Séminaire Archéologique de l'Ouest


 Olivier Troccaz    20/05/2010 : 06:00
 Aucun    Agenda

sao200510.jpg

Le 20 mai 2010, salle de conférences du Caren, Campus de Beaulieu, UR1

Le 20 mai 2010, salle de conférences du Caren, Campus de Beaulieu, UR1


Paysages et économies mésolithiques


Voir le programme complet : sao200510.pdf


cycl'Obs # 3 - Jean-Laurent MONNIER


 AHLeGall    04/05/2010 : 09:00
 Aucun    Agenda

Le mardi 4 mai, à 11h, dans le cadre de la programmation du cycl'Obs, une conférence interne est donnée par Jean-Laurent Monnier (CReAAH), en salle de conférence du CAREN (RDC bât 14B) sur le thème

Le mardi 4 mai, à 11h, dans le cadre de la programmation du cycl'Obs, une conférence interne est donnée par Jean-Laurent Monnier (CReAAH), en salle de conférence du CAREN (RDC bât 14B) sur le thème

Les premiers peuplements de l’Ouest de la France


Résumé :

Les recherches actuelles permettent de situer l’apparition des premiers peuplements dans l’Ouest de la France vers 500 000 ans. Des pré-néandertaliens à notre ancêtre direct (Homo sapiens), ces peuplements ont connu d’importantes variations climatiques et des changements considérables des paysages et de l’environnement. Ces épisodes climatiques s’inscrivent dans les couches sédimentaires. La présence humaine est surtout marquée par les outils en roche taillée. Des ossements conservés témoignent également d’activités de chasse ou de charognage.

Colloque "Roches et Sociétés de la Préhistoire"


 AHLeGall    01/05/2010 : 16:27
 Aucun    Agenda

colloque_rsp.jpg

Du 28 au 30 avril 2010, Université de Rennes 1, campus de Beaulieu, CAREN - Musée de Bretagne (Les Champs Libres)

Du 28 au 30 avril 2010, Université de Rennes 1, campus de Beaulieu, CAREN - Musée de Bretagne (Les Champs Libres)


"Roches et Sociétés de la Préhistoire : entre massifs cristallins et bassins sédimentaires"



Le colloque "*Roches et Sociétés de la Préhistoire : entre massifs cristallins et bassins sédimentaires*" se tient à Rennes du 28 au 30 avril 2010. Il bénéficie du soutien du Ministère de la Culture, du CNRS, de l'Université de Rennes 1, de l'Observatoire de Rennes, de l'INRAP, du Conseil régional de Bretagne et de Rennes Métropole.

Nous vous invitons à y participer (inscription dès maintenant ou sur place) et à consulter le blog pour plus d'information

Nous vous rappelons que le colloque se déroule le vendredi 28 sur le campus de Beaulieu et les jours suivants au Musée de Bretagne (Les Champs Libres)


Contacts :

Guirec Querré
CReAAH (Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire)
Mail : @"+"@"+"";self.close();' onmouseover='window.status="mai"+"lto:"+"@"+"@"+""; return true;' onmouseout='window.status="";return true;'>Guirec Querré
(33) 2 23 23 59 16

Grégor Marchand
CReAAH (Centre de recherche en archéologie, archéosciences, histoire)
Mail : Grégor Marchand
(33) 2 23 23 66 10



Image :/e107_images/newspost_images/colloque_rsp.jpg

Rencontres inter-partenariales "Biodiversité et développement durable"


 AHLeGall    28/04/2010 : 09:40
 Aucun    Agenda

aib2010_logo_french_sm.jpg

Le mercredi 28 avril, dans le cadre de la programmation officielle de l'Année Internationale de la Biodiversité 2010, se tiennent des Rencontres inter-partenariales sur le thème "Biodiversité et développement durable : enseignement et diffusion des connaissances" (Université de Rennes 1, campus de Beaulieu, Diapason)

Le mercredi 28 avril, dans le cadre de la programmation officielle de l'Année Internationale de la Biodiversité 2010, se tiennent des Rencontres inter-partenariales sur le thème "Biodiversité et développement durable : enseignement et diffusion des connaissances" (Université de Rennes 1, campus de Beaulieu, Diapason)

