cycl'OBS#47 novembre 2021

Soumis par Alain-Herve Le Gall le mer 10/11/2021 - 14:25
 

Si cette lettre d'information ne s'affiche pas correctement, aller à la version en ligne   /   sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (Désinscription)


cycl'OBS / #47 / Novembre 2021


L'infolettre mensuelle de l'OSUR

L'essentiel de l'actu scientifique, pédagogique, technique, culturelle de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes, en un clin d'oeil

> Composante de l’université de Rennes 1 (école interne), l'OSUR assure une mission de formation dans le domaine des sciences de la Terre, de l’écologie et de l’environnement
> Structure fédérative de recherche, l'OSUR pilote les recherches en environnement en associant les principaux laboratoires de cette thématique au sein du pôle scientifique rennais (CNRS, INRAE, Universités de Rennes 1 et 2, Agrocampus Ouest, BRGM)
> Observatoire des Sciences de l’Univers du CNRS, l'OSUR assure des missions spécifiques d’observation des systèmes planétaires et environnementaux sur le long terme
>>> Les "dynamiques des paysages" sont un thème fédérateur dans les activités scientifiques de l'OSUR

 A la Une

Les coûts économiques des EEE

EEE = Espèces exotiques envahissantes, un axe majeur des recherches menées à ECOBIO

L'actualité sur les coûts économiques des EEE a été particulièrement riche durant ces derniers mois. Une vingtaine d'études ont ainsi été publiées le 29 juillet 2021 dans un numéro spécial de la revue NeoBiota mobilisant près d'une quarantaine d’écologues et d'économistes du monde entier dans les 5 continents, la région méditerranéenne et 13 pays, dont la France. Ces travaux ont été menés dans le cadre du projet InvaCost.
Afin de rendre accessible ces travaux auprès des acteurs impliqués, en particulier les décideurs, un rapport en français, auquel le Comité français de l'UICN a contribué, a été publié en septembre. Ces résultats ont été présentés lors du Congrès mondial de la nature sur le stand du Comité français de l'UICN (Marseille, 3-11 sept.) par David Renault (Université de Rennes 1, ECOBIO), l'auteur principal de l'étude française publiée dans Neobiota.

Dans la continuité de ces travaux, l'UICN vient de publier en octobre, avec la collaboration du CNRS, du MNHN, de l’Université Paris-Saclay et de l’Université de Rennes 1, une fiche de synthèse "décryptage", qui fait le point sur les principaux chiffres et messages clés à retenir.

+info

 A l'affiche

Vous avez accès à la presse en vous connectant à Europresse via l'ENT avec vos identifiants SESAME.

Dimitri Lague, nouveau directeur de l'OSUR
  

Le Conseil de l'OSUR réuni le 20 octobre 2021 a voté favorablement pour que Dimitri Lague (CNRS, Géosciences Rennes) et Cédric Wolf (Université de Rennes 1, ECOBIO) soient respectivement les prochains directeur et directeur-adjoint en charge de l'enseignement de l'OSUR . La nouvelle Direction prendra ses fonctions d'ici la fin 2021, à la suite de Jean-Raynald de Dreuzy appelé à de nouvelles fonctions comme vice-président Recherche de l'ENS Rennes.
Dimitri Lague est géomorphologue, directeur de Recherche CNRS à Géosciences Rennes ; Cédric Wolf est écologue, maître de conférence Université de Rennes 1 à ECOBIO, qui poursuit donc avec un second mandat.

+

Brice Ephrem vient d’être recruté au CNRS
et arrive au CReAAH 

Sa passion ? La pêche et les poissons ! Nouveau chargé de recherche au CNRS, Brice Ephrem arrive au CReAAH pour développer un nouveau domaine de recherche dans l'équipe "Archéologie de la Mer et du Littoral" : l'archéo-ichtyologie.

+

Barbara Yvard vient prêter main forte à l’équipe de la plateforme Condate Eau 

Barbara Yvard a rejoint l'OSUR et la plateforme de datation Condate Eau au 1er septembre 2021 pour faire face à l’accroissement d’activité sur la plateforme mais également pour développer les analyses des isotopes stables de l’eau sur un nouvel équipement : le PICARRO L2130-i.

