HOMER 2021 : Archéologie des Peuplements littoraux et des interactions Homme/Milieu en Atlantique nord équateur


 AHLeGall    02/10/2021 : 21:55

HOMER_Logo_colloque_2021web_5.jpg

Colloque 2020 reporté au 27/09 au 02/10/21

En raison de la crise sanitaire, le comité d'organisation du colloque international Homer 2020 qui s'est réuni le 1er juillet 2020 a voté à l'unanimité le report du colloque du 27 septembre au 2 octobre 2021... qui devient donc Homer 2021 !



Important : Compte tenu des incertitudes liées aux contraintes sanitaires Covid-19, les dispositions de participation à la conférence HOMER seront ajustées. Nous envisageons actuellement deux modes de participation : une présentation publique de votre recherche en présentiel dans la salle de conférence, ou une présentation à distance en visio. Veuillez indiquer votre préférence en cochant l'une des options proposées dans ce sondage 
 
 
Le second colloque international "HOMER 2021" (10 ans après la première édition qui s'était tenue à Vannes https://homer2011.univ-rennes1.fr/), se veut une large rencontre scientifique sur la question des peuplements littoraux et des interactions Homme/Milieu, autour des avancées récentes de l’archéologie côtière et insulaire. L’aire géographique de cette seconde édition concerne l'Atlantique nord équateur.

Il suscitera d’une part des synthèses et confrontations d’expériences dans les divers pays d’Europe et d’Amérique du nord et centrale et, d’autre part, une prospective sur les développements de la recherche en archéologie et archéosciences dans le domaine littoral.

Les diverses sessions permettront de faire le point, dix ans plus tard, sur les questions des identités culturelles insulaires et côtières et des interrelations entre communautés, sur les structures et les aménagements côtiers, sur l’évolution des paysages maritimes, sur la production et l’utilisation de matières premières, mais aussi sur les questions méthodologiques et les nouveaux challenges de l’archéologie littorale (lato sensu).

Le colloque Homer 2021 se déroulera du 28 septembre au 2 octobre 2021, sur l’île d’Oléron (Charente-Maritime, Nouvelle-Aquitaine), île de la côte atlantique française au riche passé préhistorique, historique et archéologique et proposera un attractif programme d’excursions et d’événements invitant à la découverte de l’exceptionnel patrimoine insulaire et côtier de la région.

Le colloque est organisé par l’Unité Mixte de Recherche 6566 CReAAH (Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences et Histoire) et la DRAC Nouvelle-Aquitaine, avec le soutien du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique), du Ministère de la Culture, du Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, des universités de La Rochelle, Poitiers, Nantes (OSUNA) et Rennes (OSUR), du département de Charente-Maritime, de la commune de Château d’Oléron et de la communauté de communes de l’île d’Oléron ainsi que de l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) et du Ministère des Outre-Mer.

Les langues officielles du colloque seront le français et l’anglais, et les communications et débats feront l’objet de traductions simultanées.

Les sessions accueilleront des communications orales et des posters.


>>> Le site du colloque HOMER 2021 >>>


Contact OSUR
Marie-Yvane Daire (CReAAH) / @


5th Summer School Flow and Transport in porous & fractured media



cargese_summer_school_2021.jpg

Ecole d'été : 20-31/07/21

Du 20 au 31 juillet 2021, à Cargèse (Corse), l'équipe "Dynamique, Imagerie et Modélisation des Systèmes Environnementaux (DIMENV@risce)" du laboratoire Géosciences Rennes de l'OSUR organise une Ecole thématique CNRS.


L'école d’été de Cargèse a pour principal objectif de fournir une vue d'ensemble des processus fondamentaux et des avancées théoriques et méthodologiques récentes sur les écoulements, le transport de soluté et d’énergie, et les réactions biogéochimiques en milieux poreux et fracturés.

