Physique à l’échelle de la cellule et fonctions biologiques


 AHLeGall    22/10/2019 : 21:55

Atef.jpg

22/10 : CONF IPR DE ATEF ASNACIOS (Laboratoire Matière et Systèmes Complexes)

Le mardi 22 octobre 2019 à 12:15, au Diapason (campus de Beaulieu), Atef Asnacios propose une conférence intitulée "Physique à l’échelle de la cellule et fonctions biologiques"

Cette présentation est proposée dans le cadre du cycle de conférences de l'IPR

Atef2


Les cellules vivantes sont les unités fonctionnelles de tout organisme. Elles sont le siège de processus biochimiques fondamentaux. Leurs fonctions biologiques sont donc sensibles à la composition et aux signaux chimiques de leur environnement. Mais les cellules sont également les unités structurelles des êtres vivants. A ce titre, leurs propriétés physiques et mécaniques sont aussi primordiales, et l’on peut se demander à quel point les interactions physiques et mécaniques peuvent contrôler ou moduler les fonctions cellulaires (phénomènes de mécano-sensibilité et de mécano-transduction). De fait, l’exercice physique conduit à la croissance musculaire, et la rigidité du substrat de culture contrôle le devenir des cellules souches : un
substrat mou conduit au développement de cellules de type neuronal, alors qu’un substrat rigide induit une différenciation en cellules osseuses.

Nous allons illustrer ici comment des mesures mécaniques à l’échelle d’une cellule vivante peuvent révéler les processus physiques à l’oeuvre dans certaines fonctions biologiques. Nous présenterons des techniques originales nous permettant de mesurer les caractéristiques mécaniques de cellules uniques comme leur rigidité apparente, les forces de traction ou la puissance mécanique qu’elles peuvent développer dans différents environnements. Nous verrons comment ces mesures, couplées à des méthodes de visualisation par fluorescence de la structure cellulaire, peuvent nous aider, par exemple, à comprendre le lien entre forme cellulaire et prolifération, ou le rôle de la rigidité des cellules présentatrices d’antigènes dans la réponse immunitaire.





Contact :
Céline Thébault (IPR)





0 Commentaires