+

Lionel Dutruch arrive en mobilité CNRS pour renforcer la plateforme GeOHeLiS 

Au sein de la plateforme de Géochimie Elémentaire et Isotopique (GeOHeLiS), Lionel Dutruch sera co-responsable du pilotage et de la gestion d’espaces laboratoire et d'un parc analytique de spectrométrie de masse (ICP-MS) dédiés à l'analyse des éléments traces dans des matrices environnementales. Il assurera le développement de méthodes et de couplages originaux permettant des analyses fines de la spéciation des éléments traces.

+

Prix jeune chercheur 2021
de la Société Française d'Ecologie et d'Evolution (SFE²)

Lucas Marie-Orleach (postdoctorant à ECOBIO) reçoit le prix jeune chercheur 2021 de la SFE².
La SFE² a pour objectif d'encourager et de développer l'étude de l'écologie et de l'évolution à travers divers actions (bourses, colloques, prix). Parmi les prix décernés par la SFE², le prix jeune chercheur récompense des doctorants et post-doctorants pour un travail publié dans une revue scientifique de haut niveau, qui est évalué selon son originalité, sa qualité et sa clarté. Lucas est ainsi récompensé pour ses travaux en génétique quantitative sur la quantification des épisodes de sélection intervenant lors de la reproduction, travaux publié dans Evolution Letters en décembre 2020. 

+

Remise des Prix 2020 des Talents CNRS
 

5 scientifiques rennais se sont vus décerner des médailles 2020 du CNRS. Elles leur ont été remises le 14 octobre 2021, dont deux pour des membres des unités OSUR :
> Une médaille de bronze à Julien Gigault (CNRS, Géosciences Rennes, membre de l’unité internationale mixte Takuvik CNRS/Université de Laval, Canada) : avec un discours de Stéphane Guillot, DAS de l’INSU (visio en direct du Québec).
Portrait de Julien Gigault : "A la recherche des nanoparticules polluantes" (reportage CNRS Images)
> Une médaille d'argent à Eric Collet (Université de Rennes 1, IPR) : avec un discours de Thierry Dauxois, DI de l’INP.
Portrait d'Éric Collet : "comprendre les mécanismes de transformations photoinduites de matériaux" (reportage CNRS Images)

+

Prix Jeunes Talents France L'Oréal - Unesco 2021
  

La Fondation L’Oréal et l’Unesco ont récompensé, le 7 octobre, 35 jeunes chercheuses, doctorantes et post-doctorantes, par le Prix Jeunes Talents France 2021 Pour les Femmes et la Science.
L’une d'elles - Eszter Dudás  est docteure de l'Institut de Physique de Rennes (CNRS, Université de Rennes 1).
(CNRS, 07/10/21)

[Lire aussi "La Rennaise Eszter Dudas primée pour sa modélisation de l’atmosphère des planètes géantes" (Ouest-France, 07/1021) 

+

Succès pour le Programme OneWater
 

Le CNRS est copilote des quatre premiers Programmes et équipements prioritaires de recherche (PEPR) exploratoires. Pour un montant total de 200 M€, quatre projets sont retenus dans le cadre de la première vague de l’appel à projets sur ces PEPR exploratoires créés par le quatrième programme d’investissements d’avenir (PIA4).
Le programme OneWater, centré sur l’eau comme « bien commun », s’organise en grands défis scientifiques et techniques, de l’anticipation de l’évolution de la ressource en eau pour permettre l’adaptation, à la transition vers une nouvelle gouvernance des ressources pour une société durable et résiliente, en passant par l’eau comme sentinelle de la santé de l’environnement et des sociétés humaines. Il est copiloté par le CNRS, le BRGM et INRAE, avec la participation de nombreux acteurs : l'OSUR est fortement investi dans ce programme.
(CNRS, 28/09/21)

+

Création du RenDaL :
Centre Rennais de Datation par Luminescence

La région Bretagne, Rennes Métropole et le CNRS financent la création d’un laboratoire de géochronologie au sein de l’OSUR.
Guillaume Guérin, chercheur CNRS lauréat de l’ERC, a été affecté le 1er novembre 2020 à Géosciences Rennes pour y mener ses travaux de recherche. Au sein de l’OSUR,
il y développera donc un laboratoire de datation par luminescence : une méthode novatrice de géochronologie dans le paysage breton de la recherche. Au sein de l’OSUR, plusieurs méthodes de datation sont déjà disponibles, mais aucune ne couvre cette gamme de temps (de quelques années à plusieurs centaines de milliers d’années).

