cycl'OBS#48 décembre 2021

Soumis par Alain-Herve Le Gall le mar 30/11/2021 - 15:48
 

Si cette lettre d'information ne s'affiche pas correctement, aller à la version en ligne   /   sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (Désinscription)


cycl'OBS / #48 / Décembre 2021


L'infolettre mensuelle de l'OSUR

L'essentiel de l'actu scientifique, pédagogique, technique, culturelle de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes, en un clin d'oeil

> Composante de l’université de Rennes 1 (école interne), l'OSUR assure une mission de formation dans le domaine des sciences de la Terre, de l’écologie et de l’environnement
> Structure fédérative de recherche, l'OSUR pilote les recherches en environnement en associant les principaux laboratoires de cette thématique au sein du pôle scientifique rennais (CNRS, INRAE, Universités de Rennes 1 et 2, Agrocampus Ouest, BRGM)
> Observatoire des Sciences de l’Univers du CNRS, l'OSUR assure des missions spécifiques d’observation des systèmes planétaires et environnementaux sur le long terme
>>> Les "dynamiques des paysages" sont un thème fédérateur dans les activités scientifiques de l'OSUR

 A la Une

Retour sur la COP26

On avance ? (ou pas)

Très attendue du fait de son report d’un an en raison de la pandémie de Covid-19, et de l’attention médiatique et politique croissante sur les changements climatiques, la COP26 s’est tenue à Glasgow (Ecosse) du 31 octobre au 13 novembre 2021.
Contrairement à ce que certains médias annoncent à l’occasion des COP, celle-ci n’était pas "la COP de la dernière chance". Elle portait néanmoins un double enjeu : préciser les règles opérationnelles de mise en œuvre de l’Accord de Paris adopté en 2015 ("Paris Rulebook") et rehausser l’ambition des politiques climatiques nationales que les Etats promettent de respecter dans le cadre onusien.
Pour quels résultats ? Des éléments de réponse avec Marion Lemoine-Schonne, spécialiste de droit international et de droit de l'environnement (CNRS, IODE).


Et puis, le mois de novembre, c'est aussi la saison des Prix : 2021 est un bon cru pour les scientifiques des unités de l'Observatoire… A découvrir dans ce #48 de cycl'OBS !

+info

 A l'affiche

Vous avez accès à la presse en vous connectant à Europresse via l'ENT avec vos identifiants SESAME.

Philippe Davy reçoit le prix Dolomieu 2021
du Bureau de recherches géologiques et minières

Le prix Dolomieu du BRGM est décerné en 2021 à Philippe Davy, géophysicien, directeur de recherche CNRS au laboratoire Géosciences Rennes et directeur du LabCom Fractory (CNRS, Université de Rennes 1, ITASCA).
Spécialiste de la modélisation des systèmes géologiques et environnementaux, Philippe Davy développe des recherches sur la genèse de leur complexité spatiale et sur leur dynamique. Il s’intéresse aux réservoirs géologiques fracturés, aux processus thermo-hydro-mécaniques, à l’érosion des reliefs et aux instabilités fluviatiles. L'Académie des sciences  lui a rendu hommage à l'occasion de la cérémonie de remise des prix sous la Coupole de l'Institut de France, le 23 novembre 2021.

+

Joan van Baaren reçoit le prix "Intelligence environnementale et Agri/Agro" 

Le 16 novembre 2021 se sont tenus les 1ers Trophées Valorisation du Campus d’innovation de Rennes, décernés par Ouest Valorisation et les établissements d’enseignement supérieur et de recherche d'UniR. Six acteurs de la recherche ont été récompensés lors de cette cérémonie : Joan van Baaren - directrice d'ECOBIO et professeure à l'université de Rennes 1 - a reçu le Prix "Intelligence environnementale et Agri/Agro". Ce prix récompense les recherches menées par ECOBIO en partenariat avec l'entreprise Yves Rocher dans le cadre de la thèse CIFRE d'Emma Jeavons, soutenue le 2 décembre 2020 sur les "Stratégies de diversification végétale et interactions entre insectes bénéfiques floricoles : quels impacts sur les communautés d’ennemis naturels et de pollinisateurs et sur le contrôle biologique des phytophages ?"

