un œil sur leurs vidéos !
(YouTube PANORAMA, 06/21)

+

Pourquoi avons-nous besoin de l'implication des parties prenantes dans la production de connaissances ?

Voici le deuxième "white paper" du projet ITN TerraNova dans lequel le LETG-Rennes est étroitement impliqué avec Thomas Houet (une supervision de thèse et une co-supervision), en lien aussi avec un autre laboratoire GEODE du CNRS (Université de Toulouse).
Dans cet article, les auteurs mettent l'accent sur l'importance de l'implication des parties prenantes dans la production de connaissances, autrement dit sur l'influence des trajectoires des paysages passées, actuelles et futures sur le "rewilding" et l'aide à la décision publique.
(ITN TerraNova, 08/06/21)

+

Les insectes du passé
 

Une interview de Corentin Jouault dans MyScienceWork, étudiant en master 2 à l’université de Rennes 1 (mention Bio-Géosciences, parcours PPP Paléontologie, Paléo-environnement et Patrimoine) : passionné d’insectes depuis toujours, Corentin Jouault nous livre les secrets de la fossilisation dans l’ambre, et nous parle des fourmis actuelles.
L’interview est disponible sur la chaîne Youtube de MyScienceWork, une plateforme qui, à l'instar de Academia.edu ou de ResearchGate, fonctionne comme un réseau social académique.
(MyScienceWork, 07/06/21)

+

Décrypt'art: Les diplodocus de Mathurin Méheut
 

Décrypt'art : les diplodocus de Mathurin Méheut, présentés par Marion Lemaire, responsable des collections muséales de l'Université de Rennes 1.
Histoire de la peinture monumentale qui orne la salle Barrois du bâtiment 5 du campus de Beaulieu où se font les enseignements et les TP en sciences de la Terre ; la plus célèbre des 25 toiles de Mathurin Méheut et Yvonne Jean-Haffen à découvrir !
(France 3 Bretagne, 01/06/21)

[voir aussi "Les collections de l'université : un patrimoine à découvrir"]

+

LandScapes Live déménage
 

Le site Landscapes Live a déménagé en juin : on le retrouve désormais à l'adresse suivante https://www.landscapeslive.org/
Landscapes Live est une série de séminaires hebdomadaires en ligne librement accessibles à la communauté scientifique internationale intéressée par divers aspects de la géomorphologie. Le projet est piloté notamment par Philippe Steer (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes). Landscapes Live a été lancé il y a un an du fait des contraintes liées à la pandémie, Landscapes Live est affilié à la division Géomorphologie de l'EGU et contribue à développer ses activités virtuelles. L'EGU est en effet à l'avant-garde d'un nouveau concept de "CampFire" pour rassembler la communauté géoscientifique entre ses Assemblées générales. Leurs initiateurs souhaitent que ce nouveau mode de communication contribue à une transition vers un avenir plus vert, plus écologiquement responsable, tout en répondant au mieux aux besoins d'échanges de tous les scientifiques, quelle que soit leur mobilité internationale.

+

Faire connaître ses recherches
avec The Conversation 

Le Projet Université de Rennes est depuis avril 2021 membre adhérent de la plateforme The Conversation France. Ce média en ligne diffuse des articles grand public sur des sujets de toutes disciplines, soit pour éclairer l'actualité (d'où le nom de la plateforme), soit pour rendre compte de travaux de recherche en eux-mêmes.
Vous êtes personnel, doctorant·e de l'Université de Rennes 1, chercheur·e d'un organisme national, titulaire d’un compte sésame de l’université ? Vos travaux intéressent le plus grand nombre : partagez-les en rédigeant un article avec un journaliste professionnel de "The Conversation".
(Université de Rennes 1, 06/05/21)

2 exemples OSURiens d'articles publiés dans TC :
"Images de science : découvrez le requin-aigle" avec Romain Vullo (CNRS, Géosciences Rennes)
"Botswana’s Okavango Delta is created by a delicate balance, but for how much longer?" avec Olivier Dauteuil (CNRS, Géosciences Rennes) 

+

 Les publications décodées

 
Fabriquer des nanoséismes en laboratoire
 

À l'aide d'un simple assemblage de billes de verre comprimé, des physiciens rennais et grenoblois sont parvenus à reproduire précisément le glissement de deux plaques tectoniques l'une contre l'autre, un phénomène à l’origine des tremblements de terre.
Une publication dans Communications Earth & Environment en mai 2021 avec David Houdoux, Axelle Amon, Jérôme Crassous (CNRS, Université de Rennes 1,IPR).
(CNRS INP, 21/05/21)