+

LIFEPLAN : le projet international qui ambitionne de réaliser un inventaire mondial de la biodiversité

A l'heure actuelle, 80% des espèces sur Terre attendent toujours d'être découvertes. Dans le même temps, la planète voit sa biodiversité s’éroder à un rythme alarmant. L’ambition du projet international LIFEPLAN - dont Annegret Nicolai (Station biologique de Paimpont, ECOBIO) est la coordinatrice pour Rennes - consiste à établir de façon exhaustive un état de la biodiversité actuelle et à utiliser ces données afin de prévoir les scénarios futurs sur l'évolution de la biodiversité, dans un contexte de changements globaux. Pour ce faire, LIFEPLAN souhaite caractériser la diversité biologique par le biais d'un programme d'échantillonnage mondial, tout en développant en parallèle des approches bioinformatiques et statistiques nécessaires pour tirer le meilleur parti de ces données.

+

PLASTICIDE :
macroplastique > microplastique > nanoplastique

La face cachée des impacts biologiques des nanoplastiques environnementaux, de leurs co-contaminants et des changements climatiques sur les espèces animales.
Le projet PLASTICIDE (2022-2025) porté par David Renault (Université de Rennes 1), Mélanie Davranche (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes) est lauréat de l’Appel à Projet de l'Université de Rennes 1 (pôle Environnement) et de l’Appel à Projet de Recherche de l’ANSES (PNR EST ‘Environnement-Santé-Travail’).

+

"Réserves : Dialogues intimes avec le monde naturel"
Exposition

"Réserves : dialogues intimes avec le monde naturel" est une exposition présentée à la BU de l'université Rennes 2, conçue par François Lepage et Véronique van Tilbeurgh (Université Rennes 2, ESO) : Luc Aquilina et Laurent Longuevergne (Université de Rennes 1, CNRS, Géosciences Rennes) et. Johann Oswald (Université Rennes 2, LETG-Rennes) ont participé à sa conception. (BU Rennes 2, 10/21)

+

La pirogue à l'assaut des mers ?
Un objet d'étude et de médiation scientifique 

Dans les actualités des projets labellisés par la MSHB (partenaire de l'OSUR), focus sur le projet NEONAV (Navigation néolithique) dont le responsable scientifique est Vincent Bernard (CNRS, CReAAH).
Une animation était proposée par le CReAAH-Archéosciences et les associations KORUC et Préhistoire Interactive, lors du Village des sciences de Rennes le 5 octobre.
(MSHB, 10/21)

+

Quelle place pour l’appui scientifique à la gestion quantitative de la ressource en eau en Bretagne ?

Dans le cadre d'un atelier CRESEB (partenaire de l'OSUR) sur le thème "Quelle place pour l’appui scientifique à la gestion quantitative de la ressource en #eau en Bretagne ? ", Clément Roques (Université de Rennes 1, CNRS, Géosciences Rennes) a présenté les interactions entre le climat et la géologie et l'Impact du changement climatique sur la ressource en eau (en vidéo).
(YouTube, 19/07/21)

+

Science Heavy
 Concours de vulgarisation scientifique

Le concours Science Heavy - dans le cadre d'un cours de communication scientifique proposé à l'université de Rennes 1 par Denis Poinsot (IGEPP) notamment -  s'est invité sur Radio Rennes/Evasion dans l'émission Manifestement Vivants (animée par Olivier Norvez) : Léa Ribeiro, étudiante de master 2 BEE parcours EFCE, fait partie des 3 lauréat.e.s 2021 : elle a vulgarisé un article scientifique et nous parle de la sexualité chez une espèce de grenouilles à oreilles concaves…
 When size doesn't matter...
(Radio Rennes/Evasion, 22/10/21)

+

Végétation des cours d'eau
et sciences participatives 

Les étudiants du Master GAED (Géographie Aménagement Environnement et Développement) de l'université Rennes 2 ont testé une application de science participative sur la végétation riparienne au bord du canal d'Ille-et-Rance à Rennes, dans le cadre d’un cours d’épistémologie des sciences avec Simon Dufour (Université Rennes 2, LETG-Rennes) et du réseau européen COST CONVERGES.
(Twitter, 08/10/21)

