Perturbations of earth surface dynamics caused by extreme events


 AHLeGall    19/10/2019 : 21:55

logo_egu-ngs.png

Conférence organisée au Népal du 13 au 19 octobre 2019

"Perturbations of earth surface dynamics caused by extreme events", conférence organisée au Népal du 13 au 19 octobre 2019.


EGU Galileo Conference Oct2019


>>> Le site de la conférence


Contact OSUR
Philippe Steer (Géosciences Rennes) / @


Colloque JURSE 2019


 AHLeGall    24/05/2019 : 21:55

logo_jurse2019.jpg

Le LETG, conjointement avec l’IRISA, organise l’édition 2019 de JURSE (Joint Urban Remote Sensing Event), du 22 au 24 mai 2019 à Vannes.

Le LETG, conjointement avec l’IRISA, organise l’édition 2019 de JURSE (Joint Urban Remote Sensing Event), du 22 au 24 mai 2019 à Vannes. Il s’agit de la fusion de 2 symposiums autour du milieu urbain, l’un étant plutôt méthodologique (URBAN) et l’autre thématique (URS). A chaque édition (tous les 2 ans), il y a environ 400 personnes.

Les thématiques concernent aussi bien les aspects méthodologiques (traitement d’images, apprentissage, télédétection) que thématiques (climatologie urbaine, qualité de l’air, écologie, …) en milieu urbain.

>>> Le site du colloque

Cfp Jurse2019


Contact OSUR

Thomas Corpetti (LETG-Rennes) / @


Master 2 Sciences de l'Eau : Water Science Workshop


 AHLeGall    21/12/2018 : 22:55

water-sciences-workshop3.jpg

20-21/12 : WATER SCIENCE WORKSHOP

Les étudiants du master 2 Sciences de l'Eau organisent le Water Science Workshop les 20 et 21 décembre 2018 (salle Barrois, bâtiment 5, campus de Beaulieu).




Workshop2

Workshop1



>>> Le site du master Sciences de l'Eau de Rennes



Contact OSUR
Luc Aquilina (Géosciences Rennes) / @


"A la découverte de la recherche" 2019



AcadRennes.jpg

Allez à la rencontre des élèves d'Ille-et-Vilaine pour leur parler de votre métier !

La 13ième édition de l'opération "A la découverte de la recherche" se déroulera du 25 février au 6 avril 2019. Cette manifestation associe l'UR1, l'UR2, le CNRS, l'INRA, AGROCAMPUS OUEST, INSERM, l'ENS Rennes, l'INRIA, l'INSA, l'ENSCR, Centrale-SUPELEC. Elle est réalisée en partenariat avec le Rectorat d'Académie de Rennes

A la découverte de la recherche


Présentation
Vous êtes chercheur, enseignant-chercheur, doctorant, post-doc, ATER, ingénieur-technicien-administratif : quelque soit votre discipline, campus, allez à la rencontre des élèves d'Ille-et-Vilaine pour leur parler de votre métier !

Cette idée vous intéresse ? Merci de prendre contact avec Alain-Hervé Le Gall  en précisant :
- votre discipline scientifique
- le titre de votre intervention
- un résumé en quelques lignes
- la durée de votre intervention
- le niveau de votre intervention (public visé : collèges et/ou lycées)
- vos disponibilités : emploi du temps dans la période donnée
- vos capacités de déplacements. Rennes ? Tout le département d'Ille-et-Vilaine ?
(ndlr : nous attirons votre attention sur le fait que le titre et le descriptif de votre intervention doivent être clairs et attractifs)

Ces renseignements apparaîtront dans un "catalogue" diffusé à tous les collèges et lycées d'Ille-et-Vilaine et permettront aux enseignants du secondaire de se positionner sur une intervention.

Une fois votre proposition choisie par un établissement, vous serez directement mis en relation avec les enseignants concernés afin de convenir d'une date de rencontre.

