cycl'OBS#53 mai 2022

Soumis par Alain-Herve Le Gall le ven 29/04/2022 - 14:55

Si cette lettre d'information ne s'affiche pas correctement, aller à la version en ligne   /   sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (Désinscription)


cycl'OBS / #53 / Mai 2022


L'infol
ettre mensuelle de l'OSUR

L'essentiel de l'actu scientifique, pédagogique, technique, culturelle de l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes, en un clin d'oeil

> Composante de l’université de Rennes 1 (école interne), l'OSUR assure une mission de formation dans le domaine des sciences de la Terre, de l’écologie et de l’environnement
> Structure fédérative de recherche, l'OSUR pilote les recherches en environnement en associant les principaux laboratoires de cette thématique au sein du pôle scientifique rennais (CNRS, INRAE, Universités de Rennes 1 et 2, Agrocampus Ouest, BRGM)
> Observatoire des Sciences de l’Univers du CNRS, l'OSUR assure des missions spécifiques d’observation des systèmes planétaires et environnementaux sur le long terme
>>> Les "dynamiques des paysages" sont un thème fédérateur dans les activités scientifiques de l'OSUR

 A la Une

ImaGéo

Une nouvelle plateforme OSUR d’imagerie expérimentale dédiée aux systèmes hydro-bio-géophysiques

La plateforme ImaGéo, créée début 2022 et animée par Joris Heyman (CNRS, Géosciences Rennes) et Francesco Gomez (CNRS, UAR OSUR), vise à fédérer, promouvoir et développer les techniques d’imagerie en laboratoire pour caractériser les systèmes géologiques et environnementaux complexes, parmi lesquels :
• les milieux solides en déformation comme les plaques tectoniques, les écoulements granulaires, les avalanches
• les fluides s’écoulant en surface comme les rivières, l’érosion et le transport alluvial et éolien
• les fluides s’écoulant sous la surface dans les milieux poreux et fracturés, ainsi que leurs couplages aux processus physiques (érosion, chaleur) et bio-géochimiques (activité bactérienne et réactivité).

La reproduction expérimentale de conditions fidèles au milieu naturel (notamment : pressions, températures, débits) est au coeur de l’expertise d’ImaGéo.
La plateforme ImaGéo est ouverte à tous les acteurs publics ou privés, recherchant une expertise d’imagerie expérimentale. Elle est destinée en priorité aux universitaires nationaux et européens dans le domaine des géosciences et de la physique expérimentale, mais est aussi accessible aux entreprises de R&D, notamment celles portées sur le secteur de l’Energie et des Ressources.

+info

 A l'affiche

Vous avez accès à la presse en vous connectant à Europresse via l'ENT avec vos identifiants SESAME.

Impacts sur la biodiversité terrestre dans l’anthropocène
 

Dans le cadre de la mise en place du programme national de "surveillance de la biodiversité terrestre" porté par l’Office français de la biodiversité (OFB) visant à mesurer, identifier et suivre l’influence des activités humaines sur la biodiversité et les pratiques les plus vertueuses à valoriser, le ministère de la Transition écologique (MTE) et la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) ont lancé un appel à projets de recherche en 2021 "Impacts sur la biodiversité terrestre dans l’anthropocène", sur la caractérisation des impacts positifs, négatifs ou l’absence d’impacts des activités humaines et des pressions induites sur l’état et la dynamique de la biodiversité terrestre.
Huit projets sont sélectionnés suite à l’appel 2021, dont 3 au sein des unités de l'OSUR : LandWorm avec Daniel Cluzeau (Université de Rennes 1, ECOBIO/Station biologique de Paimpont), Acoucène avec Solène Croci (CNRS, LETG-Rennes) , LandBio avec Cendrine Mony (Université de Rennes 1, ECOBIO).

