cv.jpg

Des points forts, des points faibles et surtout des enseignements pratiques à tirer et à méditer

Le 13 février, à 14h : Tout était prêt ou presque : la salle de briefing et de préparation, les salles dédiées aux entretiens, des boissons et de gâteaux pour agrémenter l’après-midi, et surtout l’impatience de démarrer les premiers entretiens et de se frotter aux six recruteurs professionnels qui avaient accepté d’entendre les 19 étudiants de première année de Master Environnement-Droit.

130220 1

Ils étaient prêts et enthousiastes : les uns étaient derrière leurs ordinateurs, occupés à vérifier certains détails en lien avec les offres d’emploi auxquelles ils avaient présenté leur candidature; d’autres avaient les yeux rivés sur leurs CV et lettres de motivation, non sans une certaine appréhension et la volonté de donner le meilleur d’eux-mêmes en fonction des offres choisies.

130220 2

130220 3

 

RECRUTEURS Offres d'emploi Adresse électronique

Charlotte Simon

Syndicat Départemental d’Energie 35

Responsable du Pôle Energie

Responsable du service collecte (H/F)

Syndicat Départemental d’Energie 35

Smictom des pays de Vilaine

@

Josette Le Pimpec Lessard

Chasseur de tête

Ex-Gérante Activa-conseil

Chargé d'études en environnement (H/F) au sein d’ACTIVIA CONSEIL

@
Xavier Prigent (Parrain) ou son associé Laurent Hirtzmann. Cabinet Prigent & Associés

Chargé d'études en environnement (H/F)

Cabinet Prigent & Associés

@

@

Marie Glorennec

Responsable Innovation - Territoire Bretagne

Recyclage & valorisation des déchets 

Véolia

Chargé de projets innovants (H/F)

@

Adrien Lucas

Ancien GRH à Vitré communauté

Secrétaire Général de la Mairie de Domagné

Chargé de mission urbanisme/environnement (H/F)

Mairie de DOMAGNÉ

@

Raphaële Antona- Traversi

Avocate associée

Responsable du secteur environnement

SELARL Cabinet Coudray

Assistant juridique et technique (H/F)

SELARL Cabinet d’avocats COUDRAY

@

Après un briefing général et la présentation des six recruteurs, la première vague d’entretiens a été lancée. S’en est suivi un va et vient incessant entre les salles d’entretiens, rythmé tout l’après-midi par un rendu des premières impressions à la sortie de chaque entretien et par des échanges avec Virginie Vidalens, qui prendra la coresponsabilité du Master à partir de mars 2020, succédant à Afif Daher, l’actuel coresponsable, et de Yoann Gény, un ancien diplômé du Master et actuellement juriste au sein de Finacoop, en sa qualité de coach et l’accompagnateur des étudiants dans l’élaboration et la préparation de leurs projets professionnels en M1 et en M2.

130220 4

Avec Josette Le Pimpec Lessard, Chasseur de tête, Ex-Gérante Activa-conseil

 

130220 5

Avec Adrien Lucas, Secrétaire Général de la Mairie de Domagné

 

130220 6

Avec Charlotte Simon, Syndicat Départemental d’Energie 35, Responsable du Pôle Energie

 

130220 7

Avec Laurent Hirtzmann, associé au Cabinet Prigent & Associés (Parrain du Master)

 

130220 8

Avec Marie Glorennec, Responsable Innovation - Territoire Bretagne, Recyclage & valorisation des déchets, Véolia

 

130220 9

Avec Raphaële Antona- Traversi, Avocate associée, Responsable du secteur environnement SELARL Cabinet Coudray

 

L’opération et l’organisation se sont bien déroulées, dans la bonne humeur et la détente, mais tout n’était pas à la hauteur des attentes des professionnels. Cela s’était vu en bonne partie à la sortie des entretiens : certains étudiants étaient joyeux et satisfaits quand d’autres étaient déçus ou perplexes.

130220 10

130220 11

130220 12

130220 13

En effet, des CV, des lettres de motivation et des prestations de grande qualité ont été relevées, mais quelques lacunes et faiblesses ont été décelées lors des entretiens. Elles ont été mentionnées par les professionnels à l’issue de chaque entretien individuel et des recommandations générales qu’ils ont formulées lors de la séance de clôture de cette opération, savoir notamment :

Les points forts à consolider:

  • Le courage des étudiants à se présenter devant des professionnels exigeants,
  • L’ouverture d’esprit et la curiosité,
  • Une forte motivation et la volonté de progresser,
  • La capacité de s’adapter et de mettre en valeur les atouts de leur formation double compétence,
  • La grande qualité rédactionnelle de certains CV et lettres de motivation,
  • La valorisation des expériences professionnelles et des qualités personnelles au regard de l’offre choisie,
  • La passion pour les métiers de l’environnement,

Les points faibles à éviter, les écueils à surmonter et à inverser:

  • Beaucoup de fautes d’orthographe,
  • Des phrases mal formulées, peu claires, et des fautes de syntaxe,
  • La confusion entre une candidature à un stage et à une offre d’emploi,
  • Le manque de renseignement sur la structure sollicitée et sur les prérequis pour l’offre choisie,
  • Des CV trop denses, longs ou trop brefs et trop colorés,
  • Des postures inadaptées à ce type d’entretiens, y compris la tenue vestimentaire,
  • L’absence de prise de notes lors de certains entretiens,
  • Faiblesse de l’argumentation et inadéquation de certains profils aux offres choisies,
  • ...

130220 14

Cependant, de l’aveu de tous, cet exercice, passablement angoissant et stressant, fut très instructif. Il leur a permis d’être en situation concrète de demandeurs d’emploi et surtout de mesurer le degré d’exigence des recruteurs, leurs critères et leurs attentes. Il les a conduits à  s’interroger sur leur personnalité et leurs projets, mais aussi et à se remettre en cause, dans un état d’esprit positif et confiant pour l’avenir.

130220 15