Pour cette 5ème édition, nous avons exploré plus particulièrement le rôle de ces processus dans le cadre de la zone critique ainsi que dans les interactions surfaces-souterrain. Y est aussi présenté l'état de l'art des applications actuelles, telles la gestion globale de l'eau, l’hydro-écologie, la géothermie, la séquestration du dioxyde de carbone, les problèmes de sismicité induite, l’intrusion des eaux salines, la remédiation des sols contaminés et l’évaluation des risques liés au stockage souterrain des déchets radioactifs et à l’exploitation du gaz de schiste.

Le contenu de l’école sera pensé pour permettre à des participants de diverses communautés d’acquérir les connaissances de base dans ce domaine et connaitre les dernières avancées scientifiques à la frontière des recherches actuelles. Le programme journalier comportera 2 cours fondamentaux d'une heure sur les processus fondamentaux et 3 cours spécialisés de 45 min dédiés aux derniers développements de la recherche. Une sortie terrain et des TPs seront également organisés sur i) les méthodes numériques, ii) l'imagerie en laboratoire, iii) les mesures de terrain innovantes en hydrogéophysique. Chaque participant a eu l'opportunité de présenter son travail de recherche lors d'une session poster. Le site de Cargèse est particulièrement favorable aux interactions informelles entre les participants et les conférenciers.

>>> Site web de l'Ecole d'été de Cargèse >>>



Contact OSUR
Joris Heyman (Géosciences Rennes) / @


Clair comme du cristal, minéralogie du massif armoricain


 AHLeGall    31/07/2021 : 21:55

expo_cristal_2020.jpg

Exposition d'Intérêt National

Une exposition sur la minéralogie du Massif armoricain se tient du 15 octobre 2020 au 31 juillet 2021 au Muséum du Mans. L’expo présente les minéraux d’exception du Massif armoricain : Pays de la Loire, Bretagne et Normandie. Elle a reçu le label Exposition d’intérêt national du ministère de la Culture.

Le patrimoine minéralogique de l’Ouest de la France est unique du fait de l’ancienneté de son étude et de la variété des minéraux découverts. L’exposition Clair comme du cristal, minéralogie du Massif armoricain présente, pour la première fois dans sa globalité, les minéraux d’exception du Grand Ouest, notamment de Bretagne, des Pays de la Loire et de Normandie.
Ces minéraux d'exception proviennent des principales collections publiques et privées françaises, notamment de l’école des Mines ParisTech, du Muséum national d’Histoire naturelle, des muséums de Nantes et de Laval, de l’université de Rennes 1, de la Maison des minéraux de Crozon et d’une dizaine de collections privées.
Les résultats de quatre siècles de prospection sont ainsi présentés, depuis des minéraux historiques puisés avant la Révolution française jusqu’aux découvertes contemporaines réalisées par des passionnés.
L’exposition a reçu le label Exposition d’intérêt national de la part du ministère de la Culture.

Philippe Boulvais et Michel Ballèvre (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes), Cécile Le Carlier de Veslud (CNRS, CReAAH) ont rédigé les articles sur la géologie, les minéralisations et les mines anciennes du Massif armoricain. Eric Marcoux complète le tout avec une histoire de la minéralogie armoricaine.

>>> L'évènement en ligne >>>
Musee Vert Le Mans




Contact OSUR
Damien Gendry (Géosciences Rennes) / @
Alain-Hervé Le Gall (OSUR multiCOM) / @


Un livre blanc pour identifier collectivement les futurs enjeux pour la communauté « Paléoclimats et paléoenvironnements »


 AHLeGall    12/07/2021 : 15:55

livre_blanc_1.jpg

Le dernier colloque de prospective dans le domaine des « Paléoclimats et paléoenvironnements » s’est tenu à Garchy en 1998.

