Soutenance de thèse de Florian Delahaye (LETG-Rennes-COSTEL)



thesard.jpg

Le lundi 15 avril 2013 à 14h30, dans la salle des Thèses du bâtiment de la Présidence de l'Université de Rennes 2, Florian Delahaye soutient sa thèse intitulée

Le lundi 15 avril 2013 à 14h30, dans la salle des Thèses du bâtiment de la Présidence de l'Université de Rennes 2, Florian Delahaye soutient sa thèse intitulée

Analyse comparative des différents produits satellitaires d'estimation des précipitations en Amazonie brésilienne

Jury :
Yves Richard, Professeur à l'Université de Bourgogne / rapporteur
Chantal Claud, Directeur de recherche au LMD, Palaiseau / rapporteur
Catherine Mering, Professeur à l'Université de Paris 7 / examinateur
Audrey Martini, Maître de Conférences à l'Université de Versailles
Saint-Quentin / examinateur
Luiz A. T. Machado, Professeur à l'INPE / Co-directeur de thèse
Vincent Dubreuil, Professeur à l'Université de Rennes 2 / Directeur de thèse

Résumé de la thèse :
Les circulations atmosphériques synoptiques et locales expliquent les variabilités spatiotemporelles des précipitations en Amazonie brésilienne. Ce vaste espace géographique est caractérisé par un réseau pluviométrique peu dense et hétérogène qui limite un suivi exhaustif des pluies. La télédétection est alors l´outil préférentiel afin de pallier cette lacune spatiale. Toutefois, les estimations quantitatives des précipitations (QPE) dérivées des domaines spectraux des Infrarouges (IR) et Micro-ondes (MO), ou de techniques multi canaux souffrent d´erreurs. Les sources d´incertitudes et biais des QPE peuvent provenir de la calibration des capteurs, de l´algorithmie et de l´échantillonnage des champs de pluie. Dans cette thèse, l´évaluation des algorithmes TRMM3B42(v6), CMORPH et PERSIANN s'appuie sur une base de données pluviométriques dont la fiabilité est assurée par un contrôle de qualité rigoureux. Sur la période 2003-2009, l'inter comparaison des produits satellitaires montre un faible accord (coefficient de détermination < 0,30) avec la base de référence en Amazonie brésilienne Légale. TRMM3B42(v6) présente la meilleure performance avec un échantillonnage correct des champs de pluie. En outre, un cas d'études montre que les erreurs des QPE par satellite sont plus importantes en milieu forestier, notamment pour le produit MO MWCOMB. Enfin, la correction des grilles satellitaires par PDF Matching permet de réaliser une analyse climatologique approfondie et améliorée par rapport à la base de référence.

Mots-clé: précipitations, satellite, contrôle de qualité, occupations des sols, Amazonie brésilienne Légale.

Contact : @"+"@"+"";self.close();' onmouseover='window.status="mai"+"lto:"+"@"+"@"+""; return true;' onmouseout='window.status="";return true;'>Florian Delahaye (LETG-Rennes-COSTEL)