Jumeaux numériques des villes : explorer les multiples usages sociétaux


 AHLeGall    23/01/2020 : 22:55

Angeline_Kneppers.jpg

23/01 : SEMINAIRE OSUR d'Angeline Kneppers (Dassault Systems)

Le jeudi 23 janvier 2020 à 10:30, Salle de conférences de l'OSUR (RDC Bâtiment 14B, Campus de Beaulieu), Angeline Kneppers propose un séminaire intitulé "Jumeaux numériques des villes : explorer les multiples usages sociétaux"

Présentation

Cartographies et maquettes numériques en 3 dimensions, expériences immersives, intégration de résultats de modèles statiques et dynamiques, usage des techniques de gestion du cycle de vie des produits de l’industrie, …les villes et les territoires sont de plus en plus nombreux à se lancer dans des projets de création d'un Digital Twin ou Jumeau Numérique.

Qui y contribue, qui les utilise? Les jumeaux numériques évoluent vers des plateformes numériques de plus en plus complexes avec des finalités très diverses, que ce soit d’outil de gestion opérationnelle des services de la villes (objets connectés avec flux de données « temps réel »), d’outil d’aménagement urbain (SIG, CAO, BIM, PLM), d’outil de collaboration et d’aide à la prise de décision dans le cadre des schémas directeur des villes, ou encore d’outils de communication et de médiation citoyenne.

La présentation montre le projet de recherche et de développement Virtual Rennes, initié en 2017 dans le cadre d’une collaboration avec Rennes Métropole. Elle illustre son usage possible pour la collaboration de parties prenantes dans le cadre de la gestion de crues et inondations (démonstration crée en collaboration avec l’Institut de recherche Deltares).




Contact OSUR
Alain-Hervé le Gall (OSUR multiCOM) / @


L'après thèse


 AHLeGall    20/01/2020 : 22:55

logo_geocontact2.jpg

20/01 : CAUSERIE GEOCONTACT

Le mercredi 20 janvier 2020 à 17:00, en salle de conf de l'OSUR (campus de Beaulieu, Bât.14B, RDC), GéoContact propose une causerie intitulée "L'après thèse"


Structure spatiale et connectivité au sein du stock de sole commune de Manche Est : Apport d’une approche holistique multi-traceur


 AHLeGall    13/01/2020 : 22:55

thesard.jpg

13/01 : SOUTENANCE DE THESE DE Marine Randon (Agrocampus Ouest, ESE)

Le lundi 13 janvier 2020 à 14h00 à l’Agrocampus Ouest de Rennes (65 rue de Saint-Brieuc, Amphithéâtre Moule), Marine Randon soutient sa thèse intitulée "Structure spatiale et connectivité au sein du stock de sole commune de Manche Est : Apport d’une approche holistique multi-traceur"

Résumé
La sole commune (Solea solea) est une espèce de poisson plat nourricerie-dépendante ayant été surexploitée en Manche Est (division VIId) au cours des dernières décennies. L’une des causes de ce déclin pourrait être le décalage entre l’unité de gestion (le stock) et l’unité fonctionnelle (la population). L’objectif de cette thèse était de déterminer la structure spatiale du stock de sole commune de Manche Est en se focalisant sur les stades de vie pré-adulte et adulte et de statuer sur le potentiel décalage entre l’unité de stock et la population sous-jacente. Pour cela, une approche holistique multi-traceur a été développée en combinant des approches populationnelles et individuelles aux résolutions spatiotemporelles variées. D’abord, une étude de la croissance populationnelle et de la synchronie des abondances aux âges a mis en évidence l’existence d’un signal à long terme de structure spatiale du stock en trois sous-unités avec l’isolement probable de l’une d’entre elles. Cette structure spatiale en trois sous-unités a également été mise en évidence par des analyses génétiques et de forme des otolithes. Une analyse de la microchimie des otolithes n’a quant à elle pas permis d’évaluer la connectivité reliant les nourriceries aux frayères. Enfin, un Indice semi-quantitatif de Différentiation du Stock (SDI) synthétisant les informations issues des différents traceurs a confirmé une forte structure spatiale en trois sous-unités. Ainsi, cette thèse a démontré une structure de type métapopulation de la sole commune en Manche Est qui devrait être prise en compte dans le processus d’évaluation et de gestion du stock afin d’atteindre les objectifs de gestion durable.



