MadMacs : pour comprendre le rôle des macrophytes dans le fonctionnement des écosystèmes aquatiques


 AHLeGall    27/02/2019 : 10:10

waterJPI_MadMacs.jpg

Comprendre le rôle des macrophytes dans le fonctionnement des écosystèmes aquatiques

Gabrielle Thiébaut (ECOBIO) décroche un financement européen Water JPI pour un projet international intitulé MadMacs : Mass development of aquatic macrophytes – causes and consequences of macrophyte removal for ecosystem structure, function, and services.


Les macrophytes submergés ou émergées sont un compartiment clé dans le fonctionnement des écosystèmes aquatiques. Ce sont des producteurs primaires qui assurent également une fonction de nourriture et d’habitats pour la faune. Ils ont une influence sur les cycles du carbone et des nutriments et interagissent avec les autres compartiments biologiques. L’eutrophisation anthropique des cours d’eau et des plans d’eau a souvent favorisé la prolifération d’espèces végétales et la formation dense d’herbiers monospécifiques. Or, de tels accroissements de biomasse peuvent nuire au bon fonctionnement de l'écosystème, et induisent des nuisances (entrave à la libre circulation, aux activités de baignade etc.).

De nombreuses mesures de gestion sont mises en place afin de limiter ces  herbiers. Si le développement incontrôlé et excessif de macrophytes a des effets négatifs, il n’en reste pas moins que les macrophytes peuvent fournir également de nombreux services écosystémiques. Ces services écosystémiques ne sont pas pris en compte dans l’analyse des coûts-bénéfices.

Le présent projet ambitionne donc d’aider à mieux comprendre les éléments suivants :

  • les conditions de développement de ces herbiers denses
  • l'importance des macrophytes comme habitat pour les algues, le zooplancton, les invertébrés benthiques et les poissons
  • le rôle des macrophytes dans le cycle du carbone et des émissions de gaz à effet de serre
  • l'importance des macrophytes sur les cycles biogéochimiques
  • le rôle de la végétation aquatique sur le fonctionnement hydraulique (retenue, érosion des berges, etc.)
  • Les attentes et contraintes des divers acteurs

Pour ce faire, le consortium international va comparer l’impact de la gestion des herbiers sur le milieu en réalisant un diagnostic avant la fauche et après la fauche. Pour ce faire, les chercheurs vont coopérer avec les principaux acteurs  impliqués dans la gestion de ces milieux. Ce projet se fera en étroite collaboration avec les gestionnaires des sites. L’impact des herbiers de macrophytes sur le fonctionnement du milieu seront étudiés sur six sites situés dans 5 pays. L’élaboration de guides pour la bonne gestion des lacs et des rivières à végétation aquatique dense fait également partie des livrables attendus.

Gabrielle Thiébaut et les autres membres d’ECOBIO impliqués dans ce projet seront plus particulièrement en charge d’évaluer l’impact de ces herbiers de macrophytes aquatiques sur les compartiments biologiques.

Pays impliqués : Norvège, Afrique du Sud, Allemagne, Brésil, France

MadMacs est le 2e projet Water JPI obtenu en 2018 à l'OSUR avec celui auquel contribue Julien Gigault (Géosciences Rennes) : NANO CARRIERS qui porte sur les micro et nano plastiques présents dans l'eau.


2019 Fig2
2019 Fig1



Contact OSUR
Gabrielle Thiébaut (ECOBIO) / @
Alain-Hervé Le Gall (multiCOM OSUR) / @