Le dernier colloque de prospective dans le domaine des « Paléoclimats et paléoenvironnements » s’est tenu à Garchy en 1998. Les conclusions de ce colloque ont ouvert de grands axes de recherche et créé des interactions entre différentes thématiques qui sont toujours bien présentes dans notre paysage de recherche. L’évolution des connaissances et les enjeux sociétaux associés aux questions climatiques et environnementales requièrent une nouvelle attention. La préparation et la rédaction d’un livre blanc « Paléoclimats et paléoenvironnements » doit répondre à ce besoin en identifiant les verrous scientifiques et structurels qui, une fois levés, permettront de répondre de façon concertée et collective aux nouveaux défis.

Sylvie Bourquin et Cécile Robin (CNRS, Université de Rennes 1, Géosciences Rennes) nous donnent RDV le 12 juillet pour une réunion régionale d'échanges.

https://univ-rennes1-fr.zoom.us/j/93084411517
ID de réunion : 930 8441 1517
Code secret : 138418


>>> En savoir plus sur le site de l'INSU >>>



Contact OSUR
Sylvie Bourquin (CNRS, Géosciences Rennes) / @
Cécile Robin (Université de Rennes 1, Géosiences Rennes) / @
Alain-HervéLe Gall (CNRS, OSUR multiCOM) / @


Observation de la terre, télédétection


 AHLeGall    08/07/2021 : 15:55

Ateliers_nationaux_Observation_Terre_2021.jpg

07-08/07 : Ateliers nationaux 2021 "Instrumentation pour le suivi environnemental"

Si la réalité du changement climatique et de l'impact anthropique sur la planète Terre n'est plus à démontrer, nous avons toujours besoin de meilleurs outils pour mieux en appréhender les mécanismes et en mesurer les conséquences. Un changement de paradigme dans l’observation des milieux naturels est aujourd'hui nécessaire afin de relever les grands défis sociétaux du 21e siècle. L’association de l'expertise technologique des laboratoires de l’institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) du CNRS, et de l’expertise pour l’observation des milieux naturels (atmosphère, océan, sols et surfaces continentales, terre solide, etc.) des laboratoires de l’institut national des sciences de l’Univers (INSU) du CNRS, offre un potentiel très riche dont il convient de tirer le meilleur profit. Le besoin d’une meilleure compréhension de l’environnement, notamment pour un échantillonnage spatial et temporel accru, nécessite de disposer de technologies répondant à des critères stricts de miniaturisation, d’intelligence, de consommation énergétique ou de facilité de production en série, permettant de collecter les mesures in situ ou à distance, avec le niveau de précision requis, sans perturber le milieu analysé.

L’INSIS et l’INSU ont donc décidé d’organiser sur l’année 2021, à l’échelle nationale, un cycle d'ateliers de travail ayant chacun un thème dédié, permettant d’émettre des recommandations pour des pistes de travail ultérieures.

Un objectif important de cette série d’ateliers est de susciter des échanges et des collaborations entre des équipes qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer compte tenu de leurs expertises respectives. Il s’agit ici d’aborder la question environnementale (INSU) pour la résoudre avec des méthodologies / technologies issues des sciences de l’ingénieur (INSIS), en maintenant un lien étroit et constant entre les deux communautés.

Le format retenu est un cycle de 4 ateliers nationaux d'une journée, organisés sur 4 sites distincts, permettant à chaque fois la visite des installations de l’un des partenaires. Chaque atelier aura une portée nationale, avec une participation non limitée aux laboratoires locaux.

 

  1. Ressources en eau et mesures de sa qualité – Lieu : IES - Institut d'électronique et des systèmes à Montpellier. Organisation conjointe IES – OREME. 2 et 3 mars 2021
    Les inscriptions seront closes, lundi 1er mars 2021 à 10h.
     
  2. Mesure de la qualité de l'air – Lieu : EFLUVE - Enveloppes fluides : de la ville à l’exobiologie à Créteil. Organisation conjointe EFLUVE – ESYCOM. 2ème trimestre 2021.
     