Contact OSUR
Marine Randon (Agrocampus Ouest, ESE) / @

Cénozoïque de Bretagne



affiche_mini_1.png

DU 01/04 AU 20/12 : EXPOSITION

Le Massif armoricain est principalement connu pour ses sols acides, en relation avec les roches anciennes qui le constituent. Il existe cependant quelques bassins dans lesquels des calcaires ont été exploités, parfois depuis l’Antiquité, pour la construction de maisons ou encore l’amendement des champs (Tréfumel, Le Quiou, Chartres-de-Bretagne …).

Ces calcaires se sont déposés durant les 55 derniers millions d’années lorsque la mer recouvrait la Bretagne, sous des climats tempérés à subtropicaux. L’exposition conçue par le service des collections de Géosciences Rennes retrace l’évolution géologique de la Bretagne durant cette période où elle fut recouverte à quatre reprises par des eaux chaudes, peu profondes et parcourues par une riche biodiversité (requins, poissons, mammifères marins, mollusques, crustacés…).

A découvrir du 1er avril au 20 décembre 2019 au musée de Géologie de l'université de Rennes 1 (bât.5 du campus de Beaulieu, Rennes)



Scutelle2
Echinoderme scutelle © Damien Gendry


Requin CarcharodonMegalodon
Dent de requin Carcharodon Megalodon © Damien Gendry



Contact OSUR
Damien Gendry (Responsable des collections géologiques, Géosciences Rennes) / @


Ressources en eau et transferts de solutés dans les zones altérées superficielles des régions de socle


 AHLeGall    19/12/2019 : 22:55

thesard.jpg

19/12 : SOUTENANCE DE THESE DE Quentin Courtois (Géosciences Rennes)

Le jeudi 19 décembre 2019 à 14:30 ,en amphi M de l'ESIR (bât 42, Campus de Beaulieu, Université de Rennes 1), Quentin Courtois soutient sa thèse intitulée "Ressources en eau et transferts de solutés dans les zones altérées superficielles des régions de socle"

Devant le jury composé de :

Benoît Dewandel : DR BRGM Montpellier / Rapporteur
René Lefebvre : Professeur INRS Québec / Rapporteur
Jocelyne Erhel : DR INRIA / Examinatrice
Olivier Bour : Professeur Université de Rennes / Examinateur
Jean-Raynald de Dreuzy : DR CNRS / Directeur de thèse
Laurent Longuevergne : DR CNRS / Co-directeur de thèse

 

Résumé : Ressources en eau et transferts de solutés des zones altérées superficielles des régions de socle
Les systèmes aquifères représentent une des principales ressources en eau potable actuellement, et sont directement connectés au cycle hydrologique dont ils constituent une partie souterraine. Dans le cadre du changement climatique est apparue la nécessité de développer un outil de modélisation numérique à même de rendre compte de la dynamique des systèmes aquifères de France. En Bretagne, les aquifères principaux sont sis sur un socle cristallin, peu profonds et très hétérogènes mais sont connectés directement aux rivières dont ils constituent le stock principal. Les données disponibles pour l’analyse de ces systèmes sont relativement faibles, nécessitant le développement d’une  approche parcimonieuse mais à même de rendre compte de la complexité de la dynamique des systèmes aquifères situés dans les premiers mètres de roche altérée. L’approche développée ici est de modéliser les écoulements dans les versants qui sont agrégés dans la rivière dont les données de débits servent de point de comparaison à la calibration du modèle. Le modèle, couplé à des analyses de récession des débits en rivière, montre une bonne capacité à reproduire les processus d’écoulement des aquifères de socle, tout en donnant des indices sur le type de données nécessaires à la caractérisation de la physique de ces aquifères.

Abstract : Fractured aquifers water resources ans solute transfers
Aquifers are one of the most valuable water resources to be used. They are connected to the water cycle of which they constitute the underground part. Need for a numerical tool suited to model France aquifers was pointed out in order to depict  their dynamic within the global warming context. In Brittany, a France region, there are mainly shallow, heterogeneous crystalline aquifers, but well connected to the hydrological network, for which they are the main reservoir. Available data to analyze these aquifers are really scarce, requiring a parcimonious modelling approach. But they need to take into account the hich complexity of shallow altered aquifers. The devellopped model’s main aim is hillslopes flow modelling. The outgoing flow are aggregated in river, whose data are used for calirbation. The model compared to recession analysis shows a good ability to reporduce flowing processes, and describing the kind of data needful to infer shallow aquifers dynamics.