Biodiversité et développement durable : enseignement et diffusion des connaissances

Organisées par le CAREN / Observatoire de Rennes et le Master Systèmes Biologiques et Géologiques

Partenaires : Université de Rennes 1, CNRS, INRA, Agrocampus Ouest, Rectorat d'académie de Bretagne (DAAC)

Publics :
• Enseignants en SVT du second degré, professeurs des écoles
• Etudiants à la préparation Capes-Agrégation externe SVT, des masters, des Ecoles doctorales, d’Agrocampus Ouest
• Professionnels des secteurs de l’environnement, des milieux associatifs
• Tous les publics intéressés par la diffusion des connaissances scientifiques



Pourquoi ces Rencontres ?


Présentation

L’année 2010 a été déclarée « Année internationale de la biodiversité » par les Nations Unies (UNESCO). De nombreuses manifestations sont organisées partout dans le monde pour sensibiliser le public à l’importance de la préservation de la biodiversité.

Le CAREN / Observatoire de Rennes et le Master Systèmes Biologiques et Géologiques de l’université de Rennes 1 s’associent pour proposer une journée de rencontres entre les partenaires rennais impliqués dans l’enseignement, et plus largement, dans la diffusion des connaissances sur la biodiversité. A travers ces rencontres, nous souhaitons présenter et valoriser la diversité des initiatives, notamment en direction des enseignants et des futurs enseignants qui ont la responsabilité de former les futurs éco-citoyens.

La matinée est consacrée à des interventions académiques (éducation, enseignement supérieur et recherche). L'après-midi est consacré à des présentations du secteur associatif et/ou para-académique.


Image :/e107_images/newspost_images/AfficheRencontresInterpart_28avril2010_500px.jpg


Programme

Chaque intervention se découpe en 20 mn de présentation + 10 mn de questions avec la salle.

La matinée est consacrée à des interventions académiques (enseignement et recherche) ; l'après-midi est consacré à des présentations du secteur associatif et/ou para-académique

8h30 - Accueil des participants
9h00 - 9h15 : présentation de la journée (Laurence Fontaine-Poitou et Alain-Hervé Le Gall)
9h15 - 9h45 : Alain Canard (prof UR1) : Qu'est-ce que la biodiversité ? Comment l'enseigner ? Le point de vue d'un "naturaliste"
9h45 - 10h15 : Philippe Vandenkoornhuyse (prof UR1) : La génomique environnementale : l'évolution actuelle de la phylogénie à travers la biologie moléculaire

10h15 - 10h30 : pause

10h30 - 11h00 : Jacques Baudry (DR INRA) : La zone-atelier de Pleine-Fougères, un site d'observation scientifique, de formation académique et de médiation culturelle
11h00 - 11h30 : Yann Renault (enseignant de SVT en collège dans l’académie de Rennes et formateur à l’IUFM de Bretagne) : Agriculture, OGM, réchauffement climatique, aborder une question vive avec des élèves. Une expérience menée en classe de collège
11h30 - 12h00 : Véronique Gérones-Troadec (IA-IPR des SVT - Rectorat d’Académie de Rennes) : Présentation des programmes officiels de l'EN. Quand et comment enseigner une ‘question vive’ comme la biodiversité ?
12h00-12h15 : Lucas Filleur (Prof Lycée agricole du Rheu) : Les programmes VIGIES : des observatoires citoyens de l'évolution de la biodiversité
12h15 - 12h45 : table-ronde avec les 6 intervenants, animée par Laurent Economidès (Prof agrégé à Saumur)

12h45 - 14h00 : pause déjeuner

14h00 - 14h30 : Christopher Couzelin (CCSTI, Espace des Sciences de Rennes) : Biodiversité d’ici et d’ailleurs, au coeur des projets collaboratifs de l’Espace des sciences
14h30 - 15h00 : Haud Le Guen et Aurélie Bes de Berc (Association les Petits Débrouillards Bretagne) : L'approche de médiation scientifique des Petits Débrouillards, exemple de l'outil pédagogique "ça bouge dans le bocage"

