Installation du Haut Conseil Breton pour le Climat : l'OSUR s'engage

Soumis par Alain-Herve Le Gall le ven 13/05/2022 - 15:18
13 mai 2022, lancement du Haut Conseil Breton pour le Climat : 20 membres académiques (dont 10 issus des unités OSUR) ont été élus pour 6 ans et ont pour mission d’orienter la Région Bretagne sur la cohérence et la pertinence de ses politiques publiques

La première session du Haut Conseil Breton pour le Climat s'est tenue le 13 mai 2022 au Conseil régional de Bretagne.

Un HCBC dans lequel les labos de l'OSUR s'impliquent fortement, avec les écologues Joan van Baaren et Benjamin Bergerot (Université de Rennes 1, ECOBIO), les géographes-climatologues Valérie Bonnardot et Vincent Dubreuil (Université Rennes 2, LETG-Rennes), l'hydrologue Christophe Cudennec (L'Institut Agro Rennes-Angers, SAS), l'hydrogéologue Philippe Davy et le biogéochimiste Gérard Gruau (CNRS, Géosciences Rennes), la juriste Marion Lemoine-Schonne (CNRS, IODE), Manuel Plantegenest (L'Institut Agro Rennes-Angers, IGEPP).

Le HCBC est co-présidé par Anne-Marie Tréguier (CNRS, LOPS, IUEM) et Vincent Dubreuil (Université Rennes 2, LETG-Rennes, OSUR)

 

HCBC-13mai2022-membres
© Conseil régional de Bretagne

"Alors que nous faisons face à une situation d’urgence climatique, le Haut Conseil Breton pour le Climat va permettre d’avoir un éclairage indépendant sur nos politiques. Heureux de l’avoir installé en présence de Franck Lecocq, coauteur du dernier rapport du GIEC" (Loïg Chesnais-Girard, Président du Conseil régional de Bretagne)

 

 

[Source : Conseil Régional de Bretagne]

 

"Instance indépendante, le Haut Conseil Breton pour le Climat apporte des éclairages scientifiques sur les politiques publiques conduites en matière de lutte et d’adaptation face au dérèglement climatique. Il a pour principale mission d’éclairer, par ses avis et ses recommandations, le Conseil régional sur la cohérence des stratégies thématiques et stratégies de territoire qu’il porte et la pertinence de ses politiques publiques au regard des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (atténuation du changement climatique), et de préparation de la Bretagne aux impacts du changement climatique (adaptation).

En cela, il s’inspire fortement du Haut Conseil pour le Climat national. Par ailleurs, et en complément, le Haut Conseil Breton pour le Climat contribue à l’information générale des élu.e.s et du grand public sur le dérèglement climatique et ses impacts en Bretagne. Sur cet aspect indispensable à une citoyenneté éclairée, il s’inspire des groupes d’experts sur le climat qui ont été installés dans d’autres régions françaises. Les travaux portés par le Haut Conseil peuvent se matérialiser par des avis écrits, des rapports, des cahiers thématiques ou tout autre support qu’il estimera pertinent pour diffuser les informations produites ou synthétisées.

En tant qu’organe consultatif, son action s’inscrit en complémentarité et en articulation très étroite avec les acteurs pouvant intervenir sur le champ du dérèglement climatique, et notamment le CESER, l’Observatoire de l’Environnement en Bretagne, l’Agence Bretonne de la Biodiversité, le Centre de Ressources et d’Expertise Scientifique sur l’Eau en Bretagne (CRESEB) et la chambre régionale d’agriculture."

 

 

>>> Quelques images avec TVR 35 >>>

>>> Lire aussi "Changement climatique : la Bretagne s’entoure de scientifiques" (Le Télégramme (13/05/22) >>>