Contact OSUR
Quentin Courtois (Géosciences Rennes) / @

Perception écologique et sociale de la biodiversité des espaces verts urbains publics


 AHLeGall    19/12/2019 : 22:55

thesard.jpg

19/12 : SOUTENANCE DE THESE DE Alice Meyer-Grandbastien (ECOBIO)

Le jeudi 19 décembre 2019 à 14:00, salle de conf OSUR (RDC Bât.14B, Campus de Beaulieu, Université de Rennes 1),Alice Meyer-Grandbastien soutient sa thèse intitulée "Perception écologique et sociale de la biodiversité des espaces verts urbains publics"

Devant le jury composé de :

Thierry Tatoni : Professeur, IMBE, Université Aix-Marseille (rapporteur)

Laurent Simon : Professeur, Université Paris Sorbonne (rapporteur)

Elisabeth Guillou : Professeure, Université de Brest (examinatrice)

Yves Petit-Berghem : Professeur, ENSP Versailles (examinateur)

Françoise Burel : Directrice de recherche, Université de Rennes 1 (directrice de thèse)

Benjamin Bergerot : Maître de conférences, Université de Rennes 1 (co-directeur de thèse)

Emmanuelle Hellier : Professeure, Université de Rennes 2 (co-directrice de thèse)

 

Résumé

Dans un contexte d’urbanisation mondiale croissante, des travaux de recherche interdisciplinaire sont nécessaires pour une approche intégrée et appliquée articulant les bénéfices environnementaux et sociaux des espaces verts urbains (EVU) publics. Le premier objectif de ce travail de thèse a été d’analyser les processus sous-jacents de la relation établie dans la littérature entre la diversité d’espèces dans les EVU publics et la restauration psychologique des usagers. L’hypothèse posée était que dans les EVU publics l’hétérogénéité paysagère, un paramètre environnemental associé à la diversité d’espèces, est perceptible par les usagers et favorable à leur restauration psychologique. Sur la base des résultats, le second objectif a été d’identifier des pratiques d’aménagement et de gestion des EVU publics permettant de favoriser à la fois la biodiversité et la restauration psychologique des usagers. Nous avons démontré que dans les EVU publics l’hétérogénéité paysagère configurationnelle, précisément le mélange des trois strates de végétation et des zones fleuries, est perçue par les usagers et favorise leur restauration psychologique. L’hétérogénéité paysagère est donc un facteur explicatif de la relation entre la diversité d’espèces et la restauration psychologique des usagers. Nous avons également mis en évidence que la perception d’hétérogénéité paysagère par les usagers est particulièrement induite par des variations de hauteur de la végétation. En outre, le sexe, le parcours géographique, ainsi que la diversité des activités des usagers ont une influence sur leur perception de l’hétérogénéité paysagère dans les EVU publics. Nous avons donc ensuite identifié des pratiques d’aménagement et de gestion permettant d’augmenter le mélange de différentes hauteurs des trois strates de végétation et des zones fleuries au sein des EVU publics.

Abstract

In a context of increasing global urbanization, interdisciplinary research is needed towards an integrated and applied approach that articulates the environmental and social benefits provided by public urban green spaces (UGS). The first objective of this thesis was to analyze the underlying processes of the relationship demonstrated in the literature between species diversity and psychological restoration of visitors in public UGS. Our hypothesis was that landscape heterogeneity, an environmental parameter that is related to species diversity within public UGS, is perceivable by visitors and beneficial to their psychological restoration. Following the results, the second objective was to identify planning and management practices of public UGS that promote both biodiversity and visitors’ well-being. We showed that landscape configurational heterogeneity, precisely the mixing of the three strata of vegetation and flower areas, is perceived by visitors and favors their psychological restoration. Landscape heterogeneity is thus an explanatory factor in the relationship demonstrated between species diversity in public UGS and psychological restoration of visitors. We also showed that visitor’s perception of landscape heterogeneity is especially induced by variations in the vegetation height. Moreover, visitor’s gender, childhood environment, and diversity of activities have an influence on their perception of landscape heterogeneity. We then identified planning and management practices of public UGS that enhance the mixing of different heights of the three vegetation strata and flower areas.



