Soutenance de thèse de Julie Betbeder (LETG-Rennes-COSTEL)



thesard.jpg

Le jeudi 15 janvier 2015 à 9h30, Université Rennes 2 (salle des thèses située au 7ème étage du bâtiment P), Julie Betbeder soutient sa thèse intitulée

Le jeudi 15 janvier 2015 à 9h30, Université Rennes 2 (salle des thèses située au 7ème étage du bâtiment P), Julie Betbeder soutient sa thèse intitulée

Évaluation des données de télédétection pour l’identification et la caractérisation des continuités écologiques


Jury :
Nicolas Baghdadi, Directeur de recherche, TETIS IRSTEA – Rapporteur
Catherine Mering, Professeure, Université Paris-Diderot--Rapporteur
Santiago Saura, Professeur, ETSEA, University of Lleida --Examinateur
Eric Pottier, Professeur, Université Rennes 1 --Examinateur
Jacques Baudry, Directeur de recherche, INRA --Examinateur
Samuel Corgne, Maître de conférence, Université Rennes 2 --Co-directeur de thèse
Laurence Hubert-Moy, Professeure, Université Rennes 2 --Directrice de thèse


Résumé :
La fragmentation des habitats est aujourd’hui considérée comme l’une des plus sérieuses menaces sur la biodiversité, et une des causes majeures de la crise actuelle d’extinction des espèces. Dans les paysages fragmentés, le mouvement est un processus clé pour la survie des espèces faunistiques et floristiques, celui-ci étant facilité par une connectivité importante entre les éléments du paysage. Parmi les éléments qui concourent à augmenter la connectivité du paysage, les corridors écologiques sont particulièrement intéressants et efficaces. Le principal objectif de cette thèse est d’évaluer l’intérêt des images THRS pour identifier et caractériser les éléments du paysage agricole potentiellement constitutifs des corridors écologiques. Pour cela, nous avons évalué le potentiel des images RSO et de l’utilisation combinée des données optiques et radar THRS pour caractériser des continuités écologiques à échelle fine, tant d’un point de vue structurel que fonctionnel. Les résultats montrent que les images radar et plus particulièrement un indicateur polarimétrique qui en est dérivé, l’entropie de Shannon, permettent de quantifier le degré d’ouverture de la canopée des haies, indicateur qui a pu être évalué d’un point de vue écologique. De plus, ils ont permis de mettre en évidence les indicateurs, les méthodes de classification et les dates clefs pour la cartographie des zones humides. Une évaluation de la synergie d’images optiques et radar à permis de montrer que les données radar permettent de cartographie des cultures. Nous avons également montré l’apport des séries temporelles d’images radar pour l’amélioration de modèles biologiques visant à expliquer la distribution de la biodiversité dans les paysages agricoles. Enfin, nous avons pu développer de nouvelles métriques de connectivité en intégrant des informations dérivées de données de télédétection qui se sont avérées pertinentes d’un point de vue écologique.



Abstract : Habitat fragmentation is now considered as one of the most serious threats to biodiversity, and a major cause of the current crisis of species extinction. In fragmented landscapes, movement is a key process for the survival of flora and fauna species. Movement is facilitated by a significant connectivity between landscape elements. Among elements that contribute to increase landscape connectivity, ecological corridors are particularly useful and effective. The main objective of this pHD is to evaluate the interest of the VHSR images to identify and characterize potential agricultural landscape elements of the ecological networks. We evaluated the potential of SAR images and the combined use of VHSR optical and radar data to characterize ecological continuities at a fine scale, both structural and functional points of view. Results show that radar images and especially a polarimetric indicator, the Shannon entropy, allow quantifying the canopy cover of hedges. This indicator was assessed from an ecologically point of view. In addition, we highlight the indicators, classification methods and key dates to map wetland vegetation types. An evaluation of the synergy of radar and optical images shows the usefulness of radar data for crops mapping. We also showed the contribution of radar time series for improving biological models that explain the biodiversity distribution in agricultural landscapes. Finally, we developed new connectivity metrics, which relevant from an ecological point of view, by integrating information derived from remote sensing data.

Contact : Julie Betbeder (LETG-Rennes-COSTEL)