+

Deux chercheurs de Géosciences Rennes récompensés par la société américaine de géologie  

L'article "Metamorphic record of catastrophic pressure drops in subduction zones" de Philippe Yamato et Jean-Pierre Brun (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes), a reçu le prix Outstanding Publication Award décerné par la division de géologie structurale et de tectonique de la société américaine de géologie. Cet article, publié dans Nature Geoscience en 2016 propose une nouvelle approche des mécanismes qui régissent la dynamique de la subduction, basée sur l’analyse des roches métamorphiques de haute pression. Il montre que l’évolution de la pression qu’enregistre la roche n’est pas uniquement due à une évolution de la profondeur.
Jean-Pierre Brun, décédé en 2019, aurait surement apprécié qu'un de ses articles avec un jeune collègue soit récompensé. Philippe Yamato lui a spécialement dédié ce prix lors de son discours de remerciements.

+

3 étudiant.es du master GAED TELENVI
remportent le Cassini Hackathon 2021

A l'université Rennes 2, Laura Orgambide, Serdar Rama et Zoe Stroebele sont en master 2 parcours TELENVI (Télédétection / Environnement), mention GAED (Géographie – Aménagement – Environnement – Développement).
Ils ont participé et remporté le Cassini Hackathon organisé par Aerospace Valley, les 5-7 novembre à Toulouse, sur le thème 2021 intitulé "Connecter l'Arctique".
Ils étaient associés à l’explorateur rennais Vincent Grison (projet Rennes Pôle Nord), qui avait déjà collaboré avec le master TELENVI au printemps dernier lors de son expédition vers le pôle.
Remporter le défi national a permis aux 3 compères de participer au Hackathon international européen, dans lequel ils ont fini 3e ! Dans les semaines qui viennent ils vont donc bénéficier d'un mentorat de 100 heures délivré par l'ESA (l’agence spatiale européenne) afin de mener à bien un projet de start-up...

+

Benjamin Gehres vient d’être recruté au CNRS
et arrive au CReAAH

Archéologie et céramique.
Géologue de formation, Benjamin Gehres a fait ses études en archéologie à l’université Aix-Marseille, puis de Rennes. Il s'est dès lors intéressé aux matériaux et sa rencontre avec Guirec Querré (CReAAH) pour son master d’archéologie, l’a amené à questionner les matières premières des céramiques dans les îles bretonnes, problématiques qu'il a pu approfondir durant sa thèse.
5 post-doctorats plus tard, il rejoint donc l’équipe OTR (Origines, Transferts, Réseaux ; coordonnée par Grégor Marchand, Mikael Guiavarc’h, Elena Paillet, Damien Pesesse), ainsi que le plateau technique « Analyse des matériaux minéraux ».

+

Le CReAAH accueille en post-doc Emmanuelle Meunier,
archéologue spécialisée en métallurgie

Emmanuelle Meunier est archéologue spécialisée dans l’étude des mines et de la métallurgie primaire entre la protohistoire et la période romaine.
Elle est recrutée sur un post-doc obtenu par une collaboration entre le CRBC de Brest et le CReAAH (avec Cécile Le Carlier). Son projet porte sur la mise en place d'une base de données concernant les métallurgies anciennes sur le Massif armoricain et son alimentation en données issues de dépouillements bibliographiques d’une part et du terrain d’autre part, avec des prospections prévues sur le Finistère. L'impact de ces activités minières et métallurgiques anciennes sera également pris en compte pour l'observation de la nature des terrains, selon qu'ils puissent être abandonnés ou repris par les activités modernes ou actuelles.