Contact OSUR
Alice Meyer-Grandbastien (ECOBIO) / @

 Géométries et bilan érosion-sédimentation d’un rétro-bassin d’avant-pays durant son évolution finie-orogénique et post-orogénique : le cas du système Pyrénées / bassin d’Aquitaine / golfe de Gascogne de 38 à 0 Ma
AHLeGall Le mercredi 18/12/2019 - 22:55:49 |

Processus de déformation lors de la rupture latérale d'un slab. Apports de la modélisation analogique et perspectives pour la tectonique Méditerranéenne


 AHLeGall    18/12/2019 : 22:55

thesard.jpg

18/12 : SOUTENANCE DE THESE DE Carlos Fernandez-Garcia (Géosciences Rennes)

Le mercredi 18 décembre 2019 à 14:00, salle de conf OSUR (Bât.14B, Campus de Beaulieu, Université de Rennes 1),Carlos Fernandez-Garcia soutient sa thèse intitulée "Processus de déformation lors de la rupture latérale d'un slab. Apports de la modélisation analogique et perspectives pour la tectonique Méditerranéenne"

Devant le jury composé de :

₋    Francesca FUNICIELLO, Professeure associée, Università Roma Tre / Rapportrice
₋    João C. DUARTE, Assistant de recherche, Universidade de Lisboa / Rapporteur
₋    Jeroen van HUNEN  Professeur, Durham University / Examinateur

₋    Joseph MARTINOD Professeur, Université de Savoie / Examinateur
₋    Philippe YAMATO Professeur, Géosciences Rennes / Examinateur
₋    Benjamin GUILLAUME Maitre de conférences, Géosciences Rennes / Directeur de thèse

Résumé :

La rupture du panneau plongeant ou « slab breakoff » est un processus géodynamique proposé pour expliquer les observations géologiques et géophysiques telles que l’exhumation de roches métamorphiques, le magmatisme des zones de subduction ou le soulèvement régional. Ce travail de thèse présente ainsi la caractérisation en quatre dimensions (4D) de la rupture du slab à travers des expérimentations de modélisation analogique. Différentes configurations de plaques subduite et de transition océan-continent (TOC) ont été testées via une centaine d’expériences. Lorsque la TOC est parallèle à la fosse de subduction, la rupture du slab se produit à 250-280 km de profondeur, tandis que dans le cas contraire, cette rupture est réalisée sur une gamme plus large de profondeurs, de 160 à 345 km. La rupture se produit également à des temps différents, en fonction de la géométrie initiale de la zone de subduction ; elle est presque instantanée lorsque la TOC est parallèle à la fosse, et se produit entre 8.6 et 10.6 Ma après le démarrage de la subduction continentale pour les autres géométries. L’impact de la rupture du slab sur la subduction le long de basins océaniques bordés de failles STEP et de TOC a également été étudié. Ainsi, lorsqu’il se produit un découplage de l’interface de subduction (présence de failles STEP), une augmentation significative du retrait de la fosse est visible dans les modèles présentant un couloir océanique important. Les expériences ont permis de déterminer que l’évolution du signal topographique lors de la rupture du slab est dépendante de l’éduction de la lithosphère continentale, de l’ajustement isostatique graduel pendant la rupture du slab ainsi que la remontée du manteau. Lorsqu’il n’y a pas de subduction continentale ou de rupture du slab, aucune variation topographique n’est visible en surface. Enfin, dans le cas d’une subduction le long de bassins océaniques, la vitesse de la fosse devient quasi-nulle lorsque le matériel continental moins dense commence à subducter, mettant en évidence des processus de déformation du manteau. Les résultats obtenus sont mis en perspective et discutés vis-à-vis des cas naturels, et plus particulièrement concernant la géodynamique de la méditerranée occidentale.

Abstract : " Deformation processes of lateral slab tearing. Contributions from analogue modelling and perspectives for the Mediterranean tectonics"

Slab breakoff is a tectonic model that has been proposed to explain geological and geophysical observations such as: exhumation of metamorphic rocks, magmatism or regional uplift. This manuscript presents the results from four-dimensional (4D, space and time) analogue experiments of slab breakoff. Different configurations for the subducting plate and the orientation of the oceanic-continental transition (OCT) have been tested over a hundred of experiments. In scenarios where the OCT is parallel to the trench, breakoff occurs between 250-280 km depth, while in opposite scenarios, it occurs on a larger range from 160 to 345 km. The timing of breakoff may also vary accordingly to the initial geometry of the subduction zone: from almost instantaneous when the OCT is parallel to the trench, to 8.6-10.6 Ma after onset of continental subduction for other geometries. I investigated the impact of slab breakoff on subduction along oceanic basins bounded by STEP faults and OCT has also been investigated. When the interface is weak (STEP faults scenario) there is a significant increase in the trench retreat in the model that presents a long oceanic corridor. According to the experiments, the evolution of the topographic signal during breakoff is determined by eduction of continental lithosphere, gradual isostatic adjustments during breakoff, and mantle upwelling. With no breakoff or continental subduction, no topographic variations are seen at the surface. Finally, in the models related to subduction along oceanic basins, the trench retreat velocity becomes almost null when the continental positively buoyant material subducts along the embayment margins, highliting mantle deformation processes. I discussed the possible implications of these results for natural subduction zones, in particular for the Western Mediterranean.