Dans un premier temps, afin de constituer ce "catalogue", vos propositions doivent parvenir avant le vendredi 21 décembre 2018 à :
Alain-Hervé Le Gall / @ (correspondant de l'opération pour l'université de Rennes 1)


Rhéologie du manteau lithosphérique et asthénosphérique : des lois de déformation de l'olivine à la tectonique des plaques (via des données géodynamiques)



fanny_garel2.jpg

21/12 : SEMINAIRE GEOSCIENCES DE FANNY GAREL (UNIVERSITE DE MONTPELLIER)

Le vendredi 21 décembre 2018 à 10:30, en salle de conf de l'OSUR (campus de Beaulieu, bât.14B), Fanny Garel propose un séminaire intitulé "Rhéologie du manteau lithosphérique et asthénosphérique : des lois de déformation de l'olivine à la tectonique des plaques (via des données géodynamiques)"


Cette présentation est proposée dans le cadre du cycle des séminaires de Géosciences Rennes

21dec2018

Contact OSUR :
Rémi Marsac (Géosciences Rennes) / @
Thibault Duretz (Géosciences Rennes) / @


Les Pyrénées : de la chaîne de montagne aux ressources naturelles


 AHLeGall    21/12/2018 : 22:55

Affiche_pyrenees.png

EXPO JUSQU'AU 21/12

On se souvient des expos récentes sur "Le Massif armoricain : 2 milliards d’années d’histoire" et "Fossiles : mythes et légendes", pour cette fin d'année 2018, le Musée de géologie de l'université de Rennes 1 nous propose une excursion dans les Pyrénées !



Au-delà d’une barrière physique entre l’Espagne et la France, les Pyrénées constituent une chaîne de montagne environ Est-Ouest sur une longueur de 450 km, entre l’océan Atlantique et la mer Méditerranée.

Son histoire s’étend sur près de 500 millions d’années et raconte la formation de 2 chaînes de montagnes : la chaîne varisque ou hercynienne (325-290 millions d’années) et la chaîne pyrénéenne (85-20 millions d’années). De nombreuses ressources naturelles (plomb, zinc, or, marbre, talc …) sont apparues suite à ces évènements et sont à découvrir à l’entrée de la galerie de minéralogie, bâtiment 5 du campus de Beaulieu de l'université de Rennes 1, du 1er octobre au 21 décembre 2018.


2018a

2018b

Flyer



Contact OSUR
Damien Gendry (Géosciences Rennes) / @


Anatomies de séquences glaciogéniques : archives sédimentaires, stratigraphiques et géomorphologiques de glaciations phanérozoïques


 AHLeGall    20/12/2018 : 22:55

Pierre-Dietrich.jpg

20/12 : SEMINAIRE GEOSCIENCES DE PIERRE DIETRICH (UNIVERSITY OF JOHANNESBURG, SOUTH AFRICA)

Le jeudi 20 décembre 2018 à 10:30, en salle de conf de l'OSUR (campus de Beaulieu, bât.14B), Pierre Dietrich propose un séminaire intitulé "Anatomies de séquences glaciogéniques : archives sédimentaires, stratigraphiques et géomorphologiques de glaciations phanérozoïques"


Cette présentation est proposée dans le cadre du cycle des séminaires de Géosciences Rennes

20dec2018

Contact OSUR :
Rémi Marsac (Géosciences Rennes) / @
Thibault Duretz (Géosciences Rennes) / @


Comment modéliser les systèmes aquifères au sein du cycle hydrologique ? Une approche "multi-observables" à différentes échelles


 AHLeGall    20/12/2018 : 22:55

thesard.jpg

20/12 : SOUTENANCE DE THESE DE LUCA GUILLAUMOT (GEOSCIENCES RENNES)