+

La démarche DDRS - Développement durable et Responsabilité Sociétale - à Géosciences Rennes 

Le groupe de travail DDRS de Géosciences Rennes a effectué le bilan carbone de l'unité via l'outil du GDR LABO 1.5 : L'empreinte Carbone a été déterminée sur la base du référentiel de l'outil GES1.5, en y ajoutant les achats (incluant les achats du CPER Buffon). Le bilan (achats, déplacements domicile/travail, chauffage, missions etc.) a porté sur 2019.

+

« Aborder le changement climatique avec les enfants :
comprendre, réagir et agir »

« Aborder le changement climatique avec les enfants : comprendre, réagir et agir », c'était le thème de la formation proposée le mercredi 13 octobre à la Maison pour la science en Bretagne (Université de Rennes 1), animée notamment par Emilie Jardé (CNRS, Géosciences Rennes).
(MPLS, 13/10/21)

+

La plateforme Condate Eau se dote d'un nouvel équipement :  le py-GCMS AGILENT

Le service LaDAMO intégré à la plateforme de datation CONDATE Eau est spécialisé dans l’analyse à l’échelle moléculaire des matières organiques naturelles et anthropiques. Le nouvel équipement acquis dans le cadre du CPER Buffon permettra de relevé de nouveaux défis analytiques nécessitant de diminuer les limites de détection pour étudier des environnements pauvres en matière organique et augmenter le nombre de molécules cibles.

+

Une fête de la science
sous le signe de l’inclusivité 

La fête de la science offre chaque année de nombreuses activités de vulgarisation, allant de l’atelier pratique aux conférences. Pour l’édition 2021, la délégation Bretagne et Pays de la Loire du CNRS a axé ses interventions autour des questions de handicap, avec notamment un parcours sensoriel pour des enfants déficients visuels, auquel les labos CReAAH et ECOBIO, notamment, se sont prêtés au jeu.
« Le handicap ne doit pas bloquer les jeunes qui souhaiteraient faire un métier scientifique, souligne Marie-Yvane Daire (CNRS, directrice du CReAAH). Il y a bien sûr des incompatibilités, mais aussi beaucoup de possibilités. Dans mon laboratoire, six de mes collègues sont en situation de handicap avec chacun une problématique différente. »
(CNRS, Blog RH, 04/11/21)

+

Orange Day
 

Oranger le monde : mettre fin dès maintenant à la violence à l’égard des femmes !
Dans le cadre de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard de femmes (tous les ans le 25 novembre), l'ensemble de la communauté universitaire est invitée à exprimer son engagement en photo :
La plateforme Condate Eau (OSUR, Géosciences Rennes) et ECOBIO se sont mobilisés !

+

Crise sociale, crise climatique ?
Osons des solutions nouvelles

L’association APIMED et le Master Environnement-Droit de l'université de Rennes 1 (porté par l'OSUR) ont organisé le 19 octobre 2021 une conférence sur le thème « Crise sociale, crise climatique ? Osons des solutions nouvelles ». Le député européen Pierre Larrouturou est intervenu pour répondre aux question et interagir avec les étudiant.es de la Faculté de Droit et de Science Politique. La vidéo est à revoir en ligne.

+

Chauve-souris : alliée ou ennemie ?
 

Suspecte numéro un de la pandémie de Covid-19, la chauve-souris effraie. Mais comme le montre cette étonnante enquête scientifique, le mammifère volant fascine les chercheurs, qui tentent de découvrir les secrets de sa santé de fer.
Le documentaire (52') diffusé sur ARTE est disponible en replay, avec notamment la participation d'Eric Petit (INRAE, ESE).
(ARTE, 30/10/21)

+

Archéologie des rivages : habiter le littoral
de la Préhistoire aux Temps modernes 

Les 20 et 21 octobre 2021, l'INRAP organisait au Musée du quai Branly à Paris un colloque consacré à l' « Archéologie des rivages : habiter le littoral de la Préhistoire aux Temps modernes ».
A noter les interventions des chercheuses CNRS du CReAAH, sur ette thématique phare de l'UMR : Catherine Dupont, avec Mélanie Levan (à partir de 42:00) et Marie-Yvane Daire : (à partir de 1:39:00)
(YouTube du Musée du Quai Branly, 21/10/21)

+

Paroles de citoyens !
 Sur le campus de Beaulieu...