  3. Observation de la terre, télédétection – Lieu : OSUR - Observatoire des sciences de l’Univers de Rennes à Rennes. Organisation conjointe OSUR – IETR. 7 et 8 juillet 2021


     
  4. Le vivant comme vecteur d'observation – Lieu : IMS - Laboratoire d'intégration du matériau au système à Bordeaux. Organisation conjointe IMS – OASU. 4ème trimestre 2021.

Chaque atelier traitera également des thématiques transverses communes : mise en réseau de capteurs, autonomie énergétique, traitement de l'information au plus près du capteur, miniaturisation, vulnérabilité, maintenance et durée de vie, conditions extrêmes, production en série, capacité à passer du laboratoire au terrain.

Chacune de ces 4 journées se terminera par un travail de synthèse visant à émettre des recommandations pour des actions ultérieures (1 page max). Une synthèse globale de ces travaux sera communiquée lors de l’édition 2022 des AEI INSU (Atelier Expérimentation et Instrumentation).



INSCRIPTION et soumission des RESUMES : https://instruteledec.sciencesconf.org/



[source : CNRS]



Contact OSUR

Dimitri Lague (CNRS, Géosciences Rennes) / @


Pour une nouvelle exploration de la Terre


 AHLeGall    18/06/2021 : 21:55

gregory_quenet_.jpg

18/06 : séminaire OSUR

Le vendredi 18 juin 2021 à 13h00, Grégory Quenet, Professeur des universités en histoire de l’environnement à l'Université Versailles St-Quentin-en-Yvelines, donne un séminaire intitulé " Pour une nouvelle exploration de la Terre" (en présenciel ou distanciel suivant les conditions sanitaires).

Le Collège des Bernardins à Paris a créé une chaire de recherche sur les questions écologiques intitulée chaire Laudato Si’ avec comme sous-titre « Pour une nouvelle exploration de la Terre ». C’est ce sous-titre qui sera explicité ici : comment les transformations actuelles du système Terre et de ses composants à toutes les échelles, que connaissent bien les sciences de la nature, plongent-elles les sociétés dans un monde inconnu en les obligeant à un effort de description sans précédent ? Si l’inconnu des sociétés européennes était devant elles lors de la conquête du Nouveau monde, il est ici sous leurs pieds, dans un contexte où l’idéal de modernité et de croissance reste l’horizon des puissances émergentes. Prenant acte de la nécessité de réinventer un art de la description du sol, la chaire veut mettre en place un format de visites de terrain qui reste à inventer. La première aura lieu dans le bassin de Rennes grâce à l’OSUR et à la ZA Armorique.





>>> Présentation de la Chaire Laudato si’. Pour une nouvelle exploration de la terre / 2021-2023 (Collège des Bernardins) >>>
Logo College Des Bernardins

Contact
Grégory Quenet (UVSQ) / @



Contact OSUR
Alain-Hervé Le Gall (CNRS, OSUR multiCOM) / @


Séminaire EDUC on Sustainable Changes: Climate and Ressources


 AHLeGall    17/06/2021 : 21:55

logo_EDUC.png

17/06 : Séminaire EDUC

Le séminaire sera entièrement en ligne et se déroulera en une journée : le jeudi 17 juin 2021. La date limite d'inscription est le 30 avril.

Vous aurez l'occasion de rejoindre les réseaux EDUC, de rencontrer des scientifiques dans votre domaine et de découvrir les outils de recherche collaborative et les financements proposés par EDUC.

Vous pouvez contribuer ou simplement assister aux sessions thématiques proposées pendant lesquelles les scientifiques des instituts partenaires d'EDUC présenteront leurs sujets de recherche et discuteront des possibilités de collaboration sur les Sciences de l'Environnement, de la Terre, de la Vie ou Sociales.

