Urgence(s) écologique(s) : quelle(s) urgence(s) pour le droit ?


 AHLeGall    11/06/2021 : 21:55

colloque_SFDE_Urgence_s_ecologique_s_.jpg

09-11/06/21 : colloque

L’Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE) organise à l'universté de Rennes 1, du 09 au 11 juin 2021, le colloque annuel de la Société Française pour le Droit de l'Environnement, intitulé "Urgence(s) écologique(s) : quelle(s) urgence(s) pour le droit ?"


Direction scientifique

  • Nathalie HERVÉ-FOURNEREAU, directrice de recherche CNRS, Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE), vice-présidente de la Société française pour le droit de l’environnement (SFDE)
  • Alexandra LANGLAIS, chargée de recherche CNRS, Institut de l’Ouest Droit et Europe (IODE), présidente de la Société française pour le droit de l’environnement (SFDE) Grand Ouest

Présentation

Au fil des alertes scientifiques se dévoilent des dynamiques complexes d’urgence(s) écologique(s) qui s’imbriquent avec tension et/ou synergie avec des urgences socio-économiques et politiques multiples. De telles alertes ne visent plus à rester dans le seul descriptif de phénomènes naturels et de leurs conséquences mais à les inscrire dans l’urgence de réponses sociétales. Cette construction d’une sorte d’état d’urgence écologique permanente rejaillit sur l’agenda politique et contextualise la production juridique des politiques publiques. Cependant, cette notion apparaît mal définie et donc malaisée à mobiliser. Si le droit peut être l’une des réponses à ces urgences écologiques, il apparaît essentiel d’ancrer la réflexion dans des questionnements extra- et para-juridiques. Ces questionnements devront être envisagés tantôt hors du champ juridique, tantôt à l’interface de la science, de la politique et du droit, tantôt dans le champ du droit. Il s’agit d’un vrai défi scientifique et sociétal qu’il importe de relever en raison du caractère inédit de la situation et de l’ampleur des conséquences écologiques et socio-économiques. La présente rencontre sera l’opportunité d’explorer ces vastes questionnements qui résonnent vivement avec la pandémie actuelle du Covid 19.

Comité d’organisation

  • Nathalie HERVÉ-FOURNEREAU
  • Alexandra LANGLAIS
  • Muriel LAISNÉ, docteure
  • Alix VOLLET, doctorante
  • Elisabeth HUARD, secrétaire IODE
  • Catherine QUEMENER, gestionnaire IODE
  • Laurence RENARD, secrétaire SFDE

Programme

Télécharger le programme du colloque.

Inscriptions

Tarifs :

  • Gratuit pour les étudiants
  • Gratuit pour les les enseignants-chercheurs et chercheurs rennais
  • nseignants chercheurs et chercheurs extérieurs : 80 euros (2 jours), 50 euros (1 jour)
  • Adhérents SFDE : 40 euros
  • Professionnels : 150 euros (2 jours), 90 euros (1 jour)
  • Autre public : 60 euros (2 jours), 40 euros (1 jour)

Inscriptions (à partir du 3 mai 2021) sur :
https://urgences.sciencesconf.org/

Faculté de droit et de science politique

9 rue Jean Macé, 35000 Rennes


Paléo-paysages : comment les archives géologiques permettent de reconstituer les paysages anciens


 AHLeGall    26/05/2021 : 21:55

osur.jpg

26/05 : Séminaire OSUR Paysages 2021

La thématique du paysage est commune à de nombreux laboratoires rennais. La dynamique des paysages est en particulier un axe fort des recherches en environnement menées dans le cadre de l’Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes (OSUR), avec le soutien de l'INSU et de l'InEE (via le DIPEE).

A partir de cette spécialisation affirmée dans l’étude du paysage et reconnue au niveau national et international, sur des périodes diverses et avec des objectifs différents, nous proposons de conjuguer ces différents regards pour aborder la dynamique et le fonctionnement des paysages (consulter le programme et les interventions des séminaires 2014-2015 / 2015-2016 / 2016-2017 / 2017-2018 / 2018-2019).

Les laboratoires concernés ont, chacun dans leur domaine, une capacité d’expertise et de formation reconnue, le paysage étant un objet au croisement des sciences humaines et des sciences de la nature.

