ICI-Spartina 2014



logo_spartina2014.jpg

Du 7 au 10 juillet 2014, à Rennes, le laboratoire ECOBIO de l'OSUR organise un colloque international intitulé

Du 7 au 10 juillet 2014, à Rennes, le laboratoire ECOBIO de l'OSUR organise un colloque international intitulé

4th International Conference on Invasive Spartina

Présentation
Les spartines (plantes vivaces de la famille des Poacées) jouent un rôle important dans la dynamique sédimentaire des marais salés. Les multiples cas d’introductions d’espèces en dehors de leur aire d’origine ont eu d’importantes conséquences évolutives (hybridations avec les espèces autochtones, formation de nouvelles espèces) et écologiques (invasions biologiques, modifications au niveau des écosystèmes) sur plusieurs continents. L’impact de l’expansion de ces espèces suscite une large gamme d’actions allant de leur utilisation dans les programmes de restauration des marais, stabilisation des berges, dépollution (phytoremediation) à leur éradication (mécanique, chimique) dans les zones où elles sont perçues comme néfastes. Ces dernières actions mobilisent d’importants budgets et personnels dans différents pays. En France, différents sites sont concernés comme la rade de Brest (expansion de Spartina alterniflora), les baies de Somme, Mont Saint-Michel, Arcachon et divers autres sites ostréicoles (invasions de Spartina anglica). La forte biomasse de certaines espèces en a fait récemment de bonnes candidates à leur valorisation en biocarburant. Cette Conférence Internationale (quatrième du genre) a pour objectif de faire le point des progrès accomplis durant la dernière décennie en matière de connaissances fondamentales (histoire évolutive du genre Spartina, impacts écosystémiques et évolution des communautés affectées par les invasions) et appliquées (bilan des invasions et des opérations de gestion en milieu naturel, expériences de valorisation). L’apport des avancées technologiques récentes en génomique (permettant aujourd’hui d’explorer les espèces d’intérêt écologique, inaccessibles jusque-là) pour la connaissance et la valorisation de ces espèces sera notamment examiné.
Au-delà du système biologique, les spartines offrent l’opportunité d’aborder de nombreuses questions transversales liées à la naissance, l’adaptation et l’expansion des espèces, les invasions biologiques, la tolérance au stress (salinité, pollution) et mécanismes biologiques associés, les aspects économiques et sociologiques de la gestion des milieux naturels.


Le colloque est coordonné par Malika Aimouche.

>>> Pour plus d'infos, consulter la page dédiée du colloque


Contact OSUR :
Malika Ainouche (ECOBIO)

Image :/e107_images/newspost_images/spartina2014-bandeau.jpg