Présentation

Objectifs

L’objectif principal de ce parcours du Master BEE est de former des étudiants issus d’un cursus biologique ou écologique à la démarche intellectuelle et aux techniques de la modélisation appliquée à l’écologie, à travers des enseignements basés sur l’intuition et l’interaction entre la théorie et l’expérience. Cela permettra également aux étudiants titulaires du M2 MODE d’appliquer ces techniques à d’autres domaines de la biologie ou de l’environnement.


Dans tous les domaines de ces disciplines, les scientifiques sont confrontés à de grandes masses de données soumises à l'effet de paramètres qui s'influencent mutuellement. Dans ce contexte, les modèles peuvent être un moyen de décrire et de comprendre des phénomènes complexes. La part prise par la modélisation en écologie est croissante ; il suffit pour s’en convaincre de regarder les travaux récents dans de nombreux domaines tant au niveau local (à l’échelle de l’OSUR ou de l’école doctorale VAS), qu’au niveau régional et national (des organismes tels l'INRA ou Ifremer affichent également une forte composante modélisation).
Les besoins en diplômés ayant une double compétence écologue-modélisateur sont réels.


Contenu
Les enseignements en M1 sont entièrement communs avec ceux du master EFCE ; l’objectif est d’offrir aux étudiants une formation de haut niveau en écologie y compris quantitative à travers des enseignements en statistiques et en modélisation. Cette formation comporte un stage de recherche de 2 à 3 mois au second semestre.

Le M2, plus spécifique au master MODE, propose plusieurs UE axées sur la modélisation dans ses différents aspects en écologie, tout en gardant des enseignements communs avec le M2 EFCE. 
Le deuxième semestre (Janvier à Juin) est consacré à un stage de recherche.


Métiers et secteurs d’activité
Compte tenu des nombreuses offres sur le sujet, la poursuite en thèse est un débouché naturel à cette spécialité, dans le but d’occuper par la suite des postes en recherche en écologie.
Plus largement , les titulaires du diplôme peuvent occuper des emplois dans les secteurs de la biologie, de l’écologie et de l’environnement, à chaque fois que des compétences complémentaires sont requises (modélisation, mathématique, statistique).
 
 
Historique
Ce master a vu le jour en 2008 sous la forme du parcours MSVE (Modélisation en Sciences de la Vie et de l’Environnement) au sein du master MSB (Modélisation des Systèmes Biologiques). Il comportait alors une composante de bioinformatique et de génomique plus importante que maintenant et était moins orienté vers l'écologie.
 
En 2012, il a évolué pour rejoindre la mention BEE et prendre le nom de master MODE en s'orientant davantage vers l'écologie, compte tenu des forces et des besoins locaux.La rentrée 2017 verra quelques changements de contenu en conservant l'esprit initié en 2012, essentiellement en renforçant les compétences informatiques qui prennent une place grandissante en écologie.
Plus largement , les titulaires du diplôme peuvent occuper des emplois dans les secteurs de la biologie, de l’écologie et de l’environnement, à chaque fois que des compétences complémentaires sont requises (modélisation, mathématique, statistique).