Dans ce contexte, nous proposons aux professionnels, chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants de ces différentes disciplines un regard croisé sur le paysage dans le cadre d’un séminaire interdisciplinaire, avec le soutien de l'INSU (via l'appel d'offre interne de l'OSUR) et de l'InEE (via le DIPEE).

Les objectifs de ces séminaires sont triples :
1. Proposer aux participants une approche structurée de l’analyse du paysage en faisant intervenir des disciplines différentes et en s’appuyant sur des résultats de recherche et des retours d’expériences.
2. Développer l’interconnaissance entre professionnels, chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants autour d’un objet commun, le paysage
3. Permettre une rencontre entre courants épistémologiques, théoriques et méthodologiques différents, et contribuer à en identifier les points d’accroche et de complémentarité.


Calendrier des quatre jours de formation

1- Paysage et Transitions Energétiques : lundi 23 novembre 2020
2- Future landscape scenarios: implications for biodiversity and ecosystems services : mercredi 10 décembre 2020


3- Paléo-paysages : comment les archives géologiques permettent de reconstituer les paysages anciens : mercredi 26 mai 2021

4- Penser le territoire par le paysage : vendredi 11 juin 2021


Lieu : en visio, s'inscrire en ligne (après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions pour rejoindre la réunion).


Le séminaire est ouvert aux professionnels, chercheurs, enseignants chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants (crédits à valider auprès des ED).


L'eau est-elle un bien commun ?


 AHLeGall    18/05/2021 : 21:55

PoS_2021_web.jpg

18/05 : Pint of Science

Cette année encore... le festival international Pint of Science ne pourra pas avoir lieu dans les bars de Rennes, mais un événement retransmis en direct sur YouTube aura lieu le 18 mai à 18h30, au cours duquel 2 intervenants rennais communiqueront sur leurs recherches.

Dans le cadre de ce festival, d'autres diffusions réalisées par de nombreuses villes françaises seront également accessibles : https://pintofscience.fr/events/online



PoS 2021 Valerie 2  FocusFillWzQ5NSwzNjYsIngiLDI3XQ
Ils sont bio mes déchets !
Avec Valérie Marchal-Gaillard (Doctorante en Sciences de l'éducation et ATER)
Nos déchets de cuisine ou biodéchets représentent plus du tiers de nos déchets quotidiens ! Heureusement, d’ici à 2025, nous devrions tous disposer d’une solution pour les gérer sur place : le compostage (et oui, même en ville !). Mais qui est prêt à composter ? Notre recherche porte sur les pratiques de compostage dans les familles, et en particulier les jeunes enfants. Quelles sont les conséquences d’un apprentissage dès la maternelle du compostage ? Quelle est la compréhension des enjeux biologiques et citoyens par ces jeunes enfants ?


PoS 2021 Luc 2  FocusFillWzQ5NSwzNjYsIngiLDI3XQ
L'eau est-elle un bien commun ?
Avec Luc Aquilina (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes))
D’où vient l’eau que nous buvons dans la métropole Rennaise? « Ma Doué (Bénniget) mais du ciel ! » Eh bien oui mais quel chemin depuis la petite pluie bretonne jusqu’à notre verre ? Sauf si le ciel nous tombe sur la tête, nous sommes assurés de garder notre verre plein d’une eau propre à la consommation. Qu’en est-il ailleurs ? Du village Africain burkinabé à Phoenix Arizona, « ville la moins durable du monde » (The Guardian), d’autres réalités, d’autres sécheresses et d’autres modèles de gestion qui font de l’eau un bien commun ou un bien marchand.




Les partenaires !