+

Isabelle Cantat décroche une bourse
"Churchill College mobility program" (Cambridge)

L'accord entre l'Ambassade de France au Royaume-Uni et le Churchill College de l'Université de Cambridge finance chaque année la mobilité de chercheurs seniors des universités françaises, dans toutes les disciplines. Quatre chercheurs ont été sélectionnés pour recevoir une bourse pour l'année universitaire 2022-2023 : parmi les 4 heureux lauréats, Isabelle Cantat, professeure à l'Université de Rennes 1 (IPR), qui partira 3 mois à Cambridge sur un projet intitulé "Spontaneous symmetry breaking at a soap film boundary" ("Rupture spontanée de symétrie à la frontière d'un film de savon").

+

Le projet Interreg CARE-PEAT
et le site pilote de La Guette

Care-Peat est un projet Interreg pour l’Europe du Nord-Ouest (ENO) qui regroupe 12 partenaires travaillant ensemble pour réduire les émissions de carbone et restaurer la capacité de stockage du carbone de différents types de tourbières.
Parmi les sites étudiés : le site pilote de La Guette.
Ces recherches et expérimentations sont menées dans le cadre du SNO Tourbières pilotée à l'Université de Rennes 1 par Sébastien Gogo (UAR OSUR, ECOBIO).
Le rôle écologique des tourbières : à découvrir en vidéo (3:48)

+

Conclusions du projet Interreg CPES : pérenniser les PSE
(paiements pour services environnementaux)

Le séminaire final du projet européen s'est tenu le 7 avril 2022 en Angleterre.
Les études de cas pilotes du CPES - dont le Lac au Duc en Bretagne suivi par Gérard Gruau (CNRS, Géosciences Rennes) et Claudia Wiegand (Université de Rennes 1, ECOBIO) - ont démontré que la pérennité des PSE est possible, tant en France qu'au Royaume-Uni. Le nombre de contrats PSE signés est très important. C’est le résultat de l’engagement de la majorité des agriculteurs de ces aires d’alimentation de captage. Ces succès s’expliquent aussi par l’élaboration d’une boîte à outils complète et innovante relative aux mesures et cahier des charges, aux aspects juridiques et de transactions (volonté à recevoir et à payer).

+

Carnac, sur les traces du royaume disparu
 

A Carnac, dans le Morbihan, la multitude de menhirs continue de questionner les archéologues. Les recherches scientifiques les plus récentes ont identifié des dizaines de nouveaux alignements de stèles, dont certaines gisent sous la mer. Pourquoi, au Néolithique, les hommes ont-ils érigé à Carnac de gigantesques monuments funéraires, à la gloire de dignitaires aussi puissants que les pharaons ? A partir d'indices souvent infimes, les scientifiques tentent de percer les zones d'ombre qui subsistent encore sur ce site et cette société unique qui a rayonné et disparu brutalement au coeur de la Bretagne.
Plusieurs membres du CReAAH (Serge Cassen et Grégor Machand, CNRS) et ECOBIO (Dominique Marguerie, CNRS) ont apporté leurs contributions à ce documentaire. Le docu a été diffusé le 7 avril 2022 sur France 5 dans la 'Science Grand Format' (disponible en replay jusqu'au 6 juin 2022).

+

Cataclysmes, les grands régulateurs
 

A l'échelle du globe, les catastrophes naturelles n'arrivent jamais seules… Notre planète est secouée par des cataclysmes qui bouleversent le monde vivant. Au fil des crises, ces évènements sont plus fréquents et s’aggravent. Les scientifiques ont découvert que lorsque l’équilibre du globe menace de rompre, les cataclysmes interviennent comme des régulateurs. Ils sont dangereux pour l’homme mais expriment aussi la vie de la Terre, sa respiration, ses palpitations, ses battements de cœur. En pénétrant leur fascinante complexité, ce film nous entraîne dans l’intimité de notre planète bleue. Ce docu a été diffusé le 21 avril 2022, veille de la Journée de la Terre sur France 5 dans la 'Science Grand Format' (disponible en replay jusqu'au 20 juin 2022). Parmi les scientifiques sollicités, à noter la contribution de Philippe Steer (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes).

