L’agriculture biologique favorise la régulation des bioagresseurs



aviron_petillon3.jpg

Publication dans la revue Nature Sustainability

Des chercheurs de l’INRA et de l’université de Rennes 1 - dont Stéphanie Aviron (BAGAP) et Julien Pétillon (ECOBIO) - ont mis en évidence, avec des collègues américains et allemands, que l’agriculture biologique (AB) favorise la régulation naturelle et la maîtrise des bioagresseurs : pathogènes (champignons ou bactéries), ravageurs animaux et adventices ("mauvaises herbes"). Ces résultats ouvrent des perspectives intéressantes pour réduire l’usage des pesticides de synthèse. L'article est publié dans la revue Nature Sustainability en juillet 2018.

>>> Pour en savoir plus


A lire dans la presse :
>>> LeMonde en ligne (21/08/2018)
>>> Novethic (18/08/2018)


Reference
Lucile Muneret, Matthew Mitchell, Verena Seufert, Stéphanie Aviron, El Aziz Djoudi, Julien Pétillon, Manuel Plantegenest, Denis Thiéry & Adrien Rusch. Evidence that organic farming promotes pest control, Nature Sustainability, volume 1, pages 361-368, 2018.
doi: 10.1038/s41893-018-0102-4



Contact OSUR
Julien Pétillon (ECOBIO) / @
Stéphanie Aviron (BAGAP) / @
Alain-Hervé Le Gall (multiCOM OSDUR) / @)


ODD15





0 Commentaires