Soutenance de thèse de Stefaniya Kamenova (INRA IGEPP)



thesard.jpg

Le vendredi 13 décembre 2013 à 13h, à Agrocampus Ouest, dans la salle 4ème année (bât.

Le vendredi 13 décembre 2013 à 13h, à Agrocampus Ouest, dans la salle 4ème année (bât. 24, 65 rue de Saint-Brieuc, Rennes), Stefaniya Kamenova soutient sa thèse intitulée

Réseaux d’interactions, biodiversité et services éco-systémiques en milieu agricole : que nous apprennent les coléoptères carabiques ?

Le jury sera composé de :
- François POMPANON, Laboratoire d'Ecologie Alpine (Grenoble) - Rapporteur
- Philippe TIXIER, CIRAD (Martinique) - Rapporteur
- Anne LE RALEC, Agrocampus Ouest (Rennes) - Examinateur
- Pierre FRANCK, INRA (Avignon) - Examinateur
- Frédéric GRANDJEAN, Université de Poitiers - Examinateur
- David BOHAN, INRA (Dijon) - Examinateur
- Bertrand GAUFFRE, Centre d'Etudes Biologiques de Chizé - Encadrant
- Manuel PLANTEGENEST, Agrocampus Ouest (Rennes) - Directeur de thèse

Résumé :
le contrôle des ravageurs par les ennemis naturels est l’un des principaux services éco-systémiques rendus par la biodiversité à l’agriculture. toutefois, les mécanismes généraux conditionnant l’efficacité du contrôle biologique restent encore difficiles à évaluer. la principale raison en est le manque de vision plus systémique des réseaux d’interactions entre ravageurs et auxiliaires. les communautés d’insectes auxiliaires, hébergées par les espaces agricoles présentent des niveaux de diversité, spécifique et fonctionnelle, élevés et leurs biologie et traits de vie sont bien décrits et étudiés. ces communautés constituent donc un excellent modèle pour aborder des questions d’intérêt à la fois fondamental et appliqué sur les mécanismes à l’origine de la biodiversité et sur l'importance de la biodiversité dans le fonctionnement des écosystèmes. dans cette thèse, nous développons une combina! ison originale d’approches classiques et d’approches moléculaires de pointe pour élucider les relations trophiques au sein d’une communauté abondante et diversifiée d’ennemis naturels en milieu agricole - le coléoptères carabiques. l’étude sans a priori du régime alimentaire de la communauté de carabes dans un paysage agricole typique révèle un partitionnement de la ressource entre groupes d’espèces. l’étude expérimentale des interactions entre espèces avec un régime alimentaire similaire montre une différentiation des activités spatio-temporelles à fine échelle. d’un point de vue fondamental, ces résultats semblent démontrer la prépondérance des processus déterministes (partage de niche) par rapport aux processus neutres (stochasticité environnementale) pour expliquer la coexistence des espèces. d’un point de vue appliqué, l’importance de la ressource dans la structuration des communautés de carabes fournit un levi! er d’action potentiel pour l’élaboration de stratégies de protection des cultures efficaces et durables.


mots-clés : séquençage haut-débit, isotopes stables, barcoding moléculaire, vidéo-caméra, écologie trophique, exclusion compétitive, coexistence, agriculture durable


Contact : Stefaniya Kamenova (INRA IGEPP)