15h00 - 15h15 : pause

15h15 - 15h45 : Delphine Pommeray (ou Laurent Rivet - Université Virtuelle Environnement et Développement durable) : Qu’est-ce que l’Université Virtuelle Environnement & Développement durable (UVED)
15h45 - 16h15 : Ronan Lucas (GIP Bretagne Environnement) : Bretagne environnement : du portail d'accès à la connaissance à l'outil d'aide à la décision
16h15 - 16h45 : table-ronde avec les 4 intervenants, animée par Floriane Guérin (étudiante de Capes-Agrégation SVT de Rennes 1)
16h45 - 17h00 : clôture de la journée (Laurence Fontaine-Poitou et Alain-Hervé Le Gall)



Informations pratiques

Entrée libre (gratuite), mais inscription obligatoire (voir ci-dessous)

Plan d'accès : trouver le Diapason

Télécharger le programme au format PDF

Télécharger l'affiche au format PDF

Restauration possible sur place



Information / Inscription

Alain-Hervé Le Gall
Responsable du service MultiCOM de l’Observatoire de Rennes
@ – 02 23 23 60 75

Laurence Fontaine-Poitou
Responsable du master spécialité 'Systèmes Biologiques et Géologiques'
@ - 02 23 23 61 39

Marc COLYN au Congo ... c'est pas sorcier !


 Olivier Troccaz    14/04/2010 : 18:35
 Aucun    Agenda

cps.jpg

Le mercredi 14 avril, à 20h35, intervention de Marc COLYN (Ecobio) dans l'émission "C'est pas sorcier" de France 3

Le mercredi 14 avril, à 20h35, intervention de Marc COLYN (Ecobio) dans l'émission "C'est pas sorcier" de France 3

En route pour la jungle ... l'aventure, c'est pas sorcier !


Présentation
Pour leur premier prime time, Fred et Jamy nous embarquent dans une aventure exceptionnelle au cœur de l’un des joyaux de la planète : la forêt Bassin du Congo.

Alors que 2010 a été déclarée « Année mondiale de la Biodiversité », ils partent enquêter pour savoir si cet océan vert, cet Eden encore préservé, va passer le cap du 21ème siècle.

Le programme du périple complet sur le site de France 3

Soutenance de thèse d'Houda CHELAIFA


 Olivier Troccaz    13/04/2010 : 12:00
 Aucun    Agenda

spartine.jpg

Le mardi 13 avril, à 14h00, salle des thèses, Campus de Beaulieu, UR1.

Le mardi 13 avril, à 14h00, salle des thèses, Campus de Beaulieu, UR1. Spéciation allopolyploïde et dynamique fonctionelle du génome chez les spartines Résumé : La spéciation est un mécanisme central de la diversification biologique. Ce travail vise à analyser l'évolution transcriptomique accompagnant la spéciation chez les spartines (Poaceae) qui jouent un rôle important dans la dynamique sédimentaire des marais salés. Ce genre est caractérisé par différents types de spéciation divergente et réticulée au niveau polyploïde. L'évolution du transcriptome par différentes analyses de polymorphisme et par microarrays a été analysée chez deux espèces soeurs hexaploïdes S. maritima (en régression en Europe) et S. alterniflora (envahissante). Malgré une faible divergence nucléotidique, ces deux espèces montrent des différences d'expression importantes. Les conséquences de l'hybridation et de la duplication du génome ont été examinées chez deux hybrides F1 (S. x neyrautii et S. x townsendii) formés récemment et indépendamment à partir des mêmes parents, et chez l'allopolyploïde envahissant S. anglica. Nos résultats ont montré les effets importants, mais différents de l'hybridation et de la duplication du génome sur le transcriptome, qui se manifestent par une dominance d'expression maternelle (chez les hybrides F1) qui s'atténue chez l'allopolyploïde. Celui-ci se distingue par une sur-expression de la majorité des gènes. Les régions flanquant les éléments transposables Ins2, Wis-like, Cassandra apparaissent également affectées par cette dynamique. Les deux événements d'hybridation ont engendré des réponses différentes, en accord avec la morphologie très différente des hybrides. Les catégories de gènes différentiellement exprimées entre les espèces sont discutées dans le contexte des différences phénotypiques et écologiques de ces espèces. Compositions du jury : CHALHOUB Boulos (DR URGV Evry) LASHERMES Philippe (DR IRD Montpellier) GRANDBASTIEN Marie-Angèle (DR INRA Versailles) CHEVRE Anne-Marie (DR INRA Le Rheu) BOUCHEREAU Alain (PR U. Rennes1) AINOUCHE Malika (PR U. Rennes1) Contact : Houda CHELAIFA