+

Loïc Marion est élu président
du Conseil national de la protection de la nature
 

Loïc Marion (ex CNRS, ECOBIO) a été élu, le 8 avril, à la présidence de l'instance nationale d'expertise sur la biodiversité.
Spécialiste de l'écologie des oiseaux piscivores et du fonctionnement des zones humides, il est l'ancien directeur de la réserve naturelle nationale du lac de Grand-Lieu (Loire-Atlantique).
En retraite depuis décembre 2018, il avait obtenu en 2020 avec son frère Pierrick le Macareux d'or de la LPO (Protection des Oiseaux).

+

Taxe d'apprentissage : partenaire de l'Université de Rennes 1, investissez dans la formation de nos étudiant·e·s !

Environnement, RSE, développement durable : vous êtes particulièrement sensible à ces sujets ? Vous pouvez flécher votre solde de la taxe d'apprentissage vers l'OSUR et l'Université de Rennes 1 !
Grâce à votre contribution, nous améliorons la qualité de nos enseignements en Sciences de la Terre et de l'Environnement, modernisons nos équipements et déployons de nouveaux projets au service de la réussite étudiante.

+

PhDTrack "Transition environnementale"
 

A la rentrée 2022, l'offre de formation OSUR s'enrichit avec un PhDTrack :
une formation par la recherche, sélective (5 étudiants), d'une durée de 5 ans (2 ans de master + 3 ans de doctorat) pour proposer des solutions aux enjeux environnementaux.
 La formation est co-portée par l’ENS Rennes et l’Université de Rennes.

+

Un futur étudiant du master GEOMORE
obtient une bourse Eiffel

L'Université de Rennes 1 vient d'obtenir 6 bourses Eiffel de niveau master (pour 2 à 3 en moyenne par établissement). Ces bourses, très sélectives, à destination des étudiants internationaux, sont attribuées par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Campus France). 1 des 6 bourses a été attribuée à l'OSUR : le lauréat est un étudiant sénégalais qui va donc via cette bourse pouvoir intégrer le master GEOMORE à la rentrée 2022. C'est une première pour l'OSUR et le nouveau domaine Eiffel "transition écologique". On a hâte d'être en septembre pour mieux connaître Ousmane Ly Samb !

+

Le CReAAH accueille Etienne N'Doua Ettien,
archéologue ivoirien

 Etienne N'Doua Ettien, archéologue à l'ISAD-Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody-Abidjan, Côte d'Ivoire), a obtenu une bourse pour son Projet AMRUGE du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de la République de Côte d’Ivoire.
Il est au CReAAH pour se perfectionner en malacologie, sur un projet intitulé "Amas coquilliers et mode de vie des populations côtières".

+

Buffon ! Chronic'Halle
 

Construction de la Halle : on vous donne des nouvelles (à la pelle, en béton... et en toute transparence).
Retrouver ici, au fil des semaines, l'actu de la construction de la future Halle expérimentale de l'OSUR.

+

 Les publications décodées

Approche multi-échelles du service de contrôle biologique rendu par la biodiversité dans les agrosystèmes européens

Cette étude est issue du projet BiodivERsA Woodnet visant à étudier le rôle des structures boisées dans le paysage sur la biodiversité et les services écosystèmiques. Elle est publiée dans Science of The Total Environment en février 2022 : pilotée par Kévin Tougeron (Université catholique de Louvain - ELI, Université de Picardie Jules Verne - Edysan), avec la contribution à Rennes d’Eloïse Couthouis, Jacques Baudry, Hugues Boussard (INRAE, L'institut Agro Rennes-Angers, BAGAP) ; Léna Barascou, Françoise Burel, Julien Pétillon et Joan van Baaren (Université de Rennes 1, CNRS, ECOBIO).

