La fable de la Chauve-Souris et du Pangolin


 AHLeGall    23/03/2020 : 09:13

pangolin_gerard_mars2020.jpg

Toute ressemblance avec...

La fable de la Chauve-Souris et du Pangolin


Un jour, un Pangolin rencontre une Chauve-Souris.
« Où vas-tu ce matin, animal de la nuit ? »
Demande le Pangolin. « Je suis désespérée
Face à l’inconséquence de cette humanité.
Depuis le temps que l’Homme abîme la planète,
Qu’il tue nos congénères, dérègle le climat,
Pollue les océans… Il faut que ça s’arrête ! »
Clame la Chauve-Souris. « Qu’a-t-il fait de Gaïa ? »
Alors, le Pangolin, sensible à sa tristesse
Se décide à agir, dans sa grande sagesse.
« Ecoute, Chauve-Souris, tu ne peux résister
Aux rayons du soleil. Je vais donc te manger
Et m’occuper du reste. Mais ta désespérance
Sera pour la planète une seconde chance».
Alors le Pangolin mangea la Chauve-Souris
Et décida ainsi de donner la leçon
A cette humanité qui n’avait rien compris.
Sur le bord d’un chemin, il prit sa position.
Un petit homme passa, cupide et affamé
Qui prit le Pangolin pour faire son déjeuner.
Et ainsi commença, pour l’espèce des bipèdes
Un cauchemar plus grand que les pires prédictions.
Car la bêtise de l’Homme n’avait pas de remède
Et qu’il avait signé sa propre extinction.
Desproges l’avait dit : « il ne faut pas moquer
Le Pangolin Gérard »*. Sous son air bon enfant
Et dans sa carapace, il tenait l’avenir
De toute l’humanité, qui n’avait vu venir
La fin des haricots et le confinement.
Cette histoire stupide a une moralité :
D’un plus petit que soi, il fallait se méfier !


« Confinée de la Fontaine », alias M.Y.D. (20 mars 2020).


* Pierre Desproges, Chroniques de la haine ordinaire

 


Qu'est-ce qu'une fable... ? (selon Le Larousse)

"Apologue, récit allégorique d'où l'on tire une moralité"

Et qu'est-ce qu'un apologue ?

"Court récit en prose ou en vers, dont on tire une instruction morale"