PoS 2021 Image2  FocusFillWzQ5NSwzNjYsIngiLDEyXQ






Contact OSUR
Alain-Hervé Le Gall (CNRS, OSUR multiCOM) / @


Axe transverse "RESSOURCES NATURELLES : GEOLOGIQUES, BIOLOGIQUES & ENVIRONNEMENTALES"


 AHLeGall    12/05/2021 : 21:55

osur.jpg

12/05 : animation interne

Le nouvel axe transverse "RESSOURCES NATURELLES : GEOLOGIQUES, BIOLOGIQUES & ENVIRONNEMENTALES" de l’OSUR se propose de coordonner l’ensemble des travaux menés au sein de l’OSUR portant sur les ressources naturelles : eau, sols, ressources minérales, végétales, animales et énergétiques, renouvelables ou non, biodiversité (les ressources « biodiversité » incluant des niveaux d’intégration biologique variés, du gène au paysage). Cela inclut tous vos travaux visant à détecter et analyser les mécanismes à l’origine de la production de ressources, ceux caractérisant les processus en jeux lors de leur exploitation par l’homme, mais aussi ceux développant les connaissances et méthodes permettant une meilleure gestion des déchets liés à cette exploitation, voire à la remédiation des écosystèmes après exploitation.

Si vous êtes concernés par l'un de ces thèmes ou si vous souhaitez vous y investir, merci de répondre au questionnaire même si vous ne pouvez pas être des nôtres le 12 mai :
Vos réponses à ce court questionnaire nous aideront à organiser la première journée d’animation de l’Axe Ressources naturelles.






Contact OSUR
Catherine Dupont (CNRS, CREAAH)
Cendrine Mony (Université de Rennes 1, ECOBIO)
Morgane Ollivier (Université de Rennes 1, ECOBIO)
Cécile Robin (Université de Rennes 1, Géosciences Rennes) / cecile.robin@univ-rennes1

Dialogue entre disciplines en sciences de l'environnement



logo_IE.jpg

10/05 : Séminaire Intelligence environnementale

le programme Intelligence Environnementale se poursuit et prendra la forme d'un programme de séminaires pour les prochains mois. 

Le premier de ces séminaires aura lieu lundi 10 mai à partir de 13h45, en distanciel.

Il portera sur le dialogue entre disciplines en sciences de l'environnement.

Nos discussions s'appuieront sur deux interventions 

- Bill Slee (James Hutton Institute ; Social, Economic and geographical sciences group, Aberdeen, Ecosse), Professeur émérite

Bill abordera au cours de son intervention les facteurs favorables et défavorables à l’interdisciplinarité. Il traitera également le rôle particulier des sciences sociales qui peuvent apporter des outils de médiation entre disciplines. Il s’appuiera sur ses expériences acquises dans les Universités (Gloucester, Aberdeen, Plymouth) et au Macaulay Institute. C'est au travers de cette dernière expérience que Bill a participé à de nombreux projets interdisciplinaires.

 

- Robert Chenorkian (ex Directeur scientifique adjoint de l’INEE, responsable des Observatoires Hommes-Milieux)

Robert traitera des interactions entre disciplines dont il a été témoin au sein des Observatoires Hommes-Milieux en tant que responsable de ce dispositif. Il nous présentera son analyse au travers de la notion de « disciplinarité éclairée », qu'il présente dans un article tout récemment publié dans Nature Science Société 

(1) (PDF) Conception et mise en œuvre de l’interdisciplinarité dans les Observatoires hommes-milieux (OHM, CNRS) (researchgate.net)

 

 

Guillaume Pajot (@) pour l'équipe IE
(Virginie Vergnaud, Véronique van Tilbeurgh et Luc Aquilina)




________________________________



Seminaire Intelligence Environnementale 05mai2021


Modélisation numérique 3D: génération de systèmes chenalisés et contrôle de la cohérence géologique


 AHLeGall    02/04/2021 : 21:55

Marion_Parquer.jpg

02/04 : cycles des séminaires de Géosciences Rennes avec Marion Parquer (Geological Survey of Canada)

Le vendredi 2 avril 2021 à 10h, Marion Parquer propose un séminaire intitulé "Modélisation numérique 3D: génération de systèmes chenalisés et contrôle de
la cohérence géologique" (en visio)