+

Interreg ALICE :
prospective Couesnon2050 

Couesnon2050 : un travail prospectif produit par Thomas Houet (CNRS, LETG-Rennes) sur les "Évolutions des paysages & impacts possibles sur la biodiversité & les ressources en eau" réalisé dans le cadre de l'Interreg ALICE.
(Twitter ALICE, 01/10/21)

+

Lancement de la 1ere promotion du label
« ambassadeur.drice des transitions »

Le 22 octobre 2021, 16 étudiants de 4 parcours de master différents se sont retrouvé pour le 1er séminaire d’automne du label « ambassadeur.drice des transitions » en Intelligence Environnementale. Ce label est proposé par le PIEC (Programme en Intelligence Environnementale Commun à la MSHB et à l’OSUR) aux étudiants qui souhaitent valoriser leur vision de l’Environnement et /ou leur engagement en faveur d’une démarche intégrative et ouverte sur leur parcours. Cet engagement pour une durée de 2 ans sera ponctué de plusieurs temps de rassemblement pour aborder cette démarche réflexive et auto-critique qu’ils auront pu mettre en œuvre.

+

 Les publications décodées

Les freins à la dispersion dans le paysage
et l’existence d’isolats chez une espèce sociale forestière (singes magot)

Chez les mammifères forestiers, la fragmentation des forêts provoque des freins à la dispersion dans le paysage et augmente les risques d’érosion génétique et d’extinction des populations.
Les chercheurs d’ECOBIO - Pascaline Le Gouar, Dominique Vallet, Aude Ernoult, Yann Rantier, Nelly Ménard (Université de Rennes 1, CNRS, ECOBIO, Station biologique de Paimpont), avec Eric Petit (INRAE, ESE), Stéphane Dréano (IGDR), Mohamed Qarro (Ecole Nationale Forestière d'Ingénieurs, Maroc) mènent des études de long terme en biologie de la conservation sur les singes magot (Macaca sylvanus), espèce en danger d’extinction.
Une publication en octobre 2021 dans Biological Conservation.

+

Pêche sélective : quelles conséquences pour le fonctionnement des milieux aquatiques ?
 

De l’importance de l’écologie expérimentale pour mieux comprendre les effets des changements globaux sur les différents niveaux d’organisation biologique. C’est la question à laquelle répondent une équipe internationale regroupant des chercheurs de l’Université d’Oslo (Charlotte Evangelista, CEES), d’INRAE (Eric Edeline, ESE) et de l’ENS. Pour cela, ils ont utilisé le médaka (Oryzias latipes) comme modèle biologique, un petit poisson asiatique largement utilisé en biologie expérimentale
L’article a été publié dans la revue Royal Society Open Science en octobre 2021 et illustre l’importance de l’écologie expérimentale pour mieux comprendre les effets des changements globaux sur les différents niveaux d’organisation biologique.

+

Quel est le rôle et l’héritage des pratiques agricoles passées sur l’évolution et le futur des concentrations en nitrate dans les rivières ?

Une publication dans Science of The Total Environment en octobre 2021 avec Luca Guillaumot, Jean Marçais, Camille Vautier, Aurélie Guillou, Virginie Vergnaud, Camille Bouchez, Jean-Raynald de Dreuzy, Luc Aquilina (Université de Rennes 1, CNRS, Géosciences Rennes) et Rémi Dupas, Patrick Durand (INRAE, SAS).

+

Diagnostic Climatique Territorial
Guide méthodologique 
 

Ce guide méthodologique a été élaboré pour accompagner les animateurs de SAGE bretons à la réalisation du volet C des études H.M.U.C (Hydrologie, Milieux, Usages, Climat) prévues au chapitre 7 du SDAGE Loire Bretagne 2016-2021.
Il a été réalisé par Louis Amiot (Université Rennes 2, LETG-Rennes), sous la coordination de Vincent Dubreuil (Université Rennes 2, LETG-Rennes), Josette Launay et Elodie Bardon (CRESEB), Florence Massa et Enora Keromnes (Conseil régional de Bretagne).
(CRESEB, 23/08/21)

