L'Observatoire Virtuel de l'Environnement

 

Logo Plateforme Love

Responsables: Thomas Corpetti, Thibault Duretz

Missions de l'observatoire

L'Observatoire Virtuel de l'Environnement a pour but de renforcer les capacités liées au numérique pour l’environnement. Il constitue une structure unique regroupant 4 aspects fondamentaux des sciences numériques pour l’environnement : gestion, modélisation, analyse et visualisation des données.
LOVE 800

Les décisions principales (achat de matériel, animation scientifique, …) sont prises dans le cadre du comité de pilotage composé de représentants de toutes les unités et des responsables d’axes. Ce comité est composé des membres suivants:

  • Géosciences Rennes

    • Jean Raynald Dreuzy - Responsable d'axe
    • Dimitri Lague - Responsable d'axe
    • Olivier Dauteuil - Représentants de l'unité
    • Philippe Yamato - Représentants de l'unité

  • ECOBIO (Écosystèmes - Biodiversité - Évolution)

    • Olivier Troccaz - Représentants de l'unité

  • CReAAH (Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire)

    • Jean Baptiste Barreau - Représentants de l'unité

  • LETG-Rennes-COSTEL (Climat et Occupation du Sol par Télédétection)

    • Thomas Corpetti - Responsable d'axe, co-responsable du LOVE
    • Alban Thomas - Représentants de l'unité
    • Samuel Corgne - Représentants de l'unité
  • IPR (Institut de Physique de Rennes)

    • Sean Mc Namara - Représentants de l'unité
    • Luc Oger - Représentants de l'unité

  • UMS pour l’Observatoire de Rennes

    • Laurent Garnier - Représentants de l'unité, co-responsable du LOVE

  • SAS (Sol, Agro et hydrosystèmes, Spatialisation)

    • Patrick Durand - Représentants de l'unité

  • SAD Paysage

    • Hugues Boussard - Représentants de l'unité

  • Equipe SAGE : (Simulations and Algorithms on Grids for Environment)

    • Nicolas Courty  - Responsable d'axe

Actualités

Séminaires LOVE

Formations

Personnel



Laurent Garnier
Arrivé à l'OSUR en Juillet 2015, il a pour mission le développement, l'adaptation et le déploiement de méthodes mathématiques pour l'analyse des gros volumes de données environnementale acquises au sein des observatoires de l'OSUR (i.e. LIDAR topographique aéroporté, fibre optique, imagerie satellitaire, données géologiques, agronomiques, biologiques, archéologique,... ). Il participe également au développement des logiciels de transferts de fluides et particules dans l'environnement et à la recherche de nouvelles relations entre données et simulations pour adresser des questions environnementales majeures (pollution, risque hydrologique etc.).
Egalement contributeur au développement des plateformes d'analyse de données environnementales et de modélisation environnementale afin de rendre accessible les développements logiciels à la communauté scientifique.


Développements logiciels


Le développement des plateformes d'analyse de données environnementales et de modélisation environnementale nécessite la mise en commun de bonnes pratiques de développement logiciels et de rendre accessible ces développements logiciels à la communauté scientifique.