Conférence de Philippe DAVY (Espace des sciences du Pays de Morlaix)


 AHLeGall    09/04/2010 : 18:00
 Aucun    Agenda

conf_eds_physiquepaysage.jpg

Le vendredi 9 avril, à 20h00, une conférence grand public est donnée à l'Espace des sciences du Pays de Morlaix (amphithéâtre de la CCI)

Le vendredi 9 avril, à 20h00, une conférence grand public est donnée à l'Espace des sciences du Pays de Morlaix (amphithéâtre de la CCI)

La physique des paysages. Comment l'érosion, le climat, la mer et la tectonique façonnent-ils le relief de la terre ?

La conférence est animée par Philippe Davy (Directeur du CAREN).


Présentation

la surface terrestre est considérée par les scientifiques comme "la" zone critique de la terre où interagissent les phénomènes telluriques, climatiques, biologiques et anthropiques. c'est une interface dynamique qui évolue lentement (quelques fractions de millimètre par an en moyenne sur le globe) à l'échelle des temps géologiques, mais brutalement durant les évènements climatiques les plus extrêmes.
En Bretagne, comme dans la majeure partie du globe, l'eau est le principal agent de l'érosion, par ruissellement sur les versants, « chimique » pour le sol et le sous-sol, côtière par les vagues et le charriage des sédiments par les fleuves etc. les formes de nos paysages résultent de l'interaction complexe de multiples processus et dont la physique reste un enjeu de connaissance pure auquel se sont attaqués des chercheurs aussi prestigieux qU'Albert Einstein ou Pierre-Gilles de Gennes. la physique des paysages est aussi une manière de mieux appréhender les risques qui sont associés à la mobilité de ce qui est, à plusieurs titres, une « surface de référence » pour nos sociétés.


Image :/e107_images/newspost_images/conf_eds_physiquepaysage.jpg


Programme complet sur le site de l'Espace des sciences du Pays de Morlaix

cycl'Obs # 2 - Peter COBBOLD


 AHLeGall    07/04/2010 : 10:48
 Aucun    Agenda

cyclobs.jpg

Le mardi 6 avril, à 11h, dans le cadre de la programmation du cycl'Obs, une conférence interne est donnée par Peter Cobbold, sur le thème

Le mardi 6 avril, à 11h, dans le cadre de la programmation du cycl'Obs, une conférence interne est donnée par Peter Cobbold, sur le thème

Dans les pas de Darwin en Patagonie



Image :/e107_images/newspost_images/cyclobs_02_petercobbold_600.jpg

Conférence de Philippe CLERGEAU (Mardis de l'Espace des sciences)


 AHLeGall    24/03/2010 : 16:16
 Aucun    Agenda

aib2010_logo_french_sm.jpg

Le mardi 23 mars, à 20h30, dans le cadre de la programmation officielle de l'Année Internationale de la Biodiversité 2010, une conférence grand public est donnée à l'Espace des sciences aux Champs Libres à Rennes

Le mardi 23 mars, à 20h30, dans le cadre de la programmation officielle de l'Année Internationale de la Biodiversité 2010, une conférence grand public est donnée à l'Espace des sciences aux Champs Libres à Rennes

De la biodiversité dans la ville : Pourquoi ? Comment ?

La conférence est animée par Philippe Clergeau (aujourd'hui au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, et anciennement au CAREN).


Présentation

L'évolution des désirs du citadin et des plantations dans les villes favorise l'entrée de nombreuses espèces depuis les campagnes proches. A l'époque où la biodiversité est souhaitée aussi en pleine ville, et c'est tant mieux, de nombreuses espèces n'acceptent cependant pas les contraintes de la ville. En présentant quelques exemples de travaux en cours, on montrera l'intérêt des prises en compte des qualités d'espaces verts mais aussi de leur organisation qui doit permettre la dispersion de ces espèces. Les réflexions de trames vertes urbaines seront explicitées.


