Rentrée 2018 du master Sciences de l'Eau de Rennes


 AHLeGall    18/09/2018 : 14:39

bandeau_master-SE-rentree2018.jpg

40Les deux premières semaines de septembre ont été consacrées à l'accueil des 80 étudiants du Master Sciences de l'Eau : réunions de rentrée, remise à niveau, mise en situation...

40Les deux premières semaines de septembre ont été consacrées à l'accueil des 80 étudiants du Master Sciences de l'Eau : réunions de rentrée, remise à niveau, mise en situation... Les activités se sont conclues par un "forum d'échanges autour des stages" où M1, M2 et anciens M2 ont pu échanger sur leurs attentes, inquiétudes et retour d'expériences autour de la recherche de stage et du Master en général.

A cette occasion les nouveaux entrants en M2 ont réalisé un poster sur leur stage de l'année précédente (M1) afin de montrer la diversité des métiers auxquels le Master forme. Bel exercice de communication qui s'est poursuivi pour certains, suite au vote des M1, par un "mon stage en 180s" !

Les "paléo" M2 tout juste diplômés sont venu échanger avec leurs successeurs autour d'un atelier "Fishbowl" avant d'entamer un goûter préparé par les étudiants


>>> Voir la courte vidéo (3') faite par les étudiants de M2 pour le stage de terrain Mont-St-Michel/ Pleine-Fougères (17 au 19 septembre 2018)





SE

SE Fishbowl

SE Fishbowl2

19



(responsable : Olivier Bour / @ )

L’objectif du master mention  Sciences de l'Eau est de former des cadres scientifiques spécialisés dans la gestion de la ressource en eau et en sol, le transport des éléments et la gestion des milieux naturels depuis la surface vers les sols et les sous-sols. Le master permet d’aborder la gestion de la ressource en eau sous les angles de quantité (physique), de qualité (chimie) et d’habitats (écologie).

Les parcours du master sont organisés pour déboucher vers 11 domaines de métiers, identifiés à partir des emplois occupés par d’ex-étudiants de l’établissement depuis 10 ans : gestion des habitats ; restauration des milieux ; sols et assainissement ; gestion des rivières ; qualité des eaux ; sites et sols pollués ; eaux de surface et souterraines ; hydrogéologie et géothermie ; hydrologie urbaine ; modélisation des réseaux ; modélisation des écoulements.
La formation par la recherche aux méthodes quantitatives qui est mise en œuvre dans les parcours, permet à l’étudiant de s’insérer au sein de la vie professionnelle avec un niveau de compétence d’ingénieurs à l’issue de son master ou de poursuivre en doctorat, appliqué ou fondamental. Le parcours numérique de niveau M2 est proposé en ligne, en formation continue.


> Site d'appui du master
Master SER Banniere