10e École Interdisciplinaire Rennaise sur les Systèmes Complexes


 AHLeGall    10/10/2018 : 21:55

logo_risce.png

Les 9 et 10 octobre 2018, l'OSUR organise dans le cadre de la structure collaborative de recherche RISC-E la 10e École Interdisciplinaire Rennaise sur les Systèmes Complexes sur le thème "Eau"

Les 9 et 10 octobre 2018, l'OSUR organise dans le cadre de la structure collaborative de recherche RISC-E la 10e École Interdisciplinaire Rennaise sur les Systèmes Complexes sur le thème "Eau"


Présentation : L'école thématique s'adresse aux étudiants du Master mention physique fondamentale et applications parcours Modélisation physique des systèmes environnementaux, ainsi qu'aux chercheurs et enseignants-chercheurs rennais intéressés par une approche trans-disciplinaire des systèmes complexes.



Banniere Ecole Risce

Lieu : salle de conférence de l'OSUR, campus de Beaulieu de l'université de Rennes 1

Transport : bus STAR (ligne C4 ou 40ex : arrêt Beaulieu Ecole de chimie)



"EAU"

Mardi 9 octobre 2018

9h00 - 10h30 Sabirna Carpy Sabrina Carpy (université de Nantes, LPG Nantes) "Transport de sédiments actif sur la planète Mars : l’eau et ses changements de phase ?"
A la surface de Mars, on peut trouver l’eau à l’état solide (en surface ou en subsurface), et à l’état de vapeur dans son atmosphère. Ce cycle de l’eau court (sublimation/condensation) donne lieu à des processus de transport actif au niveau de la calotte polaire nord de Mars, comme en témoigne les ondulations périodiques que nous avons observées à différentes échelles et qui feront l’objet de la première partie de cet exposé. Etant donné que la pression atmosphérique est très proche de celle du point triple de l’eau, l’eau liquide en revanche n’a jamais été détectée en surface. Néanmoins, lors de l’été martien, des traces sombres apparaissent de manière récurrente à la surface des milieux granulaires sur certaines pentes. Une des hypothèses proposées serait que la glace d’eau présente en sous-sol viendrait à fondre. Comment s’écoulerait un liquide aussi instable dans un milieu granulaire tel que le sable dans les pentes martiennes et quelles seraient les conséquences morphologiques de ce processus exotique (fonte/évaporation) ? Pour répondre à cette question, nous avons mené des expériences dans une chambre à pression martienne.

Pause café


10h45 - 12h15 Frederic Cappa Frédéric Cappa (université de Nice Sophia-Antipolis, GéoAzur) "Fault slip and seismicity caused by fluid injection"
Injection of fluid into the deep subsurface can at times generate measurable or even destructive earthquakes, but often they only produce aseismic deformations along faults and fractures. The relationship between injected pressure and these aseismic deformations is a fundamental point in the estimation of how the crust responds to fluid injection and the associated induced seismic hazard. In this talk, I will show how in-situ fluid injection experiments at meter scale and laboratory experiments at centimeter scale can contribute to improve our understanding of how fluid pressure affects the different modes of fault slip and what it tells about the link between seismicity, aseismic creep and fluid pressure diffusion.


déjeuner


14h15 - 15h45 Ghoufi2 Aziz Ghoufi (université de Rennes 1, IPR) " L’eau à l’échelle du nanométre: Les apports de la simulation moléculaire"
De nos jours, il est bien établi que les propriétés physiques de fluides confinés à l‘échelle du nanomètre différent de ceux en phase bulk. Cela étant le résultat d’un effet de surface surpassant largement les effets de volume. L’émergence des nanosciences & des nanotechnologies impliquant la manipulation de fluides à l’échelle du nanomètre a donc exacerbé notre désir de compréhension de cette physique « nanométrique ». Parmi ces fluides, l’eau est probablement celui qui a été le plus étudié d’un point de vue expérimentale et théorique. Sous confinement ultime, des propriétés physiques (structurales, dynamiques, diélectriques, etc.) hors-normes ont été ainsi révélées mettant ainsi en lumière de nouvelles phases voir des violations de certaines lois de la physique dite classique. Parmi l’ensemble des méthodes permettant l’étude de ces systèmes à l‘échelle du nanomètre, la simulation moléculaire est probablement l’une des approches les plus employées pour sa simplicité et sa robustesse puisqu’elle permet une scrutation à l’échelle de la molécule, c’est à dire à l’échelle du milieu confinant. Durant cet exposé je présenterai donc les bases de la simulation moléculaire dite « classique » ainsi que les apports de cette technique dans l’exploration et la compréhension des propriétés physico-chimiques de l’eau à l’échelle du nanomètre.