France 3 Bretagne dans son émission "Paroles de citoyens !" du 25 novembre a jeté son dévolu sur le campus de Beaulieu, sa vie étudiante, culturelle, mais aussi scientifique, avec notamment un focus sur les activités de recherches de l'IPR : la mécanique des fluides avec Marie-Caroline Julien (CNRS, IPR) et la physique des lasers avec Eric Collet (Université de Rennes 1, IPR).
A découvrir en vidéo (à 2'25 pour l'IPR) 
(France 3 Bretagne, 25/11/21)

+

Les vestiges du port médiéval
de Talmont-Saint-Hilaire 

A découvrir en vidéo : l'importante fouille menée à Talmont-Saint-Hilaire (Vendée) où le port médiéval a été mis au jour.
Une équipe de l’INRAP réalise actuellement une importante fouille au cœur de Talmont-Saint-Hilaire et révèle un pan essentiel de l’histoire de la ville depuis l’an mille. Installé dans l’estuaire du Payré, le port mis au jour est intimement lié à l’évolution du château qui le surplombe.
Des recherches pilotées par Stéphane Augry, Responsable scientifique Inrap, archéologue associé au labo CReAAH.
(INRAP, 04/11/21)

+

 Les publications décodées

Modélisation de l’effet des variations de l’orbite terrestre sur les climats et les biomes lors de la transition climatique majeure de l’Eocène-Oligocène

En comparant les résultats de simulations du climat des époques Éocène et Oligocène, soumises à différentes configurations de l’orbite terrestre, une étude publiée en octobre 2021 dans la revue Science Advances, montre le rôle de ces variations orbitales dans la variabilité climatique ancienne et leur influence sur le couvert végétal. Les scientifiques de l’IPGP, du CEREGE, du CNRS - dont Guillaume Dupont-Nivet (CNRS, Géosciences Rennes) -, d’Université de Paris et leurs collègues identifient notamment des changements environnementaux majeurs dans les zones tropicales et le long de certains corridors de dispersion, ayant pu avoir une implication dans la migration des faunes de l’époque.

+

Quelles réponses de la zone critique
des régions froides au changement climatique ?
 

Les zones critiques de moyennes à hautes latitudes ainsi que celles des régions montagneuses sont plus fortement et plus rapidement affectées par le changement climatique. C’est cette constatation qui a motivé la rédaction d’une synthèse bibliographique publiée en octobre 2021 dans le journal Annual Review of Environment and Resources. Ce travail a été coordonné par le groupe de recherche Ecohydrology de Philippe Van Capellen (Université de Waterloo, Ontario) dans le cadre d’une collaboration internationale avec la Chine, la Suède, la France et la Russie. Anniet Laverman et Céline Roose-Amsaleg (CNRS, ECOBIO) y ont contribué sur les aspects biogéochimiques et microbiologiques.

+

Des fjords glaciaires dans le désert de Namibie !
 

Des fjords fossiles de 300 millions d’années dans le désert de Namibie : un instantanée de la glaciation tardi-paléozoïque.
A l’évocation des littoraux de Norvège, du Groenland ou du Canada, une image s’impose immédiatement : les fjords. Spectaculaires reliques morphologiques de la dernière ère glaciaire que notre planète ait connue, ces profondes vallées creusées par la glace et envahies par la mer ont depuis longtemps suscité la curiosité des géoscientifiques, et ainsi permis une meilleure compréhension de cette glaciation qui a débuté il y a environ 2.5 millions d’années.
Pierre Dietrich, postdoctorant à Géosciences Rennes, et ses co-auteurs - dont Cécile Robin et François Guillocheau (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes) ont publié en septembre 2021 dans la revue Geology le premier exemple de fjords « fossiles », datant d’une glaciation ancienne, dans le nord-ouest de la Namibie. La caractérisation sédimentologique et géomorphologique de ces paléofjords offre une perspective sans précédent sur la glaciation tardi-paléozoïque survenue il y a quelques 300 millions d’années durant laquelle la majeure partie du Gondwana, située proche du pôle sud, était recouverte de glace.