+

Cartographie automatique des écosystèmes côtiers
et estuariens par LiDAR topobathymétrique
  

Dans un article publié en Janvier 2022 dans la revue Remote Sensing, Mathilde Letard (Ecole Pratique des Hautes Etudes, PSL Université, Centre de Géoécologie littorale Dinard ; Université de Rennes 1, Géosciences Rennes), Antoine Collin (Ecole Pratique des Hautes Etudes, PSL Université, Centre de Géoécologie littorale Dinard), Thomas Corpetti (CNRS, LETG-Rennes) et Dimitri Lague (CNRS, Géosciences Rennes) et leurs collègues Yves Pastol et Anders Ekelund, proposent d’étudier les zones à l’interface entre terre et mer en utilisant le LiDAR topo-bathymétrique, capteur actif permettant de modéliser aussi bien les milieux immergés que les zones terrestres en 3D.
[A noter l'organisation à Rennes de l'Ecole d'été "Point clouds and change detection in the géosciences", 16/05 et 20-22/06/22)

+

L’Anthropocène maya ancien, entre impacts anthropiques plurimillénaires et changements climatiques 

Dans une région du monde parmi les plus densément peuplées pour son époque, les anciens Mayas ont connu de fortes fluctuations pluriséculaires des ressources en eau et en sol dans leur territoire, induites par l’anthropisation et le climat. Durant plus de 2500 ans, la fluctuation, l’exploitation et la gestion de ces ressources à des fins agricoles ont rythmé la dynamique des socio-écosystèmes mayas et ont contribué à leur durabilité. Ces travaux publiés dans la revue Quaternary Sciences Reviews ont été réalisés par une équipe interdisciplinaire de chercheurs, issue d’une collaboration établie entre huit laboratoires français, parmi lesquels Philippe Lanos et Philippe Dufresne (CNRS, Géosciences Rennes ; Archéosciences Bordeaux).
 (CNRS InEE, 28/04/22) 

+

Petit traité archéologique (du bout du bout)
de la péninsule arabique

La dernière conquête néolithique de "nouveaux territoires" dans la mer d'Arabie : l'archipel d'Al-Hallaniyat (Kuria Muria, Sultanat d'Oman) : Vincent Charpentier (Inrap, UMR 7041, MSH Mondes), Grégor Marchand (CNRS, CReAAH) et leurs collègues publient en mars 2022 dans The Journal of Island and Coastal Archaeology les résultats de deux fouilles archéologiques menées dans le plus grand dépôt de coquillages sur l'archipel d'Al-Hallaniyat (Sultanat d’Oman) en 2014 et 2019. Les résultats de datation ainsi que les analyses lithiques, démontrent qu'aux alentours de 4200-4000 avant notre ère, une communauté néolithique s'est installée sur la plus grande des îles de l'archipel. Leurs découvertes nous éclairent sur leurs modes de vie, et notamment de consommation.

+

 Dans notre environnement

L’Université de Rennes 1 investit ses résultats positifs au service des campus durables et écoresponsables

Approuvé le jeudi 10 mars par le Conseil d'Administration de l'université, le compte financier de l’exercice 2021 présente un résultat positif de 7,1 millions d’euros. Fière de ce résultat, l'université souhaite investir dans des campus durables et écoresponsables et rappelle la nécessité d’accompagner au mieux l’établissement et le site académique pour relever ensemble les grands défis de demain.
(Université de Rennes 1, 10/03/22)

+

Labellisation du site rennais pour le projet TISSAGE :
 mettre en œuvre un dialogue entre science & société

Le site rennais a été labellisé « science avec et pour la société » par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, dans le cadre de la deuxième vague de l’appel à projets 2022. Le projet « TrIptyque Science Société pour AGir Ensemble » déposé par les établissements membres du regroupement UniR a pour ambition de mettre en œuvre un dialogue entre science et société en tissant des liens entre les citoyens, les chercheurs et les décideurs, notamment sur des sujets en rapport avec les transitions environnementale, de santé, numérique ou sociétale.
Il s’agit donc d’impliquer l’ensemble des acteurs dans toutes les étapes de la production de la science afin de mettre en œuvre une réelle recherche participative.
(UniR, 15/04/22)
[Lire aussi "Douze nouveaux sites universitaires labellisés "science avec et pour la société" (MESRI, 13/04/22)]

+

« Il y a encore aujourd’hui un déni de la gravité des enjeux climatiques »

