Hervé Colinet (ECOBIO) arrive à l'OSUR

Hervé Colinet rejoint l'OSUR comme chargé de recherche CNRS. Ses activités de recherche sont orientées sur la problématique de l’adaptation climatique chez les animaux ectothermes, les insectes en particulier. Hervé s’intéresse spécialement aux stratégies adaptatives développées par ces ectothermes pour faire face au stress thermique (chaud et froid). De fait, pour prédire les conséquences des changements globaux à l’échelle des populations, des communautés et donc des écosystèmes, il est indispensable de comprendre aussi, en amont, les mécanismes élémentaires qui sont à la base de la thermo-tolérance chez les individus. En effet, comment déterminer, prédire et modéliser les conséquences de ces changements globaux sur les ectothermes sans caractériser précisément où se situent leurs limites physiologiques et quels sont les mécanismes physiologiques permettant de modifier celles-ci sur des laps de temps relativement restreints ? Parcours : Les travaux menés durant son doctorat, effectué à Louvain La Neuve en Belgique (2004 - 2007), ont porté sur la thermo-biologie des parasitoïdes de pucerons. Ces travaux ont permis d’améliorer la compréhension des effets préjudiciables du stress froid et de faire progresser nos connaissances sur les altérations physiologiques engendrées par ce stress. Ils ont aussi permis de démontrer que les insectes possèdent une capacité très rapide de récupération au stress en conditions fluctuantes, ce qui améliore profondément leur résistance. Hervé a par la suite obtenu un mandat de chargé de recherche au FNRS (Belgique) d’une durée de quatre ans (2008-2012) et a réalisé deux longs séjours post-doctoraux dans le cadre de ce mandat : * un premier séjour post-doctoral de 18 mois dans le laboratoire du Prof. Ary Hoffmann en 2009-2010 (Melbourne University, Australie). L’objectif de ce séjour était d’étudier les bases moléculaires de la tolérance au stress chez la mouche Drosophile. Ces travaux ont permis de souligner le rôle essentiel des plusieurs gènes de stress comme Hsps, Stv, Fst. * En septembre 2010, il a entamé un second séjour post-doctoral de 22 mois au sein de l’équipe PAYSACLIM de l’UMR ECOBIO, toujours financé par le FNRS. Il y mène une série d’études écophysiologiques qui ont notamment permis de décrypter certaines modifications métaboliques et moléculaires associées à la diapause et l’acclimatation. A la suite à ce mandant FNRS, Hervé a continué ses travaux à ECOBIO grâce à l’obtention d’un poste ATER en écologie (2012-2013). Ses recherches futures au sein d’ECOBIO s'inscriront donc dans la continuité de ses travaux précédents et viseront à caractériser la plasticité intra- et trans-générationnelle de la thermo-tolérance et leurs fondements mécanistiques chez les insectes, et ce notamment par des approches allant de l’écologie en passant par la physiologie, la génétique et l’épigénétique. >>> Contact Hervé Colinet ECOBIO @