HOMER 2021 : Archéologie des Peuplements littoraux et des interactions Homme/Milieu en Atlantique nord équateur


 AHLeGall    02/10/2021 : 21:55

HOMER_Logo_colloque_2021web_5.jpg

Colloque 2020 reporté au 27/09 au 02/10/21

En raison de la crise sanitaire, le comité d'organisation du colloque international Homer 2020 qui s'est réuni le 1er juillet 2020 a voté à l'unanimité le report du colloque du 27 septembre au 2 octobre 2021... qui devient donc Homer 2021 !



Important : Compte tenu des incertitudes liées aux contraintes sanitaires Covid-19, les dispositions de participation à la conférence HOMER seront ajustées. Nous envisageons actuellement deux modes de participation : une présentation publique de votre recherche en présentiel dans la salle de conférence, ou une présentation à distance en visio. Veuillez indiquer votre préférence en cochant l'une des options proposées dans ce sondage 
 
 
Le second colloque international "HOMER 2021" (10 ans après la première édition qui s'était tenue à Vannes https://homer2011.univ-rennes1.fr/), se veut une large rencontre scientifique sur la question des peuplements littoraux et des interactions Homme/Milieu, autour des avancées récentes de l’archéologie côtière et insulaire. L’aire géographique de cette seconde édition concerne l'Atlantique nord équateur.

Il suscitera d’une part des synthèses et confrontations d’expériences dans les divers pays d’Europe et d’Amérique du nord et centrale et, d’autre part, une prospective sur les développements de la recherche en archéologie et archéosciences dans le domaine littoral.

Les diverses sessions permettront de faire le point, dix ans plus tard, sur les questions des identités culturelles insulaires et côtières et des interrelations entre communautés, sur les structures et les aménagements côtiers, sur l’évolution des paysages maritimes, sur la production et l’utilisation de matières premières, mais aussi sur les questions méthodologiques et les nouveaux challenges de l’archéologie littorale (lato sensu).

Le colloque Homer 2021 se déroulera du 28 septembre au 2 octobre 2021, sur l’île d’Oléron (Charente-Maritime, Nouvelle-Aquitaine), île de la côte atlantique française au riche passé préhistorique, historique et archéologique et proposera un attractif programme d’excursions et d’événements invitant à la découverte de l’exceptionnel patrimoine insulaire et côtier de la région.

Le colloque est organisé par l’Unité Mixte de Recherche 6566 CReAAH (Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences et Histoire) et la DRAC Nouvelle-Aquitaine, avec le soutien du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), du Ministère de la Culture, du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, des universités de La Rochelle, Poitiers, Nantes (OSUNA) et Rennes (OSUR), du département de Charente-Maritime, de la commune de Château d’Oléron et de la communauté de communes de l’île d’Oléron ainsi que de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) et du Ministère des Outre-Mer.

Les langues officielles du colloque seront le français et l’anglais, et les communications et débats feront l’objet de traductions simultanées.

Les sessions accueilleront des communications orales et des posters.


>>> Le site du colloque HOMER 2021 >>>


Contact OSUR
Marie-Yvane Daire (CReAAH) / @


5th Summer School Flow and Transport in porous & fractured media



cargese_summer_school_2021.jpg

Ecole d'été : 20-31/07/21

Du 20 au 31 juillet 2021, à Cargèse (Corse), l'équipe "Dynamique, Imagerie et Modélisation des Systèmes Environnementaux (DIMENV@risce)" du laboratoire Géosciences Rennes de l'OSUR organise une Ecole thématique CNRS.


L'école d’été de Cargèse a pour principal objectif de fournir une vue d'ensemble des processus fondamentaux et des avancées théoriques et méthodologiques récentes sur les écoulements, le transport de soluté et d’énergie, et les réactions biogéochimiques en milieux poreux et fracturés.

