Signature d'une convention de bidiplômation en Géoingénierie et Environnement



signature_bi_diplomation_UR1_INRS_1.jpg

L'université de Rennes 1 et l'Institut national de la recherche scientifique (Québec) ont signé ce 26 avril 2017 à Rennes une convention de bi-diplômation entre le master Sciences de l’Eau (UR1) et la maîtrise québécoise en sciences de la Terre (INRS).

L'université de Rennes 1 et l'Institut national de la recherche scientifique (Québec) ont signé ce 26 avril 2017 à Rennes une convention de bi-diplômation entre le master Sciences de l’Eau (UR1) et la maîtrise québécoise en sciences de la Terre (INRS).

L'accord signé par David Alis (président de l'UR1) et Claude Arbour (directeur général par intérim de l'INRS) a pour objet d'établir les modalités de la bi-diplômation entre les parcours  "Géoingénierie et Environnement" proposés par les deux établissements. Ce parcours sera proposé à partir de la rentrée 2017 à l'université de Rennes 1 dans le cadre du nouveau master Sciences de l'Eau. Ainsi, les étudiants qui auront réussi l'une des deux formations obtiendront les diplômes émis par chacune des deux institutions. Le principe étant que l'étudiant inscrit dans l'un des deux établissements fasse sa première année dans son institution d'origine, puis la deuxième année dans l'institution partenaire.

David Alis et Claude Arbour - accompagnés de Gilles Pinay (directeur de l'OSUR) et Yves Bégin (vice-recteur à la recherche et aux affaires académiques, directeur scientifique à l'INRS) - se sont félicités de cet accord. Claude Arbour a mis en avant la complémentarité et s'est réjoui des "gains de compétences pour les étudiants", tandis que David Alis a souligné la volonté de l'université de Rennes 1 "de se positionner sur l'environnement avec l'INRS pour les années à venir", dans le cadre d'une grande université associant la recherche et la formation.

A noter que cet accord vient renforcer plus encore des liens de coopération entre le pôle académique rennais et le Québec :

- neuf chercheurs en sciences de l'environnement (universités de Rennes, CNRS et Agrocampus Ouest) et 2 doctorants se sont rendus entre le 3 et le 5 avril 2017 à l'Université de Québec à Montréal (UQAM) pour y rencontrer nos homologues des universités québécoises (UQAM, UQAT, UQAC, INRS) au cours des "Journées Interdisciplinaires en Sciences de l'Environnement" initiées par l'Institut des Sciences de l'Environnement (ISE) de l'UQAM.

- cette rencontre fait suite à des échanges amorcés lors d'un séjour de Catherine Mounier en Bretagne en octobre 2016. La vice-rectrice de l'UQAM avait pu constater que les universités de Rennes et l'UQAM partageaient des intérêts de recherche communs en sciences de l'environnement, certaines collaborations entre chercheurs sont d'ailleurs déjà effectives : plusieurs écoles d’été ont permis à des étudiants de découvrir alternativement d’une année sur l’autre un des pays. En Août 2016, cette école d'été au Québec a même permis de réaliser des expérimentations conjointes entre les laboratoires de recherche

- cette collaboration est issue également de la signature le 16 juin 2016, à l'occasion d'une réunion dédiée aux coopérations CNRS avec le Québec à Montréal, d'une convention de LIA ayant principalement pour partenaires l'université de Rennes 1, l'Institut National de la Recherche Scientifique (INRS) et le CNRS : LIA France-Québec RESO "REssources et SOciétés". Ce partenariat scientifique sera suivi le 26 avril 2017 par la signature - à l'université de Rennes 1 - d’une convention de bi-diplômation du master Sciences de l’Eau avec une maîtrise québécoise de l’INRS.


Signature Bi Diplomation UR1 INRS 2
De gauche à droite : Gilles Pinay (OSUR), Claude Arbour (INRS), David Alis (UR1), Yves Bégin (INRS) 


Contact OSUR
Luc Aquilina (Géosciences Rennes)
Virginie Vergnaud (OSUR) / @
Alain-Hervé Le Gall (multiCOM OSUR)





0 Commentaires