Service de Soutien aux Systèmes d'Observation (S3O) - Activités

  Activités



Ce service vient en appui des services d’observation de l'OSUR. Les fonctions du Service de Soutien au Systèmes d’Observation sont :
- La gestion et la maintenance des moyens communs liés aux systèmes d’observation,
- La mise en commun des compétences autour de l’observation :
* qualité de la mesure, qualité documentaire,
* métrologie, banc de calibration, inter-calibration
* expertise / aide à la résolution des problèmes techniques liés à l’observation / conseils pour l’amélioration de la qualité de la mesure
* avis techniques sur l’acquisition d’équipements pour l’observation

- La prospective instrumentale, séminaires techniques sur les nouveaux instruments acquis
Le S3O est étroitement lié au suivi et aux campagnes expérimentales menées dans le cadre de différents services d’observation nationaux et projets long terme, incluant le service national d’observation et SOERE H+, l’ORE Agrhys, le SOERE RBV, la ZA Armorique, l'ORE DiaPFC, le métaprogramme Sélune et l’équipex CRITEX.

Le S30 est impliqué dans des opérations d’observations sur une vingtaine de sites avec diversité de contextes expérimentaux in-situ. La grande majorité des sites sont localisés dans l’ouest de la France.


S3O Fig2


Parmi les sites expérimentaux et d’observation in-situ, plusieurs sites font l’objet d’un suivi long termes dont les principaux sont : (faire un lien sur la page web de chaque site lorsqu’il existe en cliquant sur le nom du site)
* des sites expérimentaux SNO :
o H+ à Ploemeur (56),
o Tourbière de Landemarais (35),
* la Zone Atelier Armorique (35),
* le suivi de la nappe de Guidel (56), http://hplus.ore.fr/
* l’opération d’arasement de barrage sur la Sélune (50),
* la dynamique du phytoplancton du lac de Grand Lieu (44),
* la biodiversité botanique aux Iles Kerguelen (Réserve naturelles des Terres Australes et Antarctiques Françaises).
Le S30 intervient également dans la mise en place d’équipements sur des opérations de mesures plus ponctuelles dans le cadre de projets de quelques années (ANR, de thèses ou de masters).

Le rôle du S3O fut la participation de moyens humains pour la réalisation des dispositifs instrumentaux, le suivi de certains parcs de sondes. Certaines opérations ont nécessité une aide logistique du S30 nécessaire pour la mise en œuvre de techniques de mesures comme l’utilisation de la fibre optique pour mesurer la distribution spatiale de température dans des forages hydrogéologiques, les lits de rivière et en lacs.