Malgré le contexte sanitaire, le projet pilote du Lac au Duc continue d'avancer



CPES_nov2020.png

Interreg CPES « Channel Payments for Ecosystem Services »

L’année 2020 aura été une année de tous les rebonds liés à l’épidémie mondiale du Covid-19. La crise sanitaire a fortement ralenti le processus de construction des premiers contrats PSE sur le territoire entamé lors de la réunion de Guilliers le 13 décembre 2019. Les confinements et restrictions sanitaires ont empêché les équipes de terrain d’aller à la rencontre des agriculteurs, élus, et entreprises.


L’équipe du projet a néanmoins continué à travailler à distance et a avancé sur au moins 5 points :

  1. Construction d'un carnet d’adresse d’entreprises susceptibles de financer le dispositif PSE « Lac au Duc ». Les réunions avec les entreprises reprendront à partir du déconfinement, les contacts sont lancés.
  2. Identification avec la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bretagne (CCI) et de l’Association Bretonne des Entreprises de l’Agroalimentaire (ABEA)  des critères favorables à l’engagement des entreprises dans le financement du  dispositif PSE « Lac au Duc »
  3. Lauréats de l'Appel à Projet « PSE » lancé par l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne, ce qui permet à la Chambre Régionale d’Agriculture de Bretagne et à l’association Alli’Homme de rejoindre le consortium Interreg pour la mise en place concrète de contrats PSE sur un sous-bassin versant pilote du Lac au Duc, le Rézo. Nous travaillons aujourd’hui main dans la main pour le déploiement du dispositif sur le territoire.
  4. Évaluation des attributs sélectionnés pour améliorer la qualité de l’eau (implantation de haies et de couverts végétaux permanents) du point de vue de leur capacité à stocker du carbone dans les sols. Il s’agit au travers de ce travail de réfléchir à la construction d’une offre PSE reposant non pas uniquement sur le service eau mais aussi sur d’autres services comme le climat (stockage de carbone), voire la biodiversité, et ainsi d’élargir de panel des entreprises susceptibles de financer le dispositif PSE « Lac au Duc »
  5. Travail sur une boîte à outil permettant de répliquer les méthodes de travail

Du fait de la crise sanitaire, le projet, qui devait initialement se terminer au 31 décembre 2020, sera prolongé jusqu’à la fin avril 2021 afin de permettre aux équipes d’avancer dans la contractualisation de PSE sur le territoire du Lac au Duc et d’assurer la pérennité des engagements en faveur de l’environnement et de la biodiversité. 


>>> Source CPES : Malgré le Covid-19, le projet pilote Lac au Duc continue d'avancer >>>




CPES Nov2020b



Contact OSUR
Mélanie Poulain-Jamiloux (CNRS, Géosciences Rennes) / @


logo_cpes.png
logo_commission_europeenne.jpg