   
+

 Dans notre environnement

La Science peut-elle être à la fois ouverte et fermée ?
 

La science ouverte, tout le monde est pour… en tout cas, les généreux inventeurs comme Gaston ! Pas si simple, semble rétorquer Prunelle, avec colère : c’est bien beau la connaissance sans entrave mais la recherche constitue aussi un enjeu politique et économique…
Alors, la Science peut-elle être à la fois ouverte et fermée ? Ou, comme le dit la Commission européenne, « aussi ouverte que possible et aussi fermée que nécessaire » ?
La bibliothèque universitaire Beaulieu vous propose d'explorer ces questions en 11 dessins exposés dans le Salon !
 (Exposition jusqu'au 22 décembre 2021)
(Université de Rennes 1, BU Beaulieu, 24/11/21)

+

Economie sociale et solidaire (ESS) :
analyse de projet et développement durable 

A Rennes, ville pionnière de l'enseignement en économie sociale et solidaire, des étudiants en quête de sens.
Avec Lyon et Grenoble, Rennes était en 1994 l'une des trois premières villes de France à proposer un enseignement universitaire spécifique consacré à l'économie sociale et solidaire, alors même que le concept n'avait pas encore été défini. Aujourd'hui 80 étudiants en master sont formés chaque année.
(France3 Bretagne, 09/11/21)

+

Exposome, de quoi s'agit-il ?
 

Exposome chimique et approches « non ciblées » : un changement de paradigme pour évaluer l’exposition des populations aux contaminants chimiques.
La spectrométrie de masse à haute résolution permet désormais de caractériser à grande échelle l'exposition de populations humaines aux composés chimiques, et ainsi de mieux comprendre leur rôle dans la survenue de maladies chroniques.
 Des recherches menées à l'université de Rennes 1, l'INSERM, l'EHESP et l'IRSET.
(Médecine Sciences, 11/11/21)

+

#BiodiversitéBZH
La Journée 2021, le récap' 

#BiodiversitéBZH La Journée est revenue pour sa seconde édition, le 18 novembre à Paimpont ! Le rendez-vous annuel de la communauté des acteurs de la biodiversité bretonne a fait le point sur les actions portées par l’Agence et ses partenaires en 2021, et a permis d’envisager ensemble les perspectives collectives pour 2022.
Thème de La Journée : biodiversité et climat, défis indissociables !
A noter la participation de Daniel Cluzeau (Université de Rennes 1, Station biologique de Paimpont, ECOBIO) sur "Le sol, un bien commun".
(Agence Bretonne de la Biodiversité, 27/11/21)

+

Faut-il faire sauter la ceinture verte de Rennes ? 
 Quel avenir pour le modèle de "ville archipel" ?

Rennes a la particularité d‘être une ville entourée de nature. Dès qu’on passe la rocade, hop ! Nous voilà au milieu des vaches, ou presque. Tout l’inverse d’autres villes françaises, claquemurées dans d’interminables banlieues. Mais cet écrin de verdure peut aussi multiplier les trajets en voiture et compliquer les transports en commun.
Faut-il en finir avec la ceinture verte ? La question peut choquer. On peut la poser autrement : quel est le vrai intérêt écologique d’une ville archipel qui fait la part belle aux champs pesticidés et parcourus de routes polluées ?
(Le Télégramme, 16/11/21)

+

Focus sur les ressources
"Trame verte et bleue et Trame noire"