Pour cette 5ème édition, nous avons exploré plus particulièrement le rôle de ces processus dans le cadre de la zone critique ainsi que dans les interactions surfaces-souterrain. Y est aussi présenté l'état de l'art des applications actuelles, telles la gestion globale de l'eau, l’hydro-écologie, la géothermie, la séquestration du dioxyde de carbone, les problèmes de sismicité induite, l’intrusion des eaux salines, la remédiation des sols contaminés et l’évaluation des risques liés au stockage souterrain des déchets radioactifs et à l’exploitation du gaz de schiste.

Le contenu de l’école sera pensé pour permettre à des participants de diverses communautés d’acquérir les connaissances de base dans ce domaine et connaitre les dernières avancées scientifiques à la frontière des recherches actuelles. Le programme journalier comportera 2 cours fondamentaux d'une heure sur les processus fondamentaux et 3 cours spécialisés de 45 min dédiés aux derniers développements de la recherche. Une sortie terrain et des TPs seront également organisés sur i) les méthodes numériques, ii) l'imagerie en laboratoire, iii) les mesures de terrain innovantes en hydrogéophysique. Chaque participant a eu l'opportunité de présenter son travail de recherche lors d'une session poster. Le site de Cargèse est particulièrement favorable aux interactions informelles entre les participants et les conférenciers.

>>> Site web de l'Ecole d'été de Cargèse >>>



Contact OSUR
Joris Heyman (Géosciences Rennes) / @


Clair comme du cristal, minéralogie du massif armoricain


 AHLeGall    31/07/2021 : 21:55

expo_cristal_2020.jpg

Exposition d'Intérêt National

Une exposition sur la minéralogie du Massif armoricain se tient du 15 octobre 2020 au 31 juillet 2021 au Muséum du Mans. L’expo présente les minéraux d’exception du Massif armoricain : Pays de la Loire, Bretagne et Normandie. Elle a reçu le label Exposition d’intérêt national du ministère de la Culture.

Le patrimoine minéralogique de l’Ouest de la France est unique du fait de l’ancienneté de son étude et de la variété des minéraux découverts. L’exposition Clair comme du cristal, minéralogie du Massif armoricain présente, pour la première fois dans sa globalité, les minéraux d’exception du Grand Ouest, notamment de Bretagne, des Pays de la Loire et de Normandie.
Ces minéraux d'exception proviennent des principales collections publiques et privées françaises, notamment de l’école des Mines ParisTech, du Muséum national d’Histoire naturelle, des muséums de Nantes et de Laval, de l’université de Rennes 1, de la Maison des minéraux de Crozon et d’une dizaine de collections privées.
Les résultats de quatre siècles de prospection sont ainsi présentés, depuis des minéraux historiques puisés avant la Révolution française jusqu’aux découvertes contemporaines réalisées par des passionnés.
L’exposition a reçu le label Exposition d’intérêt national de la part du ministère de la Culture.

Philippe Boulvais et Michel Ballèvre (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes), Cécile Le Carlier de Veslud (CNRS, CReAAH) ont rédigé les articles sur la géologie, les minéralisations et les mines anciennes du Massif armoricain. Eric Marcoux complète le tout avec une histoire de la minéralogie armoricaine.

>>> L'évènement en ligne >>>
Musee Vert Le Mans




Contact OSUR
Damien Gendry (Géosciences Rennes) / @
Alain-Hervé Le Gall (OSUR multiCOM) / @


Urgence(s) écologique(s) : quelle(s) urgence(s) pour le droit ?


 AHLeGall    11/06/2021 : 21:55

colloque_SFDE_Urgence_s_ecologique_s_.jpg

09-11/06/21 : colloque

L’Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE) organise à l'universté de Rennes 1, du 09 au 11 juin 2021, le colloque annuel de la Société Française pour le Droit de l'Environnement, intitulé "Urgence(s) écologique(s) : quelle(s) urgence(s) pour le droit ?"


