Cluster Eco Origin

Depuis 2007, une réflexion s’est engagée sur le territoire breton autour de la création d’un cluster lié aux Eco Activités. Ses objectifs sont de mettre les acteurs et les énergies en réseau pour faciliter l’accès des entreprises aux financements nécessaires à leur développement, aux innovations techniques et technologiques, à de nouveaux marchés et aux compétences indispensables à leur évolution. Partant des ressources du territoire et de la mobilisation de ses acteurs au service de son économie, ses axes stratégiques se sont orientés vers le potentiel économique (activité, emploi) des éco-activités, sur l’innovation au croisement des filières et sur l’engagement exemplaire de la commande publique. Cette mobilisation a donné lieu à la création de l’Association Eco Origin en mai 2009, avec la volonté affichée de structurer un fonctionnement en cluster pour le début de l’année 2010. Les universités de Rennes 1 et 2 sont membres fondateurs du cluster avec Force 5, la CCI du Maine et Loire, Novincie, Bretagne Eco Entreprises, le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, Rennes Métropole CODESPAR, le Pays de Rennes, BRUDED et AUDELOR. L'OSUR est très impliqués avec deux de ses membres qui font partie du Conseil des Personnes Qualifiées (Philippe Davy et Françoise Burel). Ce cluster doit être un outil pour favoriser la valorisation des travaux scientifiques des chercheurs. Le projet de pôle de compétitivité sur l'eau L'une des premières réalisations du cluster Eco Origin a été de servir d'accélérateur aux réflexions en cours sur la mise en place d'un projet de pôle de compétitivité dans le cadre de l'appel d'offres Ecotechnologies. Le projet de pôle "Intelligence de l'eau" a été déposé avec pour objectifs de favoriser l’innovation et la diffusion des technologies en faveur du développement économique et de la création d’emplois au sein d’un tissu de PME-PMI ancrées sur leur territoire avec le soutien engagé des collectivités territoriales (Conseil Régional, conseils généraux, agglomérations et communes). Le projet n'a semble-t-il pas été retenu mais cette amorce de coopération recherche-industrie doit déboucher sur un rapprochement plus fort (voir projet). >>> en savoir plus Eco Origin