+

 Dans notre environnement

Prospective transverse INSU
 

Fin 2019-Début 2020, l’INSU a organisé pour la première fois une prospective transverse à ses quatre domaines disciplinaires. L’objectif était de définir les défis scientifiques interdisciplinaires sur lesquels l’INSU sera collectivement transformant dans les 5 à 10 années à venir et affichera son engagement vis-à-vis de la recherche fondamentale, des approches interdisciplinaires et des grandes questions sociétales.
La prospective mentionne de nombreuses contributions de Géosciences Rennes.
(CNRS INSU, 22/10/21)

+

Des nouvelles d'UniR et de l'EPE
"Etablissement Public Expérimental"

Le Conseil d'Administration de l'Université Rennes 2 a refusé d’intégrer la nouvelle université rennaise, mais…
L'Université Rennes 2 n’intégrera pas l’université de Rennes (Unir), au contraire de l'Université de Rennes 1. Mais elle assure que l’ambition d’une grande place universitaire rennaise, avec cinq grandes écoles, ne tombe pas à l’eau. Elle reste associée au projet.
(Ouest-France, 18/10/21)

+

Comment vont se comporter les aquifères en France
dans les années à venir ?

Comment vont se comporter les aquifères en France ? Comment prévoir les niveaux des nappes pour mieux gérer les ressources en eau et anticiper les sécheresses ou les inondations ?
Réponse avec MétéEAU Nappes : le BRGM développe de nouveaux outils pour mieux gérer et prévoir les niveaux des aquifères français.
(BRGM, 05/10/21) 

+

Un nouveau référentiel
pour les haies bocagères en Bretagne

La connaissance du bocage est essentielle dans les démarches visant à améliorer la qualité de l'eau et des milieux, à lutter contre l'érosion, à préserver la biodiversité et la qualité des paysages. Cette couche agrège les données Breizh Bocage de 2020, les haies du Dispositif de suivi des bocages (DSB) et est complétée par de la photo interprétation sur BDORTHO IGN 2017 2018 2019, selon département. Elle a été produite par l’IGN dans le cadre d'un programme co-financé par les Conseils départementaux et l'IGN.
(GéoBretagne, 22/10/21)

+

Attractivité durable de la métropole rennaise
 

Le développement durable peut-il rendre plus attractive voire différenciante notre métropole ?
Cette synthèse restitue les travaux menés par le CODEV sur l’année 2020. Avec au cœur de ses réflexions et débats :
> Comment faire dialoguer attractivité et développement durable sur un territoire, deux notions qui sont souvent opposées ?
> Qu’est-ce que l’Agenda 2030 et les 17 ODD (objectifs de développement durable) ?
> Quelles contributions de Rennes Métropole à la réalisation de l’Agenda 2030 au travers de ses politiques publiques ?
> Quels exemples inspirants portés par d’autres collectivités mais également par des acteurs locaux ?
> Quelle attractivité durable de la métropole à l’horizon 2040 ?
(CODEV de Rennes Métropole, 16/09/21)

+

Digitaleo va planter 15 000 arbres pour compenser
l’envoi de plus d’un million de mails

La plateforme de marketing digitale rennaise Digitaleo propose à ses 4000 clients de planter une forêt pour compenser leur bilan carbone. Chaque arbre compense l’envoi de 7 500 e-mails. La société a participé le 12 octobre à l’événement Social Change, au Couvent des Jacobins de Rennes : une journée de rencontres autour de la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE).
(Ouest-France, 05/10/21)

+

"Jean Jouzel, dans la bataille du siècle"
  

Jean Jouzel - le grand climatologue français et ancien président du Conseil de l'OSUR - était au cinéma l'Arvor à Rennes le 7 octobre pour l'avant-première du documentaire (réalisé par Brigitte Chevet) et dédié à sa carrière scientifique et son combat pour la climat.
(Cinéma Arvor, 07/10/21)

[Voir aussi "Soirée-débat : Jean Jouzel dans la bataille du siècle "]

