BioBlitz 2018 sur le campus de Beaulieu



logo_bioblitz2018.jpg

Le 1er BioBlitz sur un campus universitaire en France !

Après un 1er BioBlitz réussi en juillet 2017 à la Station Biologique de Paimpont, on renouvelle l'expérience les 16 et 17 juin 2018 sur le campus de Beaulieu ! Un inventaire de la biodiversité réalisé en un « éclair » (24h), encadré par des scientifiques avec la participation du grand public.

Ouvert à toutes et tous (curieux, amateurs, passionnés, experts), ce marathon de la biodiversité permet de participer à l'inventaire de toutes les formes de vie sur le campus aéré et verdoyant de Beaulieu.

L'objectif de ce 1er BioBlitz sur un campus en France est

  • de dresser la liste des espèces vivantes présentes sur ce campus de l’Université de Rennes 1, tous taxa confondus, de la micro à la macro biodiversité
  • d'observer le paysage
  • d'enregistrer les paramètres du milieux


Dans la perspective de mettre en place un observatoire à long terme, le BioBlitz a aussi pour l'objectif de marquer le point zéro de cet observatoire en rassemblant les données anciennes de la biodiversité sur le campus et en élaborant des protocoles de suivi à long terme pour lesquelles le BioBlitz se veut complémentaire.


Quand ?

Du samedi 16 juin à 14h au dimanche 17 juin à 14h.
L'inventaire dure 24h, jour et nuit. Chacun, qu'il soit scientifique ou naturaliste, accompagné par le public (usagers du campus, personnels de l'université de Rennes 1) peut participer selon son envie (1h, une demi-journée, la nuit, ...).


L’aventure vous tente ? Venez participer !


Modalités de participation

Participation libre et gratuite
Inscription obligatoire pour une participation active, scientifique, d’expert

 

Pour comprendre ce qu'est un BioBlitz, voir la vidéo "Every Living Thing: Experiencing a Bioblitz"

Everylivingthing Bioblitz
Dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la biodiversité (2011-2020), Every Living Thing suit un projet de recherche de 20 ans sur la biodiversité pour identifier et cataloguer autant d'espèces que possible dans la province du Nouveau-Brunswick (Canada), avant que l'empiètement humain et les changements climatiques ne s'intensifient.

 


Contact OSUR
Annegret Nicolai (ECOBIO) / @
Alain-Hervé Le Gall (multiCOM OSUR) / @





0 Commentaires