Le jeudi 20 décembre 2018 à 14:00, en amphi L (ESIR, bât. 42, Campus de Beaulieu, Université de Rennes 1), Luca Guillaumot soutient sa thèse intitulée "Comment modéliser les systèmes aquifères au sein du cycle hydrologique ? Une approche "multi-observables" à différentes échelles"

Devant le jury composé de :
- Laurent Longuevergne (Géosciences Rennes), directeur de thèse
- Olivier Bour (Géosciences Rennes), directeur de thèse
- Florence Habets (DR CNRS, prof. attachée à l'ENS)
- Nicolas Massei (prof. Univ Rouen Normandie)
- Jean-Martial Cohard (MdC Univ. Grenoble Alpes)
- Pascal Audigane (Ing. de Recherche au BRGM)
- Jean-Raynald de Dreuzy (Géosciences Rennes)

 

Résumé:
Les aquifères permettent de stocker les pluies infiltrées et de les transférer avant de les restituer aux rivières et à l’atmosphère par l’évapotranspiration avec des temps caractéristiques du mois à plusieurs centaines d’années. Ils représentent ainsi une ressource en eau majeure pour l’homme et les écosystèmes. La prédiction de leur réponse aux pressions anthropiques et climatiques se heurte à deux difficultés majeures : (1) la faible densité d’informations directes sur les milieux géologiques et leur grande hétérogénéité (2) la complexité des échanges entre surface et profondeur.
Dans cette thèse, nous étudions la signature des échanges surface-profond sur différents observables directs ou indirects (piézométrie, débit de rivière, déformation, évapotranspiration ...) et leur capacité d’informer des modèles hydrogéologiques simples. Nous nous appuyons sur des modèles à l'échelle locale (km) et continentale. Les deux approches illustrent un contrôle des flux à différentes échelles par la topographie, la géologie et l’hétérogénéité. Nous mettons en évidence la complémentarité de ces différents types de données pour mieux contraindre les processus d’échange entre surface et profondeur.


Abstract:
Groundwater systems transiently store water and transfer them laterally to feed to rivers and support evapotranspiration at time scales from the month to hundreds of years. They are a major resource for human and ecosystems. Predicting the response of groundwater to anthropogenic and climate pressures is limited by (1) the scarcity of direct information on the highly heterogeneous geological media (2) the complexity of surface-depth exchanges.
In this thesis, we study the signature of surface-deep exchanges on different direct and indirect observables (piezometry, river flow, deformation, evapotranspiration ...) and their ability to inform simple hydrogeological models. We rely on models at the local (km) and continental scale. Both approaches illustrate the control of topography, geology and heterogeneity on groundwater flow. We highlight the complementarity of the different types to better constrain surface-depth exchange processes.



Contact OSUR :
Luca Guillaumot (Géosciences Rennes) / @

Évolution de la tolérance aux Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAPs) chez les spartines polyploïdes : Analyses physiologiques et régulations transcriptomiques par les micro-ARNs.


 AHLeGall    19/12/2018 : 22:55

thesard.jpg

19/12 : SOUTENANCE DE THESE DE ARMAND CAVE-RADET (ECOBIO)

Le mercredi 19 décembre 2018 à 14:00, salle de conf OSUR (Bât.14B, Campus de Beaulieu, Université de Rennes 1), Armand Cave-Radet soutient sa thèse intitulée "Évolution de la tolérance aux Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAPs) chez les spartines polyploïdes : Analyses physiologiques et régulations transcriptomiques par les micro-ARNs."