Direction scientifique

  • Nathalie HERVÉ-FOURNEREAU, directrice de recherche CNRS, Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE), vice-présidente de la Société française pour le droit de l’environnement (SFDE)
  • Alexandra LANGLAIS, chargée de recherche CNRS, Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE), présidente de la Société française pour le droit de l’environnement (SFDE) Grand Ouest

Présentation

Au fil des alertes scientifiques se dévoilent des dynamiques complexes d’urgence(s) écologique(s) qui s’imbriquent avec tension et/ou synergie avec des urgences socio-économiques et politiques multiples. De telles alertes ne visent plus à rester dans le seul descriptif de phénomènes naturels et de leurs conséquences mais à les inscrire dans l’urgence de réponses sociétales. Cette construction d’une sorte d’état d’urgence écologique permanente rejaillit sur l’agenda politique et contextualise la production juridique des politiques publiques. Cependant, cette notion apparaît mal définie et donc malaisée à mobiliser. Si le droit peut être l’une des réponses à ces urgences écologiques, il apparaît essentiel d’ancrer la réflexion dans des questionnements extra- et para-juridiques. Ces questionnements devront être envisagés tantôt hors du champ juridique, tantôt à l’interface de la science, de la politique et du droit, tantôt dans le champ du droit. Il s’agit d’un vrai défi scientifique et sociétal qu’il importe de relever en raison du caractère inédit de la situation et de l’ampleur des conséquences écologiques et socio-économiques. La présente rencontre sera l’opportunité d’explorer ces vastes questionnements qui résonnent vivement avec la pandémie actuelle du Covid 19.

Comité d’organisation

  • Nathalie HERVÉ-FOURNEREAU
  • Alexandra LANGLAIS
  • Muriel LAISNÉ, docteure
  • Alix VOLLET, doctorante
  • Elisabeth HUARD, secrétaire IODE
  • Catherine QUEMENER, gestionnaire IODE
  • Laurence RENARD, secrétaire SFDE

Programme

Télécharger le programme du colloque.

Inscriptions

Tarifs :

  • Gratuit pour les étudiants
  • Gratuit pour les les enseignants-chercheurs et chercheurs rennais
  • nseignants chercheurs et chercheurs extérieurs : 80 euros (2 jours), 50 euros (1 jour)
  • Adhérents SFDE : 40 euros
  • Professionnels : 150 euros (2 jours), 90 euros (1 jour)
  • Autre public : 60 euros (2 jours), 40 euros (1 jour)

Inscriptions (à partir du 3 mai 2021) sur :
https://urgences.sciencesconf.org/

Faculté de droit et de science politique

9 rue Jean Macé, 35000 Rennes


Modélisation numérique 3D: génération de systèmes chenalisés et contrôle de la cohérence géologique


 AHLeGall    02/04/2021 : 21:55

Marion_Parquer.jpg

02/04 : cycles des séminaires de Géosciences Rennes avec Marion Parquer (Geological Survey of Canada)

Le vendredi 2 avril 2021 à 10h, Marion Parquer propose un séminaire intitulé "Modélisation numérique 3D: génération de systèmes chenalisés et contrôle de
la cohérence géologique" (en visio)

Résumé
Cette présentation résumera deux thèmes de recherche en modélisation numérique explorés lors de ma thèse au sein de l’équipe RING au laboratoire GéoRessources et de mon post-doctorat parmi l’équipe de modélisation 3D de la Commission Géologique du Canada. Une part non négligeable des ressources énergétiques (e.g. eau, gaz, pétrole, minerai) se trouve dans les systèmes chenalisés enfouis. La grande hétérogénéité des faciès qui les compose rend leur modélisation complexe et parfois imprécise. Une approche de modélisation de la migration des systèmes chenalisés méandriformes avec prise en compte des méandres abandonnés a été proposée et appliquée à une imagerie sismique d’un système observé dans la formation McMurray en Alberta au Canada. Le processus de création de modèles géologiques 3D permet aujourd’hui souvent de produire un grand nombre de modèles équiprobables. Les incertitudes inhérentes aux algorithmes de modélisation se basant sur des données locales et variées sont donc réduites. Cependant, certains modèles générés ne respectent pas toujours les règles basiques de géologie. Un outil de vérification géologique basé sur les relations temporelles et spatiales des différents objets modélisés a donc été développé afin de permettre une vérification simple et rapide de modèles 3D tout juste créés afin de réaliser les étapes suivantes de simulation sur des modèles géologiquement valides.