Contact OSUR
Carlos Fernandez-Garcia (Géosciences Rennes)/ @

Dynamique des éléments transposables et évolution du génome des spartines polyploïdes


 AHLeGall    16/12/2019 : 22:55

thesard.jpg

16/12 : SOUTENANCE DE THESE DE Delphine Giraud (ECOBIO)

Le lundi 16 décembre 2019 à 13:30, en Salle des thèses (Bât. 1, Campus de Beaulieu, Rennes), Delphine Giraud soutient sa thèse intitulée "Dynamique des éléments transposables et évolution du génome des spartines polyploïdes"

Devant le jury composé de :

Rapporteurs:
Emmanuelle LERAT (CR Univ. Lyon)
Christian PARISOD (PR, Univ. Bern, Suisse)

Examinateurs:
Anne-Marie CHÈVRE (DR INRA Le Rheu)
Josep CASACUBERTA (PR Univ. Barcelona, Espagne)

Co-encadrants:
Malika AINOUCHE (PR, Univ. Rennes 1)
Armel SALMON (MCF, Univ. Rennes 1)



Résumé :
Les conséquences de la spéciation divergente ou réticulée (par hybridation) ont été explorées au cours de la diversification des spartines depuis 6-10MA à travers l’analyse des séquences répétées, de leur expression et régulation. Nous avons montré une corrélation entre éléments transposables, tailles de génome, et relations phylogénétiques, tout en mettant en évidence une dynamique variable des catégories d’éléments transposables ou de séquences satellites selon les lignées, et l’ancienneté des évènements de spéciation. L’abondance des éléments transposables a été mise en relation avec leur niveau d’expression et le rôle des petits ARNs dans leur contrôle. Cette régulation se met rapidement en place suite à l’hybridation interspécifique et explique la « quiescence génomique » (absence de prolifération d’éléments transposables) détectée chez l’allododécaploïde récent S. anglica. Les annotations d’éléments transposables et de petits ARNs, les nouveaux transcriptomes de références réalisés chez différentes espèces au cours de ce travail représentent des ressources additionnelles qui permettront d’explorer de manière plus exhaustive la dynamique des génomes de spartines et de comprendre les mécanismes génomiques impliqués dans l’adaptation et l’écologie de ces espèces "ingénieurs d’écosystèmes".

Abstract :
We explored the consequences of divergent speciation or reticulate evolution (resulting from hybridization) during diversification of the Spartina genus in the last 6-10 MY, based on the analysis of repeated sequences, their expression and regulation. Transposable element amounts, genome size, and phylogenetic relationships were found correlated, although differential dynamics of specific transposable element families or satellite sequences were encountered according to lineages, and to divergence times following the speciation events. The abundance of transposable elements appears related to their level of expression and the role of small RNAs in their control. This regulation is rapidly established following interspecific hybridization and explains the "genomic quiescence" (absence of transposable element “burst”) detected in the recent allododecaploid S. anglica. Annotations of transposable elements and small RNAs, new reference transcriptomes generated for different species during this work represent additional resources that will allow a more comprehensive exploration of the Spartina genome history and dynamics for a better understanding of the genomic mechanisms involved in the adaptation and ecology of these “ecosystem engineers” species.