Devant le jury composé de :


Rapporteurs :
    Jean-Philippe COMBIER    DR CNRS, LRSV (Laboratoire de Recherche en Sciences Végétales) Castanet-Tolosan
    Cristina VIEIRA-HEDDI        Professeur, UCBL (Université Claude Bernard Lyon 1)

Examinateurs :
    Ivan COUÉE        Professeur, Université de Rennes 1
    Karine ALIX        Maitre de conférence (HDR), AgroParisTech

Co-directeurs de thèse :
    Abdelhak EL AMRANI    Maitre de conférence (HDR), Université de Rennes
    Malika AÏNOUCHE        Professeur, Université de Rennes 1 (membre invité)
    Armel SALMON             Maitre de conférence, Université de Rennes 1

Résumé : Cette étude vise à explorer les mécanismes de tolérance des plantes aux xénobiotiques organiques de la famille des HAPs (phénanthrène), à travers l’analyse de l’impact des évènements de spéciation par hybridation et duplication génomique (allopolyploïdie). Nous avons pour cela mené une approche comparative sur un modèle de spéciation allopolyploïde récente, constitué des espèces parentales hexaploïdes S. alterniflora et S. maritima, et de l’allopolyploïde S. anglica qui résulte de la duplication du génome de leur hybride F1 S. x townsendii. Une approche intégrative basée sur des analyses physiologiques et moléculaires nous a permis de montrer que chez Spartina l’hybridation et le doublement du génome augmentent la tolérance aux xénobiotiques. Le parent paternel S. maritima se montre particulièrement sensible au phénanthrène par rapport au parent maternel S. alterniflora. Différentes analyses transcriptomiques ont permis l’identification de novo de transcrits spécifiquement exprimés en condition de stress, et l’annotation des petits ARNs (miARNs, leurs gènes cibles, et siARNs) agissant en tant que régulateurs de l’expression des gènes et la régulation des éléments transposables. Les analyses d’expression différentielle en réponse au stress ont permis de générer un modèle de régulation (miARN/gènes cibles) en réponse aux HAPs, testé par validation fonctionnelle en système hétérologue chez Arabidopsis. Un travail exploratoire de profilage du microbiome de la rhizosphère des spartines exposées au phénanthrène a été réalisé pour préciser les mécanismes de dégradation des xénobiotiques dans l’environnement en vue d’une application dans les stratégies de remédiation verte.

Abstract: We explored mechanisms involved in tolerance to organic xenobiotics belonging to PAHs (phenanthrene), in the context of allopolyploid speciation (hybrid genome duplication). We developed a comparative approach, using a recent allopolyploidization model including the hexaploid parental species S. alterniflora and S. maritima, and the allopolyploid S. anglica, which resulted from genome doubling of the F1 hybrid S. x townsendii. Integrative approach based on physiological and molecular analyses highlights that hybridization and genome doubling enhance tolerance to xenobiotics in Spartina. The paternal parent S. maritima exhibits higher sensitivity compared to the maternal parent S. alterniflora. Various transcriptomic analyses were performed, to identify de novo stress responsive transcripts, and to annotate small RNAs (miRNAs, their target genes, and siRNAs) involved in gene expression and transposable element regulations. Differential expression analyses in response to stress allowed us to develop a putative miRNA regulatory network (miRNA/target genes) in response to PAH, functionally validated in Arabidopsis as heterologous system. An exploratory profiling of Spartina rhizosphere microbiome exposed to phenanthrene was also performed to characterize environmental degradation abilities, in the perspective of optimizing green remediation strategies.



Contact OSUR :
Armand Cave-Radet (ECOBIO) / @

The use of science in earthquake risk reduction: lessons from the 2015 Nepal earthquake


 AHLeGall    18/12/2018 : 22:55

Alexander-Densmore.jpg

18/12 : SEMINAIRE GEOSCIENCES DE ALEXANDER DENSMORE (DURHAM UNIVERSITY, UK)

Le mardi 18 décembre 2018 à 14:00, en salle de conf de l'OSUR (campus de Beaulieu, bât.14B), Alexander Densmore propose un séminaire intitulé "The use of science in earthquake risk reduction: lessons from the 2015 Nepal earthquake"


Cette présentation est proposée dans le cadre du cycle des séminaires de Géosciences Rennes

18dec2018

Contact OSUR :
Rémi Marsac (Géosciences Rennes) / @
Thibault Duretz (Géosciences Rennes) / @