+

 L'analyse chimique des coquilles d'huîtres permet de pister leur origine et les échanges commerciaux depuis l'Antiquité

Une équipe franco-suisse dans laquelle on retrouve notamment Vincent Mouchi (Sorbonne Université, Station Biologique de Roscoff) et Catherine Dupont (CNRS, CReAAH) a mis au point une méthode d'analyse chimique des coquilles d'huître par LA-ICP-MS - spectrométrie de masse à plasma induit par couplage inductif par ablation au laser - une méthode analytique basée sur les éléments chimiques des matériaux solides qui permet de déterminer l'origine géographique du coquillage (Méditerranée, Atlantique), et donc de caractériser les échanges entre les lieux de collecte et les lieux de consommation, mettant en évidence - depuis l'Antiquité - des distances séparées parfois de plusieurs centaines de kilomètres ! Les résultats sont publiés dans Journal of Archaeological Science en juin 2021.

+

 Dans notre environnement

Restitution du rapport Biodiversité
et Changement climatique

Un nouveau rapport sur la Biodiversité et le Changement climatique co-porté par l’IPBES et le GIEC : limiter le réchauffement climatique pour assurer un climat habitable et protéger la biodiversité sont des objectifs synergiques.
Considérer le climat, la biodiversité et la société comme un système couplé est essentiel pour résoudre simultanément les crises climatiques et de la biodiversité. Leurs interconnexions posent des problèmes complexes pour l'élaboration de politiques et de mesures efficaces. Pour étudier la possibilité d’atteindre les Objectifs de Développement Durable, cinquante experts mondiaux, issus des domaines du changement climatique et de la biodiversité, ont contribué à la rédaction d’un rapport qui a été rendu public le 10 juin.
(CNRS InEE, 10/06/21)

[Lire aussi :
"Sciences de l’environnement : le climat et la biodiversité joignent leur lutte", Ouest-France, 10/06/21)
"Le biodiversité et le climat sont un seul et même combat, alertent le GIEC et l’IPBES dans une collaboration inédite", Novethic, 10/06/21)
 

+

Des avancées judiciaires historiques
au service de la protection du climat

La défense du climat est de plus en plus souvent portée devant les tribunaux. Les plaintes se multiplient en Europe depuis la condamnation de l’État hollandais en 2015 ou l’Affaire du siècle en France en 2020. Pour la juriste Emilie Gaillard - maîtresse de conférences HDR en droit privé à Sciences Po Rennes et coordinatrice générale de la chaire "Normandie pour la Paix" - c’est le début d’une "onde de choc planétaire".
Nous assistons donc à une nouvelle vague de décisions de justice qui vient enrichir un droit du Climat en irrépressible ascension à travers le globe…
(Ouest-France, 01/06/21)

+

COP2 Étudiante 2021 :
Agrocampus Ouest signe l'Accord de Grenoble

La COP2 Étudiante, un rendez-vous national pour accélérer la prise de conscience autour de l'urgence écologique.
Les 10 et 11 avril derniers, Agrocampus Ouest a participé à la seconde édition de la COP Étudiante (COP2), un rendez-vous national de 2 jours destiné à accélérer la prise de conscience autour de l’urgence écologique, afin d’inciter les étudiantes et les étudiants, les enseignants-chercheurs, les personnels, les directrices et directeurs des Grandes Écoles, les présidentes et les présidents d’Universités à agir.
Sous l'impulsion de 4 étudiant.e.s ambassadeurs, l'école s'est engagée à travailler sur les axes suivants :
> "Enseignement : former aux enjeux écologiques"
> "La construction du campus (transition et protection de l’environnement)"
> "La recherche (mieux comprendre pour mieux agir)"
(l'institut Agro / Agrocampus Ouest, 26/05/21)

+

Agrocampus Ouest s’empare du dérèglement climatique
  

Agrocampus Ouest s'engage pour la transition écologique ! Face au dérèglement climatique et à l’urgence des actions à mettre en place, chacun doit être formé aux bases scientifiques du climat pour comprendre la situation, décrypter les informations, se faire une opinion et accepter collectivement les changements de comportements. Dans la lancée de l’évènement Rentrée Climat proposé pour la première fois sur le campus d’Angers le 15 avril dernier, le comité Développement durable et responsabilité sociétale et le Pôle alimentation d’Agrocampus Ouest ont organisé 2 journées les 3 et 4 juin sur le campus de Rennes autour de l’urgence climatique.
Avec ces évènements, ce sont plus de 30 enseignants-chercheurs et personnels qui se sont mobilisés pour animer l'atelier ludique et participatif de La Fresque du climat et former ainsi plus de 180 étudiants.
(l'institut Agro / Agrocampus Ouest, 11/06/21)