Résumé
Cette présentation résumera deux thèmes de recherche en modélisation numérique explorés lors de ma thèse au sein de l’équipe RING au laboratoire GéoRessources et de mon post-doctorat parmi l’équipe de modélisation 3D de la Commission Géologique du Canada. Une part non négligeable des ressources énergétiques (e.g. eau, gaz, pétrole, minerai) se trouve dans les systèmes chenalisés enfouis. La grande hétérogénéité des faciès qui les compose rend leur modélisation complexe et parfois imprécise. Une approche de modélisation de la migration des systèmes chenalisés méandriformes avec prise en compte des méandres abandonnés a été proposée et appliquée à une imagerie sismique d’un système observé dans la formation McMurray en Alberta au Canada. Le processus de création de modèles géologiques 3D permet aujourd’hui souvent de produire un grand nombre de modèles équiprobables. Les incertitudes inhérentes aux algorithmes de modélisation se basant sur des données locales et variées sont donc réduites. Cependant, certains modèles générés ne respectent pas toujours les règles basiques de géologie. Un outil de vérification géologique basé sur les relations temporelles et spatiales des différents objets modélisés a donc été développé afin de permettre une vérification simple et rapide de modèles 3D tout juste créés afin de réaliser les étapes suivantes de simulation sur des modèles géologiquement valides.

Marion Parquer Fig



Contact OSUR
Joris Heyman (CNRS, Géosciences Rennes) / @


Journée scientifique 2021 de l'UMR 6566 CReAAH


 AHLeGall    27/03/2021 : 22:55

logo_creaah-2014.jpg

27/03 : Journée d'information

Le samedi 27 mars 2019 de 10:00 à 12:30, sous la forme d'une visio-conférence d'une demi-journée, le CReAAH organise sa Journée d'information scientifique

La journée d’information scientifique du CReAAH « Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire» (UMR 6566) s’adresse à tous les personnels de l’Unité ainsi qu’à l’ensemble des collaborateurs et plus largement, à tous les acteurs de la communauté scientifique intervenant dans la recherche archéologique interrégionale ou internationale.

Le programme des présentations reflète le caractère largement interdisciplinaire des activités de recherche de l’unité, menées dans les champs de l’archéologie (de la Préhistoire aux temps modernes) et des archéosciences, à la fois dans le très Grand Ouest de la France et à l'international.

Le programme est accessible sur la page d'actus du site du CReAAH


>>> Plus d'infos sur le site du CReAAH



Contact OSUR
 :
Marie-Yvane Daire (CReAAH) : @


Les bactéries savent nager à contre-courant


 AHLeGall    23/03/2021 : 22:55

Conf_IPR_23mars21_anke_img1.jpg

23/03 : Conf IPR d'Anke Lindner (PMMH - ESPCI / Paris)

Le mardi 23 mars 2021 à 12:15, en distanciel, Anke Lindner (PMMH - ESPCI / Paris) propose une conférence intitulée "Les bactéries savent nager à contre-courant"

Cette présentation est proposée dans le cadre du cycle de conférences de l'IPR

Conférence d'Anke Lindner - Trajectoires d’E-coli proches d’une surface. La vitesse d’écoulement et donc le cisaillement augmente de gauche à droite et entraine un changement du type de trajectoire observé. From Mathijssen et al, Nature Comm., 2019.

Des bactéries comme les E-coli se propulsent à l’aide d’une assemblée de flagelles en rotation attaché à leur corps. La chiralité de leurs flagelles leur permet de briser la symétrie et ainsi de nager en absence d’inertie. L’ensemble corps et flagelles constitue aussi une forme complexe qui en présence d’écoulements peut induire des réorientations de bactéries. Nous allons présenter des expériences modèles effectuées dans des géométries microfluidiques pour élucider comment ces interactions entre micronageur et écoulement déterminent le transport de bactéries. Une technique de suivi Lagrangien en 3D nous permet d’observer des trajectoires complexes pendant des durées longues. Nous allons démontrer que les bactéries nagent à contre-courant sous certaines conditions le long de surfaces entrainant des contaminations sur des distances longues. Des trajectoires oscillantes ou une dérive vers la droite ou la gauche sont aussi observés et liés à la chiralité des flagelles. La compréhension de ces phénomènes permet de développer des applications biomédicales de séparation ou de dépollution des sols.

Conf IPR 23mars21 Anke Img2
Bactérie E-coli observé sous microscope. Corps et flagelles sont rendu fluorescents en vert et rouge respectivement. - © G. Junot, PMMH-ESPCI.