Marion Parquer Fig



Contact OSUR
Joris Heyman (CNRS, Géosciences Rennes) / @


Journée scientifique 2021 de l'UMR 6566 CReAAH


 AHLeGall    27/03/2021 : 22:55

logo_creaah-2014.jpg

27/03 : Journée d'information

Le samedi 27 mars 2019 de 10:00 à 12:30, sous la forme d'une visio-conférence d'une demi-journée, le CReAAH organise sa Journée d'information scientifique

La journée d’information scientifique du CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire» (UMR 6566) s’adresse à tous les personnels de l’Unité ainsi qu’à l’ensemble des collaborateurs et plus largement, à tous les acteurs de la communauté scientifique intervenant dans la recherche archéologique interrégionale ou internationale.

Le programme des présentations reflète le caractère largement interdisciplinaire des activités de recherche de l’unité, menées dans les champs de l’archéologie (de la Préhistoire aux temps modernes) et des archéosciences, à la fois dans le très Grand Ouest de la France et à l'international.

Le programme est accessible sur la page d'actus du site du CReAAH


>>> Plus d'infos sur le site du CReAAH



Contact OSUR
 :
Marie-Yvane Daire (CReAAH) : @


Les bactéries savent nager à contre-courant


 AHLeGall    23/03/2021 : 22:55

Conf_IPR_23mars21_anke_img1.jpg

23/03 : Conf IPR d'Anke Lindner (PMMH - ESPCI / Paris)

Le mardi 23 mars 2021 à 12:15, en distanciel, Anke Lindner (PMMH - ESPCI / Paris) propose une conférence intitulée "Les bactéries savent nager à contre-courant"

Cette présentation est proposée dans le cadre du cycle de conférences de l'IPR

Conférence d'Anke Lindner - Trajectoires d’E-coli proches d’une surface. La vitesse d’écoulement et donc le cisaillement augmente de gauche à droite et entraine un changement du type de trajectoire observé. From Mathijssen et al, Nature Comm., 2019.

Des bactéries comme les E-coli se propulsent à l’aide d’une assemblée de flagelles en rotation attaché à leur corps. La chiralité de leurs flagelles leur permet de briser la symétrie et ainsi de nager en absence d’inertie. L’ensemble corps et flagelles constitue aussi une forme complexe qui en présence d’écoulements peut induire des réorientations de bactéries. Nous allons présenter des expériences modèles effectuées dans des géométries microfluidiques pour élucider comment ces interactions entre micronageur et écoulement déterminent le transport de bactéries. Une technique de suivi Lagrangien en 3D nous permet d’observer des trajectoires complexes pendant des durées longues. Nous allons démontrer que les bactéries nagent à contre-courant sous certaines conditions le long de surfaces entrainant des contaminations sur des distances longues. Des trajectoires oscillantes ou une dérive vers la droite ou la gauche sont aussi observés et liés à la chiralité des flagelles. La compréhension de ces phénomènes permet de développer des applications biomédicales de séparation ou de dépollution des sols.

Conf IPR 23mars21 Anke Img2
Bactérie E-coli observé sous microscope. Corps et flagelles sont rendu fluorescents en vert et rouge respectivement. - © G. Junot, PMMH-ESPCI.



Contact
Céline Thébault (IPR) / @


The role plays by freshwater insects in terrestrial ecosystems: a review of our current works and future challenges


 AHLeGall    19/03/2021 : 22:55

insectes_sciences-participatives.jpg

19/03 : cycle des séminaires ECOBIO avec Christophe Piscart et Benjamin Bergerot (Université de Rennes 1, CNRS, ECOBIO)

Le vendredi 19 mars 2021 à 13h, Christophe Piscart et Benjamin Bergerot (Université de Rennes 1, CNRS, ECOBIO) proposent un séminaire intitulé "The role plays by freshwater insects in terrestrial ecosystems: a review of our current works and future challenges" (en visio)

