Biodiversité : et si on favorisait les fleurs dans les paysages agricoles ?

Soumis par Alain-Herve Le Gall le mer 07/09/2022 - 15:45
Une vidéo de l'AIRE D'U (04:53) pour découvrir une initiative dans le cadre des activités de la Zone-Atelier Armorique

[Source : L'AIRE D'U Université Rennes 2]

Le dispositif de recherche Zone Atelier Armorique étudie l’évolution des paysages en Ille-et-Vilaine.  

Dans cette vidéo, nous suivons Audrey Alignier (INRAE, BAGAP), co-directrice du dispositif et ses collègues chercheures qui travaillent avec 85 agriculteurs au sud de Rennes sur les relations entre biodiversité, pratiques agricoles et contexte paysager.  

Les chercheurs rennais s’emploient dans le cadre de ce partenariat à explorer des alternatives à l’usage des pesticides. Ils étudient le rôle de la diversité végétale sur la biodiversité à travers le rôle de la végétation spontanée et des bandes fleuries pour le maintien des pollinisateurs et la lutte contre certaines maladies.  

Jean-Paul Ronsin, agriculteur installé en Ille-et-Vilaine témoigne du rôle qu’il peut jouer, à son échelle, pour une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

Audrey Alignier est co-directrice de la Zone Atelier Armorique. Écologue de formation, ses recherches visent à identifier les conditions de maintien de la biodiversité et sa résilience dans les paysages agricoles. Pour cela, elle étudie les relations entre paysage, agriculture et biodiversité, en particulier végétale, sur le long terme. 

 

La vidéo est à découvrir ici !

UR2-LAIREDU_ZAAR-01sept22b

cycl'OBS L'infolettre mensuelle de l'OSUR