La restauration écologique comme outil d’adaptation au changement climatique



Simon-Dufour_LIFE-ARTISAN.jpg

Un nouveau projet LIFE au LETG-Rennes

Le projet LIFE intégré ARTISAN (Accroitre la Résilience des Territoires par l’Incitation aux Solutions d’Adaptation fondées sur la Nature), vise à faciliter l’atteinte des objectifs de la stratégie nationale d’adaptation au changement climatique, en simplifiant et en généralisant le recours aux solutions fondées sur la nature. Une dizaine d’opérateurs publics (dont l’AFB, l’ADEME, le Ministère de l’Ecologie, le CEREMA), universitaires et associatifs vont unir leurs efforts entre 2020 et 2027 pour renforcer les capacités des acteurs locaux et inciter les maîtres d’ouvrage à investir prioritairement dans des initiatives engendrant des co-bénéfices à la fois pour l’adaptation au changement climatique et pour la biodiversité.

Pour ce faire, le projet ARTISAN finance un programme démonstrateur national, réunissant 10 territoires pilotes, dans lesquels des problématiques variées liées à l’adaptation au changement climatique seront résolues à travers la mise en œuvre de solutions fondées sur la nature. Les territoires dans lesquels ces projets d’aménagement seront réalisés ont vocation à devenir des « sites pilotes », permettant de mettre en visibilité la pertinence et l’efficacité des solutions fondées sur la nature pour accroître la résilience des territoires au changement climatique.

Un des 10 sites retenus est le bassin versant du Néal (affluent de la Rance, 35) au sein duquel va être mis en œuvre un programme d’animation, de concertation et de suivi-évaluation pour appuyer le caractère démonstrateur de travaux de restauration de milieux aquatiques dans un territoire en tête de bassin versant breton. Il s’agit d’accompagner la réalisation de solutions fondées sur la nature pour lutter contre les déséquilibres quantitatifs en période d’étiage, de plus en plus fréquents et sévères en raison du changement climatique, et qui engendrent notamment des impacts notables sur la qualité de l’eau potable distribuée dans l’agglomération de Rennes.

Au sein de ce programme coordonné par le Forum des Marais Atlantiques, une équipe de géographes de l’université Rennes 2 (UMR CNRS LETG) - pilotée par Simon Dufour - participe à l’accompagnement scientifique des acteurs du territoire dans la définition et la mise en œuvre des travaux de restauration des cours d’eau et des zones humides. D’un point de vue scientifique, il s’agit notamment d’analyser si un accompagnement scientifique systémique et territorialisé alimentant le débat sur des volets comme les effets locaux du changement climatique, les pratiques de restauration et le rôle des changements d’usage des sols à long terme modifie significativement les conditions de mise en œuvre effective des actions de restauration. Le projet se déroulera entre janvier 2020 et décembre 2027 avec une phase de travaux prévue entre 2022 et 2024.

>>> En savoir plus sur l'Appel à manifestation d’intérêt – Projet européen "ARTISAN"  >>>




Contact OSUR
Simon Dufour (LETG-Rennes) / @
Alain-Hervé Le Gall (OSUR multiCOM OSUR) / @