Résumé
The amount of available energy is mainly supported by autochthonous primary production in most ecosystems. However, recent studies brought out the crucial role played by reciprocal subsidies (allochtonous inputs) between ecosystems and their interface (ecotone). In freshwater ecosystems, the ratio between autochthonous and allochtonous productions is hence depending on the landscape structure (River Continuum Concept). Conversely, the highly productive and diversified freshwater ecosystems provide a large amount of organisms to adjacent terrestrial ecosystems representing until several hundreds of kg biomass per hectare per year. Exchanges between terrestrial and aquatic ecosystems are mainly controlled by landscape connectivity (e.g. presence of corridors, barriers, etc…) but also by dispersal capabilities of species. However, the research topic is still poorly investigated and both dispersal mechanisms of aquatic insects in terrestrial ecosystems and the effects of landscape characteristics remain largely unknown. That is why, we started few years ago to develop studies at the interface between freshwater and terrestrial boundary to understand the role play by aquatic insects (with aquatic larvae and terrestrial adults) in the biodiversity patterns and associated fluxes observed at the Land-Stream interface and their consequences on the ecosystem functionning. This talk aim to present i) a summary of our research questions, ii) the preliminary results already obtained and iii) our future challenges.



Contact OSUR
Christophe Piscart (CNRS, ECOBIO) / @
Benjamin Bergerot (Université de Rennes 1, ECOBIO) / @


Influence de l’organisation spatiale du paysage sur les transferts hydriques de Carbone, d'Azote et de Phosphore dans un bassin versant agricole de méso-échelle



thesard.jpg

12/03 : soutenance de thèse d'Antoine Casquin (INRAE SAS)

Antoine Casquin (INRAE, SAS) soutient sa thèse, intitulée "Influence de l’organisation spatiale du paysage sur les transferts hydriques de Carbone, d'Azote et de Phosphore dans un bassin versant agricole de méso-échelle", le vendredi 12 mars 2021 à 14:00

Mots clés : eutrophisation, spatialisation, paysage agricole, bassin-versant, méso-échelle

 

Résumé :

L’enrichissement en azote (N) et phosphore (P) des milieux aquatiques provoque leur eutrophisation et impacte le cycle du carbone (C). Dans les bassins versants agricoles, l’essentiel du N et du P dans les cours d’eau provient des surfaces agricoles. La forte variabilité spatiale et temporelle des flux de C-N-P à l’échelle de la tête de bassin versant (<15 km2) complique l’évaluation et la gestion de la ressource en eau. Une stratégie d’échantillonnage a été mise au point pour capter et comprendre cette variabilité spatio-temporelle dans un bassin versant agricole de méso-échelle (L’Yvel, 375 km2), localisé en Bretagne, France. Un suivi bimensuel pendant 17 mois (Mars 2018-Juillet 2019) des concentrations en C-N-P en 33 points dont 24 têtes de bassin versant a été réalisé. Les trois principaux résultats de ce travail sont : 1) Un échantillonnage synoptique en hautes eaux dans des conditions stables de débit permet de hiérarchiser les sous bassins versants selon leurs exports hydriques de N et P ; 2) A partir d’une approche stochastique basée sur les données, il est montré que la proportion de surfaces agricoles dans le paysage influence les exports hydriques de N tandis que la configuration spatiale des surfaces agricoles influence ceux de de P ; 3) Les modulations du signal hydrochimique C-N-P issus des versants dans le réseau hydrographique déterminent en grande partie la variabilité temporelle des exports de C-N-P à l’exutoire du bassin versant de méso-échelle, mais ont une faible influence sur les flux annuels. Des scénarios de réorganisation spatiale du paysage agricole afin de répondre à des objectifs de qualité d’eau à différentes échelles spatiales ont été proposés.