L'Université Virtuelle Environnement & Développement durable (UVED) publie des appels à projets et finance la production de nouveaux contenus pédagogiques numériques validés scientifiquement dans le domaine de l'environnement et de la transition écologique (ressources labellisées). UVED assure également une fonction de recensement et de référencement des ressources existantes dans le domaine en vue d’offrir une visibilité nationale et internationale aux productions des établissements (ressources valorisées). Elle contribue ainsi à la valorisation d’un patrimoine pédagogique numérique.
En novembre, UVED vous propose de découvrir une sélection de ressources autour de la thématique : Trame verte et bleue et Trame noire.
(Les Focus de l'UVED Focus n°45 – Novembre 2021)

+

 Dans le champ des idées

Trop peu de femmes parmi les lauréats des prix scientifiques 

Entre 2001 et 2020, les grands prix scientifiques ont distingué 2011 hommes et seulement 262 femmes.
La revue Nature fait le point sur ces disparités. Bien que l'écart se réduise, les prix prestigieux sont toujours plus susceptibles d'être décernés à des hommes...
(Nature, 15/09/21)

+

« Le “préférendum”,
arme ultime de décision citoyenne » 

L’écrivain et historien belge David Van Reybrouck prône, dans une tribune au « Monde », un modèle de référendum non binaire offrant de voter pour ou contre plusieurs propositions. Cet « outil de participation politique citoyenne » renforcerait, selon lui, l’adhésion aux mesures écologiques.
(Le Monde, 21/10/21)

+

Les sciences participatives, un outil pédagogique à développer

Science et société dialoguent en continu. Les chercheurs qui « font la science » sont aussi des citoyens, de même que les citoyens « lambda » ne sont pas pour autant dénués de savoirs à même de contribuer à la fabrique de la science. Si cette interaction entre science institutionnelle et citoyens a toujours existé, elle est aujourd’hui mise en lumière à travers les sciences et recherches participatives (SRP)
Avec Bastien Castagneyrol (INRAE).
(The Conversation, 15/09/21)

+

Le combat contre la crise climatique
ne sera pas l’affaire de tous 

Si la coordination internationale contre le changement climatique est nécessaire, le combat pour notre survie à long terme souffre de la maladie du consensus et de l’unanimité, comme si nous pouvions encore attendre ceux qui regardent ailleurs pour commencer à agir observe Adrien Rivierre, conseiller en communication et auteur avec Enki Bilal de « L’homme est un accident »
(L'OBS, 12/11/21)

+

 A noter dans l'agenda 2021 (sous réserve de l'évolution de la situation en lien avec la COVID19)

 Au fil de l'eau~~~~~

L'agenda des séminaires, conférences, colloques, animations, soutenances de thèses etc. des laboratoires de l'OSUR

{ les archives }

+info

 Sciences Ouest et nous !

Sciences Ouest est la revue mensuelle d'information scientifique de l'Espace des Sciences de Rennes
NB : La revue est en libre accès pour les personnels Rennes 1, "Comment accéder à la revue ?"
A lire sur l'OSUR dans le dernier numéro :

Paysages : quel avenir peut-on lire dans les cartes ?, avec Thomas Houet (Université Rennes 2, LETG-Rennes) 

   
Les archives : SO et nous depuis 2012

Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes
Université de Rennes 1
263 avenue du Général Lerclerc
Campus de Beaulieu, bâtiment 15
35042 Rennes Cedex - France
osur.univ-rennes1.fr
multicom-osuratuniv-rennes1 [dot] fr ()

Pour rester connecté à l'actu de l'OSUR

Facebook Twitter HAL Youtube Rss Instagram

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre électronique : sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (se désinscrire)

Directeur de la publication : Jean-Raynald de Dreuzy
Responsable éditorial : Alain-Hervé Le Gall
Archives de cycl'OBS
©OSUR2021

 

cycl'OBS L'infolettre mensuelle