Synergies de la télédétection optique par drone et satellite : Changement d'échelle et applications à la conservation des prairies humides


 AHLeGall    25/10/2021 : 21:55

thesard.jpg

25/10 : Soutenance de thèse d'Emilien Alvarez-Vanhard (Université Rennes 2, LETG-Rennes)

Emilien Alvarez-Vanhard (Université Rennes 2, LETG-Rennes) soutient sa thèse, intitulée "Synergies de la télédétection optique par drone et satellite : Changement d'échelle et applications à la conservation des prairies humides", le lundi 25 octobre 2021 à 14:00,

Le jury est composé de:

Directeur de thèse

  • Thomas HOUET, Directeur de recherche CNRS - LETG UMR 6554 / Université Rennes 2

Co-directeur

  • Thomas CORPETTI, Directeur de recherche CNRS - LETG UMR 6554 / Université Rennes 2

Rapporteurs

  • Hervé PIEGAY, Directeur de Recherche CNRS - EVS UMR 5600
  • Xavier BRIOTTET, Directeur de Recherche ONERA - DOTA

Examinateurs.rices

  • Cendrine MONY, Maître de conférence - ECOBIO UMR 6553 / Université Rennes 1
  • Anne PUISSANT, Professeure - LIVE UMR 7362 / Université de Strasbourg
  • Simon GASCOIN, Chargé de recherche CNRS - CESBIO UMR 5126
  • Charlotte PELLETIER, Maître de conférence - IRISA UMR 6074 / Université Bretagne Sud

Mots-clés : 

Télédétection multi-source, Démélangeage spectral, Fusion de données, Cartographie d’habitats, Dynamiques d’inondation

Résumé :

La technologie drone est une nouvelle source de données de télédétection qui offre de nouvelles perspectives aux sciences de l'observation de la Terre. Elle permet un nouveau régime d'observation flexible et à très haute résolution spatiale qui apparaît comme complémentaire à celui des systèmes satellitaires et favorise l'application du changement d'échelle. Cette thèse a pour objectif d'évaluer l'apport des complémentarités entre drone et satellite pour le suivi des prairies humides - des milieux à fort enjeux écologiques et économiques. Pour cela, les principales synergies entre les données drone et satellite ont été identifiées dans la littérature scientifique. Un jeu de données multi-sources et multi-échelles alliant observations drone, satellitaires et in-situ a été constitué sur le site de la réserve régionale du marais de Sougéal, France. Ainsi, deux synergies adaptées au changement d'échelle - la "calibration de modèle" et la "fusion de données" - ont été appliquées à la cartographie de la structure des prairies humides - la distribution des communautés végétales et les dynamiques d'inondation. Les résultats montrent que le drone apporte une information sur la structure spatiale fine qui est utile pour dépasser les effets de pixels mixtes présents dans les données satellitaires. Par ailleurs, ces synergies facilitent la réalisation de représentations cartographiques qui intègrent la nature graduelle des milieux de prairies humides.



Contact OSUR

Emilien Alvarez-Vanhard (Université Rennes 2, LETG-Rennes) / @