Contact
Céline Thébault (IPR) / @


The role plays by freshwater insects in terrestrial ecosystems: a review of our current works and future challenges


 AHLeGall    19/03/2021 : 22:55

insectes_sciences-participatives.jpg

19/03 : cycle des séminaires ECOBIO avec Christophe Piscart et Benjamin Bergerot (Université de Rennes 1, CNRS, ECOBIO)

Le vendredi 19 mars 2021 à 13h, Christophe Piscart et Benjamin Bergerot (Université de Rennes 1, CNRS, ECOBIO) proposent un séminaire intitulé "The role plays by freshwater insects in terrestrial ecosystems: a review of our current works and future challenges" (en visio)

Résumé
The amount of available energy is mainly supported by autochthonous primary production in most ecosystems. However, recent studies brought out the crucial role played by reciprocal subsidies (allochtonous inputs) between ecosystems and their interface (ecotone). In freshwater ecosystems, the ratio between autochthonous and allochtonous productions is hence depending on the landscape structure (River Continuum Concept). Conversely, the highly productive and diversified freshwater ecosystems provide a large amount of organisms to adjacent terrestrial ecosystems representing until several hundreds of kg biomass per hectare per year. Exchanges between terrestrial and aquatic ecosystems are mainly controlled by landscape connectivity (e.g. presence of corridors, barriers, etc…) but also by dispersal capabilities of species. However, the research topic is still poorly investigated and both dispersal mechanisms of aquatic insects in terrestrial ecosystems and the effects of landscape characteristics remain largely unknown. That is why, we started few years ago to develop studies at the interface between freshwater and terrestrial boundary to understand the role play by aquatic insects (with aquatic larvae and terrestrial adults) in the biodiversity patterns and associated fluxes observed at the Land-Stream interface and their consequences on the ecosystem functionning. This talk aim to present i) a summary of our research questions, ii) the preliminary results already obtained and iii) our future challenges.



Contact OSUR
Christophe Piscart (CNRS, ECOBIO) / @
Benjamin Bergerot (Université de Rennes 1, ECOBIO) / @


Influence de l’organisation spatiale du paysage sur les transferts hydriques de Carbone, d'Azote et de Phosphore dans un bassin versant agricole de méso-échelle



thesard.jpg

12/03 : soutenance de thèse d'Antoine Casquin (INRAE SAS)

Antoine Casquin (INRAE, SAS) soutient sa thèse, intitulée "Influence de l’organisation spatiale du paysage sur les transferts hydriques de Carbone, d'Azote et de Phosphore dans un bassin versant agricole de méso-échelle", le vendredi 12 mars 2021 à 14:00

Mots clés : eutrophisation, spatialisation, paysage agricole, bassin-versant, méso-échelle

 

Résumé :

L’enrichissement en azote (N) et phosphore (P) des milieux aquatiques provoque leur eutrophisation et impacte le cycle du carbone (C). Dans les bassins versants agricoles, l’essentiel du N et du P dans les cours d’eau provient des surfaces agricoles. La forte variabilité spatiale et temporelle des flux de C-N-P à l’échelle de la tête de bassin versant (<15 km2) complique l’évaluation et la gestion de la ressource en eau. Une stratégie d’échantillonnage a été mise au point pour capter et comprendre cette variabilité spatio-temporelle dans un bassin versant agricole de méso-échelle (L’Yvel, 375 km2), localisé en Bretagne, France. Un suivi bimensuel pendant 17 mois (Mars 2018-Juillet 2019) des concentrations en C-N-P en 33 points dont 24 têtes de bassin versant a été réalisé. Les trois principaux résultats de ce travail sont : 1) Un échantillonnage synoptique en hautes eaux dans des conditions stables de débit permet de hiérarchiser les sous bassins versants selon leurs exports hydriques de N et P ; 2) A partir d’une approche stochastique basée sur les données, il est montré que la proportion de surfaces agricoles dans le paysage influence les exports hydriques de N tandis que la configuration spatiale des surfaces agricoles influence ceux de de P ; 3) Les modulations du signal hydrochimique C-N-P issus des versants dans le réseau hydrographique déterminent en grande partie la variabilité temporelle des exports de C-N-P à l’exutoire du bassin versant de méso-échelle, mais ont une faible influence sur les flux annuels. Des scénarios de réorganisation spatiale du paysage agricole afin de répondre à des objectifs de qualité d’eau à différentes échelles spatiales ont été proposés.



Contact OSUR

Antoine Casquin (INRAE SAS) / @