Inscrivez-vous en ligne pour proposer une présentation de votre recherche, pour proposer une nouvelle session thématique ou simplement pour assister au séminaire.
Vous trouverez des détails sur le séminaire et la procédure de candidature sur le lien suivant :
https://www.uni-potsdam.de/en/educ/activities/call-thematic-seminars



EDUC Alliance


Contacts
Guillaume Dupont-Nivet (CNRS, Géosciences Rennes) / @
Katharina Kloss (Katharina @)


Penser le territoire par le paysage


 AHLeGall    11/06/2021 : 21:55
 paysage    Agenda

osur.jpg

11/06 : Séminaire OSUR Paysages 2021

La thématique du paysage est commune à de nombreux laboratoires rennais. La dynamique des paysages est en particulier un axe fort des recherches en environnement menées dans le cadre de l’Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes (OSUR), avec le soutien de l'INSU et de l'InEE (via le DIPEE).

A partir de cette spécialisation affirmée dans l’étude du paysage et reconnue au niveau national et international, sur des périodes diverses et avec des objectifs différents, nous proposons de conjuguer ces différents regards pour aborder la dynamique et le fonctionnement des paysages (consulter le programme et les interventions des séminaires 2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017 / 2017-2018 / 2018-2019).

Les laboratoires concernés ont, chacun dans leur domaine, une capacité d’expertise et de formation reconnue, le paysage étant un objet au croisement des sciences humaines et des sciences de la nature.

Dans ce contexte, nous proposons aux professionnels, chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants de ces différentes disciplines un regard croisé sur le paysage dans le cadre d’un séminaire interdisciplinaire, avec le soutien de l'INSU (via l'appel d'offre interne de l'OSUR) et de l'InEE (via le DIPEE).

Les objectifs de ces séminaires sont triples :
1. Proposer aux participants une approche structurée de l’analyse du paysage en faisant intervenir des disciplines différentes et en s’appuyant sur des résultats de recherche et des retours d’expériences.
2. Développer l’interconnaissance entre professionnels, chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants autour d’un objet commun, le paysage
3. Permettre une rencontre entre courants épistémologiques, théoriques et méthodologiques différents, et contribuer à en identifier les points d’accroche et de complémentarité.


Calendrier des quatre jours de formation

1- Paysage et Transitions Energétiques : lundi 23 novembre 2020
2- Future landscape scenarios: implications for biodiversity and ecosystems services : mercredi 10 décembre 2020
3- Paléo-paysages : comment les archives géologiques permettent de reconstituer les paysages anciens : mercredi 26 mai 2021

4- Penser le territoire par le paysage : vendredi 11 juin 2021



Le séminaire est ouvert aux professionnels, chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants (crédits à valider auprès des ED).


Urgence(s) écologique(s) : quelle(s) urgence(s) pour le droit ?


 AHLeGall    11/06/2021 : 21:55

colloque_SFDE_Urgence_s_ecologique_s_.jpg

09-11/06/21 : colloque

L’Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE) organise à l'universté de Rennes 1, du 09 au 11 juin 2021, le colloque annuel de la Société Française pour le Droit de l'Environnement, intitulé "Urgence(s) écologique(s) : quelle(s) urgence(s) pour le droit ?"


Direction scientifique

  • Nathalie HERVÉ-FOURNEREAU, directrice de recherche CNRS, Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE), vice-présidente de la Société française pour le droit de l’environnement (SFDE)
  • Alexandra LANGLAIS, chargée de recherche CNRS, Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE), présidente de la Société française pour le droit de l’environnement (SFDE) Grand Ouest

Présentation

Au fil des alertes scientifiques se dévoilent des dynamiques complexes d’urgence(s) écologique(s) qui s’imbriquent avec tension et/ou synergie avec des urgences socio-économiques et politiques multiples. De telles alertes ne visent plus à rester dans le seul descriptif de phénomènes naturels et de leurs conséquences mais à les inscrire dans l’urgence de réponses sociétales. Cette construction d’une sorte d’état d’urgence écologique permanente rejaillit sur l’agenda politique et contextualise la production juridique des politiques publiques. Cependant, cette notion apparaît mal définie et donc malaisée à mobiliser. Si le droit peut être l’une des réponses à ces urgences écologiques, il apparaît essentiel d’ancrer la réflexion dans des questionnements extra- et para-juridiques. Ces questionnements devront être envisagés tantôt hors du champ juridique, tantôt à l’interface de la science, de la politique et du droit, tantôt dans le champ du droit. Il s’agit d’un vrai défi scientifique et sociétal qu’il importe de relever en raison du caractère inédit de la situation et de l’ampleur des conséquences écologiques et socio-économiques. La présente rencontre sera l’opportunité d’explorer ces vastes questionnements qui résonnent vivement avec la pandémie actuelle du Covid 19.

