Recycler les déchets porcins

A lire dans le Journal du CNRS n°266 de mai-juin 2012 dont le dossier est consacré à l'ingénierie écologique ("Ingénieuse écologie"), une présentation des travaux de Daniel Cluzeau (ECOBIO) : "Recycler les déchets porcins" (p. 24-25) Ce programme de recherche est le fruit d'une collaboration CAREN, puis OSUR, entre les UMR SAS de l'INRA/AGROCAMPUS OUEST et ECOBIO et a été mis en oeuvre respectivement par Paul Robin et Philippe Morand à la Station Expérimentale de Guernevez (29) appartenant à la Chambre Régionale d'Agriculture de Bretagne. La contribution de Daniel Cluzeau a consisté a rajouter de la complexité dans les processus de bioépuration de la phase liquide des lisiers de porc, ce qui a donné lieu à de nombreuses communications scientifiques et techniques ainsi qu'à quelques articles référencés (cf ci-dessous). Le procédé imaginé par Paul Robin et Philippe Morand intéresse la profession agricole et nos partenaires chinois (brevet déposé en Chine) de Jiao Tong (Université de Shanghai). Vous trouverez ci-dessous un poster présentant ce procédé au grand public. Dans le cadre de l'année de l'Ingénierie Ecologique initiée par le CNRS, CEMAGREF et INRA, ce programme fait aussi l'objet d'un documentaire vidéo du CNRS de 13min qui sera diffusé à partir du WE de l'Ingénierie Ecologique (les 2-3 Juin 2012) ; il est prévu des "portes ouvertes" pour présenter les 10 projets retenus nationalement pour cette manifestation de vulgarisation scientifique. Nous y présenterons aussi nos différentes recherches utilisant les vers de terre comme des outils d'aide à la gestion de systèmes écologiques. Alors qu'aujourd'hui ce projet continue à être sous les feux de la rampe CNRS, qui aurait cru en l'intérêt d'une telle recherche en 2003 quand nous avons commencé à être incités par Marcel Bouché* et nos partenaires chinois à réfléchir à la bioépuration des lisiers pour optimiser les intrants alimentaires, tout en valorisant de nouvelles productions dans l'élevage porcin (amendements organiques, lombricompost, microphytes alimentaires, macrophytes à fibres pour la construction, farine de poisson, ...), et au final diminuer les transferts de pollution vers l'atmosphère et l'hydrosphère ? * Marcel Bouché (INRA) Contact OSUR : Daniel Cluzeau (ECOBIO), Paul Robin (UMR SAS), Philippe Morand (ECOBIO) Bibliographie : Philippe Morand et al., Biomassproduction and waterpurification from fresh liquid manure – Use of vermiculture, macrophytes ponds and constructed wetlands to recover nutrients and recycle water for flushing in pig housing, Procedia Environmental Sciences, Volume 9, 2011, Pages 130–139 Luth et al., Earthwormeffects on gaseousemissions during vermifiltration of pig fresh slurry, Bioresource Technology, Volume 102, Issue 4, February 2011, Pages 3679–3686 Y.S. Li et al., Vermifiltration as astage in reuse of swine wastewater: Monitoring methodology on an experimental farm, Ecological Engineering, Volume 32, Issue 4, 1 April 2008, Pages 301–309





Ingénierie écologique : journées portes ouvertes nationales les 2 et 3 juin 2012