Contact OSUR

Antoine Casquin (INRAE SAS) / @

Caring for the life below-ground: an interdisciplinary inquiry on the values of soil biota and biodiversity among European farmers


 AHLeGall    12/03/2021 : 22:55

thesard.jpg

12/03 : soutenance de thèse de Morgane Hervé (ECOBIO, Station biologique de Paimpont)

Morgane Hervé (Université de Rennes 1, ECOBIO, Station biologique de Paimpont) soutient sa thèse, intitulée "Caring for the life below-ground: an interdisciplinary inquiry on the values of soil biota and biodiversity among European farmers", le vendredi 12 mars 2021 à 14:00

Devant le jury composé de

- Dr. Tobias PLIENINGER, Professeur, Georg-August-Universität Göttingen ; Rapporteur

- Dr. Luca MONTANARELLA, Scientific Project Manager, European Commission ; Rapporteur

- Adélie POMMADE, Maître de conférences HDR, Université de Bretagne Occidentale ; Rapporteure

- Dr. Julie INGRAM, Professeure, University of Gloucestershire; Examinatrice

- Isabelle FEIX, Ingénieure, ADEME; Invitée

- Dr. Annegret NICOLAI, Chercheuse indépendante HDR ; Directrice de thèse

- Michel RENAULT, Maître de conférences HDR, Université de Rennes 1 ; Co-directeur de thèse

- PD Dr. Martin POTTHOFF, scientific coordinator and project leader, Georg-August-Universität Göttingen; Co-directeur de thèse.



Mots-clés : Valuation ; Pragmatisme ; Gestion du sol ; Agriculture ; John Dewey ; Milieu Valuateur

Comprendre la façon dont les agriculteurs prennent en compte les organismes des sols semble nécessaire si l’on souhaite développer des politiques préservant la biodiversité des sols dans les activités agricoles. L'épistémologie pragmatiste conçoit les valeurs comme ce qui compte en pratique pour les individus et les collectifs. Cette thèse vise ainsi à caractériser les valeurs associées aux sols et à leurs organismes par les agriculteurs européens, à déterminer les conditions de leur formation, et à étudier la publicisation des enjeux de préservation de la biodiversité du sol en agriculture. Des entretiens et une analyse de littérature ont démontré la pluralité de valeurs en jeu dans les décisions de gestion des sols des agriculteurs européens. Les situations d’évaluations, liées aux caractéristiques territoriales locales rendent ces valeurs dynamiques dans le temps et l’espace. La mobilisation du concept de « Milieu Valuateur » a permis de souligner l'importance des dispositifs de partage d’expérimentations et de débats dans la formation de valeurs, participant à légitimer les pratiques. De multiples sources peuvent transférer des connaissances sur la biodiversité du sol, bien que souvent le sujet reste marginal et ne lie que peu biodiversité des sols et pratiques de gestion. Envisager les processus de valuation comme dynamiques offre la possibilité d’interroger et de remettre en question la façon dont la vie souterraine est considérée. La formation de valeurs associées à la vie des sols nécessite des espaces où un public peut se constituer pour débattre collectivement de ce qui est attendu du et pour le sol et la diversité des organismes qui s’y trouvent.


Keywords: Valuation; Pragmatism; Soil management; Agriculture; John Dewey; Valuating Milieu

If politics wish agriculture to more broadly build on soil biota and biodiversity, and seek to put forward its crucial role for farming activities, it is necessary to know how farmers themselves come to value soil organisms. Pragmatism conceives values as what matters, practically, to people. This thesis seeks to characterize values associated with soils and their biota by European farmers, to determine the conditions for such valuations and to investigate publicization processes about soil biodiversity in agriculture. Interviews and literature analysis stressed the plurality of values at stake in farmers’ soil management decisions. Values appeared to be dynamic across space and time since they rely on situations of valuations that depend themselves upon various local territorial characteristics. The “Valuating Milieu” concept allowed to emphasize the importance of experimentation sharing and debates on the formation of values and on the legitimation of management practices. Multiples sources may transfer knowledge about soil biodiversity to farmers but the topic remains often marginal and unlinked to management practices. Conceiving valuations as dynamic opens offers the opportunity to investigate and to challenge the way below-ground life is considered in our societies. The formation of values associated with soil biota requires to develop spaces where a real public can form and collectively debate on what is sought from and for European soils and the huge biodiversity they host.




Contact OSUR

Morgane Hervé (ECOBIO, Station biologique de Paimpont) / @