+

Ressources UVED sur les connaissances de base des enjeux d'Environnement et de Transition écologique

Compte tenu du contexte d'urgence écologique et climatique et faisant suite à la mobilisation et à la pression des lycéens et des étudiants, beaucoup d’établissements (Universités et Grandes écoles) ont décidé de pallier le manque d’enseignements sur les enjeux environnementaux et de transition écologique, en entamant une modification ou une évolution de leur offre de formation pour former ou pour sensibiliser sur ces enjeux un maximum d’étudiants, toutes disciplines confondues.
Les demandes de formations de type "sensibilisation" peuvent en grande partie être alimentées par les ressources UVED existantes, notamment par les vidéos issues des MOOC introductifs sur les grands défis sociétaux et problématiques environnementales produits et coordonnés par UVED ou cofinancés par la fondation. La Fondation UVED met donc à disposition, en libre accès, un dossier pédagogique dans lequel on trouvera une sélection de vidéos pouvant servir de socle commun de connaissances de base des enjeux d'Environnement et de Transition écologique et permettant de créer une culture générale partagée sur ces questions.
(UVED, 06/21)

+

Eaux souterraines : de la quantité à la qualité
 

En France, l’eau souterraine représente près des 2/3 de l’eau potable consommée. Qualité, quantité, comment la surveille-t-on ?
L’eau souterraine est une denrée très utilisée : en France, elle représente près des deux tiers de l’eau potable consommée et elle est largement exploitée dans les secteurs agricole et industriel. Mais les pressions exercées par les activités de surface peuvent engendrer des pollutions ou des mélanges d’eau non exploitables dans les aquifères. Autant de facteurs qui nécessitent des stratégies de protection et de gestion durable sophistiquées.
(BRGM, 11/06/21)

+

 Dans le champ des idées

 « Nos crises environnementales sont
des crises de l’excès et non du manque » 

A contre-pied de l'opinion courante, l’investisseur François-Xavier Oliveau rejette dans une tribune au « Monde » l’idée que la crise environnementale naisse de la raréfaction des ressources naturelles ;
elle provient plutôt de leur abondance mal maîtrisée...
(Le Monde, 07/06/21)

+

Sabotage et « léninisme écologique »
 

La lutte climatique vue par Andreas Malm : cet universitaire et militant suédois s’est fait connaître en défendant le sabotage contre les énergies fossiles. Se réclamant d’un « léninisme écologique », il développe une pensée radicale et controversée sur la crise climatique. Entretien.
(BIBLIOBS, 11/06/21)

+

 A noter dans l'agenda 2021 (sous réserve de l'évolution de la situation en lien avec la COVID19)

 Au fil de l'eau~~~~~

L'agenda des séminaires, conférences, colloques, animations, soutenances de thèses etc. des laboratoires de l'OSUR

{ les archives }

+info

 Sciences Ouest et nous !

Sciences Ouest est la revue mensuelle d'information scientifique de l'Espace des Sciences de Rennes
A lire sur l'OSUR dans le dernier numéro :

L’informatique au service de l’archéologie, Grégor Marchand (CNRS, CReAAH) et Valérie Gouranton (INSA Rennes) 

Les plantes et les oiseaux d'un paysage au fil du temps,  avec Lucie Lecoq (Université de Rennes 1, ECOBIO)

« Les bons emplacements pour la vigne en Bretagne » (Portraits CE QUE JE CHERCHE), avec Valérie Bonnardot (Université Rennes 2, LETG-Rennes)

   
Les archives : SO et nous depuis 2012

Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes
Université de Rennes 1
263 avenue du Général Lerclerc
Campus de Beaulieu, bâtiment 15
35042 Rennes Cedex - France
osur.univ-rennes1.fr
multicom-osuratuniv-rennes1 [dot] fr ()

Pour rester connecté à l'actu de l'OSUR

Facebook Twitter HAL Youtube Rss Instagram

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre électronique : sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (se désinscrire)

Directeur de la publication : Jean-Raynald de Dreuzy
Responsable éditorial : Alain-Hervé Le Gall
Archives de cycl'OBS
©OSUR2021

 

cycl'OBS L'infolettre mensuelle