Comité d’organisation

  • Nathalie HERVÉ-FOURNEREAU
  • Alexandra LANGLAIS
  • Muriel LAISNÉ, docteure
  • Alix VOLLET, doctorante
  • Elisabeth HUARD, secrétaire IODE
  • Catherine QUEMENER, gestionnaire IODE
  • Laurence RENARD, secrétaire SFDE

Programme

Télécharger le programme du colloque.

Inscriptions

Tarifs :

  • Gratuit pour les étudiants
  • Gratuit pour les les enseignants-chercheurs et chercheurs rennais
  • nseignants chercheurs et chercheurs extérieurs : 80 euros (2 jours), 50 euros (1 jour)
  • Adhérents SFDE : 40 euros
  • Professionnels : 150 euros (2 jours), 90 euros (1 jour)
  • Autre public : 60 euros (2 jours), 40 euros (1 jour)

Inscriptions (à partir du 3 mai 2021) sur :
https://urgences.sciencesconf.org/

Faculté de droit et de science politique

9 rue Jean Macé, 35000 Rennes


Paléo-paysages : comment les archives géologiques permettent de reconstituer les paysages anciens


 AHLeGall    26/05/2021 : 21:55

osur.jpg

26/05 : Séminaire OSUR Paysages 2021

La thématique du paysage est commune à de nombreux laboratoires rennais. La dynamique des paysages est en particulier un axe fort des recherches en environnement menées dans le cadre de l’Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes (OSUR), avec le soutien de l'INSU et de l'InEE (via le DIPEE).

A partir de cette spécialisation affirmée dans l’étude du paysage et reconnue au niveau national et international, sur des périodes diverses et avec des objectifs différents, nous proposons de conjuguer ces différents regards pour aborder la dynamique et le fonctionnement des paysages (consulter le programme et les interventions des séminaires 2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017 / 2017-2018 / 2018-2019).

Les laboratoires concernés ont, chacun dans leur domaine, une capacité d’expertise et de formation reconnue, le paysage étant un objet au croisement des sciences humaines et des sciences de la nature.

Dans ce contexte, nous proposons aux professionnels, chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants de ces différentes disciplines un regard croisé sur le paysage dans le cadre d’un séminaire interdisciplinaire, avec le soutien de l'INSU (via l'appel d'offre interne de l'OSUR) et de l'InEE (via le DIPEE).

Les objectifs de ces séminaires sont triples :
1. Proposer aux participants une approche structurée de l’analyse du paysage en faisant intervenir des disciplines différentes et en s’appuyant sur des résultats de recherche et des retours d’expériences.
2. Développer l’interconnaissance entre professionnels, chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants autour d’un objet commun, le paysage
3. Permettre une rencontre entre courants épistémologiques, théoriques et méthodologiques différents, et contribuer à en identifier les points d’accroche et de complémentarité.


Calendrier des quatre jours de formation

1- Paysage et Transitions Energétiques : lundi 23 novembre 2020
2- Future landscape scenarios: implications for biodiversity and ecosystems services : mercredi 10 décembre 2020


3- Paléo-paysages : comment les archives géologiques permettent de reconstituer les paysages anciens : mercredi 26 mai 2021

4- Penser le territoire par le paysage : vendredi 11 juin 2021


Lieu : en visio, s'inscrire en ligne (après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions pour rejoindre la réunion).


Le séminaire est ouvert aux professionnels, chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants (crédits à valider auprès des ED).