Cendrine Mony (ECOBIO) reçoit le Prix Recherche 2020 de la SFE²


 AHLeGall    20/10/2020 : 12:12

Cendrine_Mony_SFE_2020.png.jpg

Cendrine Mony, maître de conférences à l’université de Rennes 1, chercheuse à ECOBIO, est la lauréate 2020 du Prix Recherche SFE² décerné par la Société Française d’Ecologie

Le Prix Recherche SFE² est destiné à récompenser une ou un chercheur·e en début ou milieu de carrière pour l’originalité et l’ampleur de ses travaux scientifiques, qui apportent une contribution majeure à un domaine de l’écologie et/ou de l’évolution. Cendrine est récompensée pour la qualité de ses travaux de recherche et son approche originale des "traits des plantes" de la communauté au paysage. Son investissement dans l'enseignement de l'écologie – Cendrine est depuis 2008 co-responsable du master parcours Environnement et Droit et depuis 2016 co-responsable du master mention Biodiversité, Ecologie, Evolution - a également largement contribué au choix de cette nomination. Il est à noter d’ailleurs que c’est la toute première fois que la SFE décerne ce prix à un·e enseignant·e-chercheur·se !

Ce prix lui sera remis lors de la prochaine AG de la SFE² qui aura lieu courant janvier 2021 à Montpellier.

 

Les "traits des plantes" de la communauté au paysage

Ses travaux portent sur le rôle des stratégies de reproduction des plantes sur leur assemblage à l’échelle des communautés et des paysages. Elle s’est intéressée en particulier à l’influence de la multiplication végétative des espèces (i.e. croissance clonale) sur la réponse des plantes à l’hétérogénéité environnementale et démontré son importance dans les interactions entre espèces à échelle spatiale fine. La multiplication clonale des plantes joue en effet un rôle majeur dans la mise en place des patrons spatiaux des plantes, et ainsi sur la transmission et la distribution des microorganismes associés aux plantes. Plus récemment, ces travaux l’ont amenée à s’interroger sur la transposition des concepts d’écologie du paysage à la compréhension des interactions plantes-microorganismes, modulées par les traits de dispersion des plantes ; et à ainsi contribuer au développement théorique de ce nouveau champ de recherche. Ces différents travaux présentent de nombreuses applications pour la gestion des agrosystèmes à l’échelle locale et du paysage.

 

>>> Annonce des Prix 2020 de la SFE² >>>




Cendrine Mony SFE 2020 Figure






Contact OSUR

Cendrine Mony (Université de Rennes 1, ECOBIO) / @
Alain-Hervé Le Gall (OSUR multiCOM) / @