Apport des données de télédétection à très haute résolution spatiale pour la cartographie de la végétation en milieu urbain



thesard.jpg

30/12 : SOUTENANCE DE THESE DE JEAN NABUCET (LETG-RENNES)

Le vendredi 30 novembre 2018 à 14:30, à la Maison des Science de l'Homme de Bretagne dans l’amphithéâtre Robert Castel, Jean Nabucet soutient sa thèse intitulée "Apport des données de télédétection à très haute résolution spatiale pour la cartographie de la végétation en milieu urbain"

Devant le jury composé de :

Anne Puissant Professeure – Université de Strasbourg / Rapporteur
Sylvain Bigot Professeur – Université Grenoble Alpe / Rapporteur
Marc Robin Professeur - Université de Nantes / Examinateur
Hervé Daniel Maître de conférence Agrocampus-Ouest / Examinateur
Hervé Quénol Directeur de recherche CNRS UMR LETG /co-directeur de thèse
Laurence Hubert-Moy Professeure - Université Rennes 2 / Directrice de thèse

 

Résumé

La connaissance détaillée et le suivi de la végétation urbaine représentent un enjeu important, tant pour les scientifiques qui étudient les relations paysage-écosystème, que pour les gestionnaires qui sont chargés de l’entretien et de la gestion de la végétation. Le principal objectif de cette thèse est d’évaluer l’intérêt des images à THRS pour cartographier la végétation en ville. Plus précisément, elle vise à évaluer le potentiel des images THRS sur trois composantes : la résolution spatiale, la résolution spectrale et l’altimétrie. Pour cela, nous avons traité plusieurs types de données optiques THRS acquises sur la Ville de Rennes et le Site des Prairies Saint-Martin : des images 2D multispectrales et superspectrales, des images multispectrales 2,5D et des données 3D acquises par un LiDAR bi-spectral. Dans un premier temps, nous avons évalué l’intérêt d’utiliser des images THRS 2D multispectrales pour identifier et caractériser la végétation et des images THRS super spectrales afin d’identifier les espèces végétales. Dans un second temps, nous avons évalué l'apport de données multispectrales THRS 2,5D et 3D pour cartographier les formes de végétation en milieu urbain en utilisant des variables spectrales, contextuelles et de hauteur. Dans un troisième temps, avons cherché à évaluer l’impact de l’intégration des informations sur la végétation dérivées de données de télédétection THRS dans deux modèles environnementaux, un permettant d’étudier la relation paysage-biodiversité, l’autre la relation paysage- îlot de chaleur urbain.


Mots clés: images multispectrales, images superspectrales, LiDAR, paysage urbain, biodiversité, climat urbain,



Contact OSUR :
Jean Nabucet (LETG-Rennes) / @




0 Commentaires