Quel est l’impact des rapports du GIEC ? La société, les médias et les politiques s’en saisissent-ils assez ? La voix des climatosceptiques porte-t-elle toujours autant ? Analyse avec Valérie Masson-Delmotte (CEA), co-présidente du groupe de travail I du GIEC, centré sur les constats physiques de l’évolution du climat.
(CNRS Le Journal, 12/04/22)

+

Le CNRS encourage ses scientifiques
à ne plus payer pour être publiés

Dans le cadre de la politique de science ouverte du CNRS, les articles scientifiques doivent être disponibles en libre accès. Le CNRS encourage ses chercheurs et ses chercheuses à se tourner vers les modèles de publication gratuits à la fois pour les auteurs et les lecteurs. Directeur général délégué à la science, Alain Schuhl (Directeur général délégué à la science) détaille ces recommandations.
(CNRS, 07/04/22)

+

"Agriculture, alimentation et écologie :
enjeux et leviers d'action"

Pour la 4e conférence de son cycle environnemental, l'association SEED de l'ENS Rennes accueillait à Ker Lann le 13 Avril 2022 Laure Ducos (Greenpeace) pour une conférence sur le thème : "Agriculture, alimentation et écologie : enjeux et leviers d'action".
En se basant sur les derniers travaux scientifiques et sur les campagnes menées par Greenpeace, Laure Ducos a présenté les grands enjeux de l'agriculture et de l'alimentation en matière d'écologie. Un focus a porté sur l'industrialisation de l'élevage et ses conséquences, contextualisé par l'actualité géopolitique afin d'apporter des éléments complémentaires et nécessaires pour comprendre la complexité avec laquelle ce secteur doit composer.
A revoir en vidéo.
(ENS Rennes, 13/04/22)

+

"Intégrer les enjeux environnementaux
pour agir et transformer la société"

2e rencontre du cycle de conférences débats TransFORMER.
Après Jean Jouzel début mars, c'était au tour le 31 mars 2022 de Jean-Marc Jancovici, co-fondateur de Carbone 4 et président de l’association "The Shift Project", d'échanger avec les étudiants et les personnels de l'Institut Agro.
Ces derniers l'ont interpellé autour de 6 thématiques : (1) De l'agriculture à l'alimentation (2) L'énergie moteur de notre société (3) Siècle de l'industrie et du numérique (4) Le transport support d'un monde interdépendant (5) Le social, clé de voûte d'un changement durable (6) Formation de l'ingénieur, acteur de la transition
A revoir en vidéo.
(L'Institut Agro Rennes-Angers, 04/04/212)

+

Explorer l'accesibilité à pied
de la nouvelle ligne de métro B de Rennes

La nouvelle ligne B du métro de Rennes Métropole propulsée par Kéolis Rennes va bientôt ouvrir !
Explorer la nouvelle accessibilité à pied (en minutes) aux stations de métro avant et après, à travers une carte glissante et en 3D !
Réalisée par Boris Mericskay co-responsable du master GÉOMATIQUE / SIGAT (Systèmes d'Information Géographique et Analyse des Territoires) à l'Université Rennes 2.
(Université Rennes 2, 13/04/22)

+

À l’université, les bibliothécaires se mettent à la page
 

Avec le nombre croissant de ressources disponibles en ligne et l’augmentation de la fréquentation des bibliothèques, comment le rôle des bibliothécaires universitaires évolue-t-il ?
Pilotes, médiateurs, formateurs… Ce métier cache plusieurs facettes !
(Campus Matin, 27/04/22)

+

 Dans le champ des idées

La sobriété, un levier pour accélérer la lutte contre le dérèglement climatique

Quel rôle les individus peuvent-ils jouer pour limiter le réchauffement de la planète ? Pour la première fois, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) consacre un chapitre, dans le troisième volet de son sixième rapport d’évaluation, publié le 4 avril, à la demande d’énergie et de services – plutôt qu’à l’offre. Les chercheurs soulignent que les changements socioculturels et de modes de vie peuvent « accélérer » l’atténuation du dérèglement climatique.
(Le Monde, 04/04/22)

