Le “Breizh Glace” est sur le départ : l'expédition Rennes-Pôle Nord est aussi un défi scientifique



Vincent_Grison_Breizh_Glace.jpg

Le 24 avril 2021, Vincent Grison quittera Rennes avec le “Breizh Glace”, son bateau de 75 kilos, pour atteindre le Pôle Nord

Le 24 avril 2021, Vincent Grison quittera Rennes avec le “Breizh Glace”, son bateau de 75 kilos, pour atteindre le Pôle Nord, sans aide motorisée. Des chercheurs du laboratoire LETG-Rennes et des étudiantes de l’Université Rennes 2 du master TELENVI l’aideront à se frayer un chemin à travers la banquise grâce à un traitement des images satellites permettant de caractériser les glaces.


Afin d’accroître ses chances de progression jusqu’au pôle, Vincent Grison a demandé l’appui de l’antenne rennaise du laboratoire Littoral - Environnement - Télédétection - Géomatique (LETG). “Il aura besoin de recevoir des indications cartographiques en temps réel détaillant les surfaces en eaux libres et en glace”, explique Samuel Corgne, le directeur du LETG à Rennes. Contrairement à ce que son nom laisse entendre, le “Breizh Glace” est trop léger et fragile pour fendre la glace. Deux étudiantes du master TELENVI à l’Université Rennes 2, Hei-Taina Marais et Shiva Karimi (Master mention Géographie, aménagement, environnement et développement, parcours Télédétection-environnement) ont donc consacré leur projet professionnel à mettre au point une méthode permettant de mieux détecter la glace grâce aux images radar Sentinel-1.



Vincent Grison Breizh Glace Fuzzy
Images de la zone des Svalbard avant et après application du fuzzy (méthode de la logique floue). Le rouge établit la présence certaine de glace et le bleu la présence certaine d’eau.



En savoir plus
>>> "L’Université Rennes 2 partenaire de l’expédition Rennes-Pôle Nord" >>>
>>> "Depuis Rennes, Vincent Grison s’élance vers le pôle Nord à vélo, à la voile et à la rame" (Ouest-France, 22/04/21) >>>



Contact OSUR
Samuel Corgne (Université Rennes 2, LETG-Rennes) / @
Alain-Hervé Le Gall (CNRS, OSUR multiCOM) / @