Marion Lemoine-Schonne (IODE) arrive à l'OSUR



marion_lemoine.png

Chargée de recherche CNRS au laboratoire IODE (UMR 6262) depuis octobre 2015, associée à l'OSUR, Marion Lemoine-Schonne analyse les évolutions du droit dans le cadre des négociations internationales sur les changements climatiques.

Chargée de recherche CNRS au laboratoire IODE (UMR 6262) depuis octobre 2015, associée à l'OSUR, Marion Lemoine-Schonne analyse les évolutions du droit dans le cadre des négociations internationales sur les changements climatiques.

Dans sa thèse de doctorat, réalisée au CERIC, sous la co-direction en droit et en économie de Sandrine Maljean-Dubois et Sylvie Thoron, Marion analyse l’évolution des sources et des normes en droit international de l’environnement, désignées par la « normativité internationale ». L’analyse synthétise l’activité normative des organisations internationales et prend pour champ d’étude le régime juridique d’un mécanisme de marché du Protocole de Kyoto : le Mécanisme pour un développement propre. Au sein de ce régime, un grand nombre de normes de nature et de portée variées sont créées pour encadrer les instruments de marché, destinés à inciter au respect de l’obligation de réduction des gaz à effet de serre. Guides de bonnes pratiques, recommandations, standard de comportement, sont autant de normes dépourvues de caractère obligatoire mais qui jouissent en pratique d’une grande effectivité. En cherchant à qualifier cet espace juridique innovant, l’analyse décrit un processus continu et circulaire d’élaboration et de révision du droit au regard des meilleures pratiques, qui associe étroitement acteurs publics et privés. La théorie des sources formelles du droit et le critère de juridicité des normes sont ainsi mis à l’épreuve.

Avant son doctorat, Marion Lemoine a été assistante de recherche à l'Université d'Ottawa (Canada) en droit de l’environnement et droit de la personne. Elle enseigne ou a enseigné en droit international public, droit constitutionnel, droit de l’OMC, contentieux communautaire et droit de l'Union européenne. Elle a organisé la clinique juridique de l’environnement du Master 2 droit international et européen de l’environnement du CERIC de 2010 à 2015.

Les travaux récents de Marion portent sur les négociations internationales sur le climat, la flexibilité du droit, la normativité internationale, les instruments de marché en faveur de l'environnement, les États émergents, l’équité et le développement durable.


>>> Contact
Marion Lemoine-Schonne (IODE)