La vigne en Bretagne sous observation climatique


 AHLeGall    23/09/2019 : 11:56

localisation-vignes-bretagne-sept2019d.jpg

Des projets de plantation (ou replantation) de vigne se multiplient sur le territoire breton

Bien que des vignes aient existé sur le territoire breton dans le passé, la Bretagne n’est pas considérée comme un territoire viticole à l’échelle nationale. Elle se situe au nord de la limite traditionnelle (climatique) de la culture de la vigne en France. Avec le réchauffement global, cette limite climatique remonte vers des latitudes plus septentrionales et les projets de plantation (ou replantation) de vigne se multiplient sur le territoire breton (carte ci-dessous) ou sur des territoires plus au nord de la France et de l’Europe.


Sept2019

Les chercheurs climatologues du LETG-Rennes à l’Université Rennes 2 sont ainsi sollicités depuis plusieurs années par des professionnels, des associations, des privés ou des collectivités territoriales pour mener des études climatiques sur des parcelles de vignes existantes ou sur des parcelles de vignes anciennes ou nouvelles en projet de (re)plantation, en complément d’études des sols pour une meilleure connaissance de l’environnement naturel de leurs parcelles. Les analyses climatiques visent à identifier i) le potentiel climatique des futures parcelles (qu’elles aient été plantées de vignes dans le passé ou nouvellement identifiées pour de la vigne) et ii) la variabilité spatio-temporelle des températures au sein des parcelles plantées récemment ou depuis plusieurs années. Pour répondre aux attentes des différents acteurs sur le territoire, plusieurs stations météorologiques et capteurs thermiques ont été installés dans les vignes de Bretagne (photos ci-dessous). Le projet de recherche s’inscrit dans le prolongement d’un projet LIFE (LIFE-Adviclim porté par l’UMR 6554 LETG du CNRS Université Rennes 2 sur l’adaptation de la viticulture au changement climatique à l’échelle de l’exploitation viticole)


Sept2019b



La vague de chaleur que la France et l’Europe ont subi cet été a ainsi pu être mesurée dans les vignes de Bretagne. Une température de 38°C a par exemple été enregistrée le 23 juillet 2019 dans une parcelle du Val de Rance (graphique ci-dessous).


Sept2019c


Des résultats seront présentés lors du 33ème colloque de l’Association Internationale de Climatologie (AIC) qui se tiendra à Rennes en juillet 2020 et dont la thématique est « changement climatique et territoires ». Un vignoble, récemment planté en Val de Rance y fera l’objet d’une visite (https://aic2020rennes.sciencesconf.org/). D’autres résultats seront présentés à un symposium international de viticulture au Canada (International Cool Climate Symposium July 2020 ; http://iccws2020.ca/). Des articles sont en préparation pour publication dans des revues scientifiques.



Contact OSUR
Valérie Bonnardot (LETG-Rennes) / @
Hervé Quénol (LETG-Rennes) / @
Alain-Hervé Le Gall (OSUR multiCOM) / @