Contact OSUR
Delphine Giraud (ECOBIO) / @

Caractérisation des facteurs contrôlant les concentrations en nitrates dans l'aquifère à partir de mesures en ruisseau


 AHLeGall    16/12/2019 : 22:55

thesard.jpg

16/12 : SOUTENANCE DE THESE DE Camille Vautier (Géosciences Rennes)

Le lundi 16 décembre 2019 à 14:30, en Salle de conf OSUR (RDC Bât. 14B, Campus de Beaulieu, Rennes), Camille Vautier soutient sa thèse intitulée "Caractérisation des facteurs contrôlant les concentrations en nitrates dans l'aquifère à partir de mesures en ruisseau"

Devant le jury composé de :

- Jean-Raynald de Dreuzy, Géosciences Rennes, directeur de thèse
- Gilles Pinay, IRSTEA Lyon, co-directeur de thèse
- Hélène Pauwels, BRGM Orléans, rapporteuse
- Philippe van Cappellen, University of Waterloo (Canada), rapporteur
- Marie-Claire Pierret, Université de Strasbourg, examinatrice
- Christelle Marlin, Université Paris Sud, examinatrice



Résumé :

L’industrialisation de l’agriculture, portée par l’utilisation massive d’engrais azotés, a provoqué la pollution de l’eau par les nitrates, à l’origine de dégâts environnementaux comme les proliférations d’algues vertes dans les zones côtières. Aujourd’hui, des efforts sont fournis pour réduire l’utilisation d’engrais azotés, mais la diminution effective des concentrations en nitrates dans les cours d’eau dépend aussi des caractéristiques naturelles des bassins versants. Les circulations d’eau souterraine induisent en effet un stockage temporaire de nitrates dans l’aquifère, qui retarde l’effet des changements de pratiques agricoles. Dans le même temps, la dénitrification épure l’eau souterraine d’une partie de ses nitrates, ce qui abaisse les concentrations des cours d’eau qu’elle alimente. L’aquifère exerce donc un double contrôle sur les concentrations en nitrates, dont la compréhension est nécessaire pour prédire leur évolution en fonction des scénarios d’agriculture mis en place. Cette thèse propose de caractériser les temps de résidence et la dénitrification dans l’aquifère à partir de mesures en ruisseau. La méthode est mise en place dans un petit bassin versant agricole breton, dans un aquifère cristallin. La thèse identifie tout d’abord, à travers une analyse de sensibilité, un nombre réduit de paramètres dont la connaissance permet la prédiction des concentrations en nitrates. Elle évalue ensuite la possibilité d’acquérir ces paramètres dans les ruisseaux en étiage. L’investigation des échanges de gaz entre les ruisseaux et l’atmosphère révèle que les traceurs gazeux sont délicats à utiliser à large échelle dans les ruisseaux. En revanche, l’étude de la dénitrification dans les ruisseaux in situ montre que les concentrations en nitrates sont faiblement modifiées par les processus de surface. Finalement, des mesures de silice et de nitrates spatialement distribuées dans les ruisseaux du bassin versant fournissent une vision représentative des processus de transport et de dénitrification dans l’aquifère. Elles montrent que l’échelle d’homogénéisation est supérieure à l’échelle du bassin versant étudié et permettent de proposer des hypothèses sur les facteurs de contrôle globaux des processus.


Determination of the parameters controlling the nitrate concentration in the aquifer based on in-stream measurements

Human activity, and especially intensive agriculture, has more than doubled reactive nitrogen delivery to Earth’s ecosystems, creating eutrophic conditions in aquatic and coastal environments around the world. In the past several decades, efforts have been made to reduce agricultural inputs of nitrogen, but the decrease of the nitrate concentration in rivers also depends on natural factors. The aquifer exerts a dual control on nitrate pollution. On one hand, the circulation of groundwater induces a temporary storage of nitrate, responsible for the nitrate legacy. On the other hand, the denitrification occurring in the aquifer lowers the nitrate concentration. Characterizing the groundwater residence time and the denitrification in the aquifer is thus necessary to predict the nitrate trajectories in agricultural catchments. This PhD thesis proposes to extract information about the aquifer from in-stream measurements. The method is tested on a 35 km2 agricultural catchment located in Brittany (France), in a fractured bedrock aquifer. First, a sensitivity analysis evidences that the nitrate concentration can be predicted with the knowledge of a limited number of parameters. Then, the possibility of getting these parameters in headwater streams during low flow is evaluated. Investigation of gas exchanges between the stream and the atmosphere shows that the use of gas tracers at the catchment scale is challenging. However, in situ nutrients injections reveal a very low effective denitrification in the stream and the hyporheic zone, which does not significantly modify the nitrate concentration. Finally, spatially distributed measurements of silica and nitrate in headwater streams provide a representative view on the processes of transport and denitrification in the aquifer. It highlights that the scale of homogenization is larger than the studied catchment and allows to hypothesise global control factors on the processes.


Contact OSUR
Camille Vautier (Géosciences Rennes) / @