+

Parcs naturels de Bretagne
 

Ce beau livre édité aux éditions Ouest-France sur les parcs naturels régionaux (PNR) met en lumière le travail des différents acteurs et présente les enjeux autour de ces écosystèmes. Ce sont des territoires exceptionnels et fragiles que l'État a décidé de classer et de protéger. Ces sites naturels protégés préservent l'équilibre entre l'activité humaine et une biodiversité très riche composée de nombreuses espèces animales et végétales et abritent une diversité de paysages, de patrimoines bâtis, naturels et culturels.
(Twitter Région Bretagne, 23/10/21)

+

 Dans le champ des idées

« La “croissance verte” pourrait n’être rien d’autre qu’un mythe, qu’il faudrait sans doute qualifier de “fake news” »

Alors que l'on ne connaît que 20% de la biodiversité planétaire, cette dernière traverse une grave crise. Quels sont les leviers pour protéger ce que nous ne connaissons pas encore ? Comment pourrait-on détruire un bien important dont on ignore le potentiel à venir ?
(Le Monde, 03/10/21)

+

Paroles de chercheurs : les émotions permettent aussi de comprendre les choix des chercheurs 

Une série de podcasts pour transmettre l’émotion de la découverte scientifique. Rencontrez des scientifiques qui vous racontent l’émotion de la découverte, la passion de la recherche et comment elle se pratique au quotidien. Moments en solo, travail en équipe, implication d’une communauté internationale, pratiquer la démarche scientifique est plein de rebondissements, de surprises et de doutes...
(The Conversation, 10/10/21)

+

Que percevons-nous vraiment de la biodiversité ?
 

Alors que l'on ne connaît que 20% de la biodiversité planétaire, cette dernière traverse une grave crise. Quels sont les leviers pour protéger ce que nous ne connaissons pas encore ? Comment pourrait-on détruire un bien important dont on ignore le potentiel à venir ?
Le point de vue de Philippe Grandcolas, systématicien évolutionniste (CNRS, Institut de Systématique, Biodiversité, Evolution au Museum national d’histoire naturelle) et Virginie Maris, philosophie de l’environnement (CNRS, Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive CEFE, Montpellier). 
(France inter, La Terre au carré, 11/10/21)

+

Une histoire des luttes pour l’environnement
 

Trois siècles de combats pour la Terre et le climat : Quatre historien.nes - Anne-Claude Ambroise-Rendu Steve Hagimont Charles-François Mathis Alexis Vrignon  -  publient aux éditions Textuel une sélection richement illustrée de révoltes souvent oubliées et mobilisables dans les contestations actuelles.
À rebours du récit mythique d’une foi collective dans le progrès, ils présentent une histoire des voies et des voix divergentes, éclairent la façon dont elles ont été combattues ou domestiquées, mais montrent aussi combien elles constituent un socle précieux pour les combats d’aujourd’hui.
(Editions Textuel, 29/09/21)

[Lire aussi « Une histoire des luttes pour l’environnement » : trois siècles de combats pour la Terre et le climat, Le Monde, (08/10/21)]

+

 A noter dans l'agenda 2021 (sous réserve de l'évolution de la situation en lien avec la COVID19)

 Au fil de l'eau~~~~~

L'agenda des séminaires, conférences, colloques, animations, soutenances de thèses etc. des laboratoires de l'OSUR

{ les archives }

+info

 Sciences Ouest et nous !

Sciences Ouest est la revue mensuelle d'information scientifique de l'Espace des Sciences de Rennes
NB : La revue est en libre accès pour les personnels Rennes 1, "Comment accéder à la revue ?"
A lire sur l'OSUR dans le dernier numéro :

Un territoire expérimental pour la planète, avec Jean-Raynald de Dreuzy (OSUR), Fred Jean (IUEM) et Thierry Lebeau (OSUNA)

Climat : l’archéologie littorale menacée, avec Marie-Yvane Daire (CNRS, CReAAH)

   
Les archives : SO et nous depuis 2012

Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes
Université de Rennes 1
263 avenue du Général Lerclerc
Campus de Beaulieu, bâtiment 15
35042 Rennes Cedex - France
osur.univ-rennes1.fr
multicom-osuratuniv-rennes1 [dot] fr ()

Pour rester connecté à l'actu de l'OSUR

Facebook Twitter HAL Youtube Rss Instagram

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre électronique : sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (se désinscrire)

Directeur de la publication : Jean-Raynald de Dreuzy
Responsable éditorial : Alain-Hervé Le Gall
Archives de cycl'OBS
©OSUR2021