Image :/e107_images/newspost_images/conf_eds_ecologieurbaine.jpg


Programme complet sur le site de l'Espace des sciences

Soutenance de thèse de Muhammad BILAL


 Olivier Troccaz    10/03/2010 : 13:00
 Aucun    Agenda

mbilal.jpg

Le mercredi 10 mars 2010, à 14h00, salle 4ème année, bât.

Le mercredi 10 mars 2010, à 14h00, salle 4ème année, bât. 24, Agrocampus Ouest de Rennes (cf. plan).

Traçage par fluorescence des matières organiques dissoutes dans les bassins versants agricoles

Résumé :
La concentration en carbone organique dissout augmente depuis environ vingt ans dans les rivières de nombreux bassins versants en Europe. Dans les petits bassins versants agricoles, les principales sources sont les sols et les effluents d’élevage. Afin de proposer des actions pour restaurer la qualité de l’eau, la fluorescence tridimensionnelle EEM (Excitation Emission Matrix) est utilisée pour tracer dans les sols et les cours d’eau la matière organique issue des effluents d’élevage.
Les traceurs de fluorescence sont mesurés sur les MOD issues de lisiers de porc, fumier de bovin et effluents compostés couramment recyclés sur les sols. Ces traceurs sont ensuite recherchés dans les eaux de ruissellement lors d’une simulation de pluie sur parcelle amendée par du fumier de bovin et du lisier de porc. La persistance des traceurs est évaluée dans une incubation de sol (deux mois) et sur deux dispositifs expérimentaux (Champ Noël (35), 0.9% de carbone total et Kerguehennec (56), 2.5% de carbone total) comparant des fertilisations minérale et organique (lisier, fumier) respectivement depuis 14 et 7 ans. Enfin, la relation entre les pratiques agricoles dans les zones humides de fond de vallée et la présence de ces traceurs dans les eaux de quinze bassins versants (BV) agricoles est explorée lors de trois crues. Ces zones sont reconnues comme étant les principales zones contributrices en MOD dans les BV bretons. Les pratiques agricoles (rotation, qualité et quantité de fertilisants, pâturage) dans les zones humides potentielles de fonds de vallée sont identifiées par enquête.
La fluorescence est intégrée dans deux régions du spectre (biochimique/géochimique, bio/géo), cinq régions détaillant les composés du type protéine, fulvique ou humique (I à V), et trois zones (Tryptophane (TRY), composés fulviques (FL) et humiques (HL)). La MOD issue des lisiers et fumiers possède une empreinte fluorescente biochimique qui les discrimine des effluents compostés présentant une empreinte géochimique similaire aux MOD issues des sols. Les traceurs bio :geo, TRY :FL, TRY :HL, TRY:(HL:FL), et TRY permettent de tracer les MOD issues d’effluents d’élevage dans les eaux de ruissellement quelques heures après l’épandage. Les MOD issues d’effluents bovins ne sont pas discriminées des effluents porcins. Un an après le dernier épandage, plusieurs traceurs des effluents sont retrouvés dans le sol à 0.9% de C, alors que dans le sol à 2.5% de C, seul le traceur TRY persiste. Les traceurs sont identifiés dans les BV les plus impactés par le recyclage d’effluents d’élevage. Certains BV ne sont impactés que par des MOD fortement humifiées issues des sols sans recyclage. La fluorescence tridimensionnelle permet donc de tracer des MOD issues des effluents d’élevage dans de petits BV agricoles (<500ha).

Jury :
Mme Edith PARLANTI, Directeur de Recherche CNRS, Bordeaux, rapporteur
M. Roland BOL, chercheur, North Wyke Research, Devon, rapporteur
M. Gérard GRUAU, Directeur de recherches, CNRS UMR Géosciences, examinateur
M. Philippe MEROT, Directeur de Recherches, INRA Rennes, examinateur
M. Christian WALTER, Professeur, UMR SAS, Agrocampus Ouest, directeur de thèse
Mme Anne JAFFREZIC, Maitre de conférences, UMR SAS, Agrocampus Ouest, codirectrice de thèse


Contact : Anne JAFFREZIC