Conf'midi d'Aline Durand (Université du Maine)



logo_univ-maine.jpg

Le vendredi 14 février 2014 à 12h30, en salle de réunion du CReAAH (salle 016, RDC du bât 24, campus de Beaulieu), Aline Durand propose un séminaire intitulé

Le vendredi 14 février 2014 à 12h30, en salle de réunion du CReAAH (salle 016, RDC du bât 24, campus de Beaulieu), Aline Durand propose un séminaire intitulé

Des hommes et des plantes : histoires naturelles en Méditerranée

Aline Durand Professeure d’histoire et d’archéologie du Moyen Âge Université du Maine, membre du CReAAH

Image :/e107_images/newspost_images/conf-midi_durand-fev2014.jpg

Présentation :
Les systèmes agraires sont à l’interface du milieu naturel et de la société. Pour mieux les comprendre une approche pluridisciplinaire est nécessaire afin d’en saisir tous les aspects. Les systèmes agraires sont en effet l’expression des relations complexes et interactives nouées entre les hommes et l’environnement dans lequel ils vivent. Au Moyen Âge, ils sont responsables de la couleur et de la texture des campagnes : ils peignent les paysages ruraux, modulant les teintes en fonction du temps Par le choix des types de plantes cultivées, exploitées et transformées, des moyens techniques associés, du calendrier agricole adopté, de l’organisation économique… la société médiévale aménage, ménage, déménage le milieu naturel qu’elle utilise, adapte, transforme, gère… Caractériser les techniques et les chaînes opératoires mises en oeuvre pour transformer, gérer, dynamiser le potentiel végétal, particulièrement ligneux, tester la capacité de résilience des écosystèmes et des sociosystèmes, décrypter les liens entre l’organisation des terroirs et celle de la société sont les pistes de recherche empruntées afin de mieux comprendre l’économie du Moyen Âge occidental qui repose essentiellement sur la production de produits agricoles et manufacturés. Il faut aussi montrer que les systèmes agraires ont une histoire car ils sont trop souvent considérés comme un invariant des sociétés rurales.


Contact OSUR : Catherine Dupont (CReAAH)