+

Qui parle du climat en France ? Ce que nous apprennent les réseaux sociaux

Rythmée par les rapports du GIEC, par les marches climat et par la Convention citoyenne pour le climat proposée par le Président de la République, cette thématique à la fois écologique et environnementale a fini par colorer bon nombre de sujets de la vie quotidienne des Français : logement, énergie, transports, agriculture et biodiversité font ainsi parte des thématiques majeures. Mais au-delà des sujets, il est important de comprendre qui parle, et la manière dont les opinions ont fini par se structurer lors de ces cinq dernières années.
Analyse avec Albin Wagener, chercheur associé à l'INALCO (PLIDAM) et au laboratoire PREFICS (Université Rennes 2)
(The Conversation, 03/04/22)

+

« Nous détruisons la nature, mais nous ne prenons jamais pleinement conscience de l’ampleur des dégâts »

Le psychologue américain Peter H. Kahn, spécialiste des interactions entre les humains et la nature, est à l’origine de la notion « d’amnésie générationnelle environnementale » :
"Le nœud du problème est que le degré de dégradation de l’environnement augmente à chaque génération, mais chaque nouvelle génération a tendance à considérer cette condition dégradée comme la condition non dégradée, comme l’expérience normale."
(Le Monde, 05/04/22) 

+

« Communication et urgence climatique, un récit à réinventer » 

Après le constat de l'échec de 30 ans de communication à modifier les comportements face au dérèglement climatique, Thierry Libaert (conseiller au Comité économique et social européen) réinterroge en profondeur les discours marqués par les injonctions, la peur ou les postures moralisantes. Comment modifier nos imaginaires, nos perceptions, nos croyances pour actionner les leviers enfin efficaces en matière d'urgence environnementale ?
Le Webinaire (20 mai de 9h à 10h30) est animé par Laurent Riéra, directeur de la communication de Rennes, ville et métropole (NB : inscription obligatoire).
(Association Communication publique, 22/04/22)

+

 A noter dans l'agenda 2022

 Au fil de l'eau~~~~~

L'agenda des séminaires, conférences, colloques, animations, soutenances de thèses etc. des laboratoires de l'OSUR.

A noter ce mois-ci : Séminaire Archéologique de l'Ouest "Paléogénétique et mégalithes, sur la façade atlantique de l’Europe", Conférence IPR "Mouvement brownien et réduction inter-théorique", Festival Pint of Science à Rennes,  Ecole d'été "Point clouds and change detection in the géosciences", Séminaire IODE "Impacts of Brazilian agricultural sector governance on ecosystem services and the emergence of pandemics : a transdisciplinary «One Health» approach"..

+info

 Sciences Ouest et nous !

Sciences Ouest est la revue mensuelle d'information scientifique de l'Espace des Sciences de Rennes
NB : La revue est en libre accès pour les personnels Rennes 1, "Comment accéder à la revue ?"
A lire sur l'OSUR dans le dernier numéro :

Le dossier porte sur les "Algues vertes" : à noter les contributions d'Olivier Le Pape (L'Institut Agro Rennes-Angers, DECOD), Luc Aquilina (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes), Nathalie Hervé-Fournereau et Alexandra Langlais (CNRS, IODE)
Mais également dans ce numéro, Vincent Dubreuil (Université Rennes 2, LETG-Rennes), Jérôme Crassous (Université de Rennes 1, IPR).

Les archives : SO et nous depuis 2012

Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes
Université de Rennes 1
263 avenue du Général Lerclerc
Campus de Beaulieu, bâtiment 15
35042 Rennes Cedex - France
osur.univ-rennes1.fr
multicom-osuratuniv-rennes1 [dot] fr ()

Pour rester connecté à l'actu de l'OSUR

Facebook Twitter HAL Youtube Rss Instagram

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre électronique : sympaatlistes [dot] univ-rennes1 [dot] fr (subject: unsubscribe%20osur-cyclobs) (se désinscrire)

Directeur de la publication : Dimitri Lague
Responsable éditorial : Alain-Hervé Le Gall
Archives de cycl'OBS
©OSUR2022