Pause café



16h00 - 17h30 Pucci Giuseppe MIT Larger Giuseppe Pucci (université de Rennes 1, IPR) "Drops, sliders and bubbles at the liquid surface"
Millimetric and centimetric objects at the liquid surface experience the effect of surface tension. In this talk I will present a number of experiments in which drops, solid objects and bubbles interact with a liquid surface. In the first part, I will present the dynamics of drops on a vibrating liquid bath. Large drops change their shape and self-propel under the effect of the waves that the vibration creates inside them. Small drops bounce on the bath's surface and move propelled by the waves that they create by their bouncing. In the second part, I will describe the friction law of solid objects on the surface of water and the interaction of a soap bubble with a soap film.




Mercredi 10 octobre

14h15 - 15h45 Dominique Wolbert Dominique Wolbert (ENSCR) "Modélisation et simulation de la formation de sous-produits de désinfection dans les réacteurs industriels de potabilisation d’eau"
La production d’eau potable comporte une ou plusieurs étapes de désinfection susceptible de former des composés soumis à des limites de potabilité, tels que les bromates ou les tri-halométhanes, ou d’autres suspectés de pouvoir nuire à la santé. Leurs formations relèvent de mécanismes chimiques complexes, pouvant faire intervenir des espèces intermédiaires radicalaires à faible durée de vie. Les matières organiques naturelles présentes sont à l’origine ou contribuent à la cette formation, soit directement soit indirectement, à la fois sur les potentiels de formation et sur les cinétiques réactionnelles. Ces étapes de traitement se déroulent dans des réacteurs de plusieurs centaines voire milliers de m3 dont l’hydraulique est complexe. Nous aborderons lors de la présentation, les approches utilisées pour identifier les constantes cinétiques, le passage de la simulation CFD-3D vers un modèle systémique des réacteurs et le couplage chimie/hydraulique permettant ensuite le contrôle du procédé pour assurer une désinfection suffisant tout en minimisant ces produits.


Pause café


16h00 - 17h30 Estelle Baures Estelle Baures (EHESP) "santé-environnement et qualité des eaux : enjeux du diagnostic pour une meilleure évaluation des risques liés à la contamination des milieux aquatiques"
La qualité et la disponibilité de l’eau sont devenues une préoccupation majeure pour la sécurité alimentaire, les écosystèmes naturels et la protection de la population. Avoir accès à l’eau « de la source au robinet » de manière sûre et fiable est essentielle pour la santé publique ainsi que pour le développement économique et d’autres fonctions sociales. Dans ce contexte, des approches préventives/prédictives complémentaires aux stratégies de gestion classique de l’eau sont nécessaires pour identifier, caractériser puis faire face à des nouvelles pressions sur la qualité de l’eau. Ainsi les stratégies, méthodologies et outils mis en place permettent de mieux connaître leur occurrence et leurs conséquences.

 



>>> Les édtions précédentes des Écoles Interdisciplinaires de Rennes sur les Systèmes Complexes


>>> A noter que la 10° Ecole RISC-E sera suivie d'une journée d'échanges le jeudi 11 octobre 2018 (salle de conf de l'OSUR) sur le thème "Mathématiques et environnement", proposée par l'OSUR et l'Agence Lebesgue



Contact OSUR :
Hervé Tabuteau (IPR) / @
Renaud Delannay (IPR) / @