Les secrets moléculaires qui expliquent le longévité de certaines chauves-souris



eric_petit2.jpg

Une affaire de télomères

Les scientifiques ont identifié une partie du mécanisme moléculaire qui donne aux espèces de chauves-souris longévives leur durée de vie extraordinaire par rapport aux autres animaux. Elles vivent en moyenne jusqu'à 15 ans, voire 30 à 40 ans pour certaines ! Les résultats publiés en février 2018 dans la revue Science Advances pointent vers les structures protectrices à l'extrémité des chromosomes, appelées télomères.

Selon l'équipe internationale de scientifiques parmi lesquels Eric Petit, chercheur au labo ESE (Ecologie et santé des écosystèmes, INRA et Agrocampus Ouest), les télomères ne raccourcissent pas avec l'âge chez les espèces de chauves-souris à longue durée de vie (Myotis), contrairement à ce qui se passe chez d'autres espèces de chauves-souris, les humains et d'autres animaux...

>>> Pour en savoir plus

>>> La bande-son du café des sciences du 5 avril 2018 (Espace des sciences)



Grand Murin
Chauve-souris Grand Murin : crédits photo Olivier Farcy, Bretagne Vivante


Reference
Foley, N. M., et al. (2018). "Growing old, yet staying young: The role of telomeres in bats’ exceptional longevity." Science Advances 4(2). doi:10.1126/sciadv.aao0926



Contact OSUR
Eric Petit (ESE INRA) / @