Projet RhizoMir : ECOBIO, lauréat d’une Marie Sklodowska-Curie



Rhizomir_MSC_2021b.jpg

Comprendre le recrutement et la sélection du microbiome par les racines des plantes

Christophe Penno, chercheur français à l’Université Collège Cork (Irlande) a obtenu une bourse européenne individuelle Marie Skłodowska-Curie. Ce projet intitulé RhizoMir « Rhizosphere microbiome recruitment by plants : Expansion of microRNA roles » débutera le 1er Janvier 2022 pour une durée de 2 ans, sous la supervision d’Abdelhak El Amrani, maitre de conférence à l’Université de Rennes 1, dans le laboratoire ECOBIO (équipe EGA, Evolution Génome Adaptation).


RhizoMir a pour but de comprendre le recrutement et la sélection du microbiome par les racines des plantes. Le microbiome correspond à l’ensemble des micro-organismes qui colonisent et interagissent avec les organismes eucaryotes multi-cellulaires. L’exemple le plus connu correspond au microbiome intestinal chez l’homme. Un des aspects le plus original du projet vise à explorer une nouvelle voie de communication impliquant un type particulier d’ARN, les microARN connus par leur caractère régulateur et mobile entre les organes. Le laboratoire d’accueil dispose déjà d’un certain nombre de données robustes qui montrent que ces microARN seraient un élément clé dans le contrôle de la composition du microbiome racinaire.

Ce projet interdisciplinaire réunira les expertises complémentaires d’Abdelhak El Amrani, chercheur en génomique fonctionnelle des plantes, et Christophe Penno, microbiologiste et expert des mécanismes d’expansion de l’information génétique par les enzymes polymérases (les machineries de synthèses des acides nucléiques, ADN et ARN). Ce projet bénéficiera également de collaborations régionales bretonnes avec l’IRISA pour un soutient en bio-informatique (Dr. Olivier Dameron), et Végénov pour des études in planta (Dr. Marie Turner), d’une collaboration nationale avec le laboratoire LRSV du CNRS à Toulouse (Pr. Jean-Philippe Combier, partenaire du projet qui accueillera Christophe Penno en secondement pendant 5 mois), et d’une collaboration internationale avec l’Université de Montréal INRS (Pr. Etienne Yergeau).

Ce projet très original et aux frontières des connaissances sera valorisé dans le secteur des biotechnologies. Entre autres, Il permettra de développer de nouvelles applications dans le domaine de l’agriculture dite « verte » pour se substituer à l’usage d’engrais et de pesticides.



Appui de la plateforme "Projets Européens" et soutien régional

Le montage de ce projet a été accompagné par la Plateforme Projets Européens (2PE) Bretagne, qui depuis 2013, accompagne et valorise la participation de la communauté académique bretonne aux programmes-cadres européens dédiés à la recherche et l'innovation, notamment dans le cadre Horizon 2020 et maintenant Horizon Europe.

https://www.univ-rennes1.fr/interlocuteurs/plateforme-projets-europeens-2pe

Au moment du montage du projet, l’Université de Rennes 1 a bénéficié d’une aide de 1000€ grâce au dispositif Boost Europe de la Région Bretagne. Cela a permis à Abdelhak El Amrani de faire venir Christophe Penno dans le laboratoire ECOBIO pendant quelques jours pour travailler sur la candidature à quatre mains.



Les bourses individuelles Marie S. Curie

Les bourses individuelles Marie Sklodowska Curie soutiennent la mobilité internationale et intersectorielle des chercheurs expérimentés (titulaires d’un diplôme de doctorat) et le développement de leur carrière grâce notamment à une diversification de leurs compétences scientifiques, techniques et transversales. Les sujets des projets de recherche sont librement définis par le candidat et son.sa superviseur.e (appels blancs).

Le taux de succès pour l’appel 2020 était de 12,4% sur le panel « Environnement ».

Dans le nouveau programme cadre Horizon Europe, les bourses postdoctorales Marie S. Curie continuent, avec certaines modifications. La prochaine date limite pour cet appel devrait être le 15 septembre 2021. Les informations et documents officiels devraient être disponibles courant avril. Mais n'hésitez pas à contacter la Plateforme Projets Européens (2PE) Bretagne dès maintenant pour discuter de votre idée de projet.




>>> Pour en savoir plus : Une plante et son microbiote rhizosphérique échangent-ils des microARNs pour communiquer ? (Harriet Middleton et al.,Trends in Plant Science, 2020) >>>
Harriet Middleton Key Figure



Contact OSUR
Abdelhak El Amrani (Université de Rennes 1, ECOBIO) / @
Alain-Hervé Le Gall (OSUR multiCOM) / @


logo_commission_europeenne.jpg
Marie-Sklodowska-Curie-Actions.jpg