Le printemps 2018 s'annonce silencieux dans les campagnes françaises



038_alouette_des_champs2.jpg

Les populations d'oiseaux se sont réduites d'un tiers en 15 ans

Les derniers résultats de deux études de suivi des oiseaux, l'une menée à une échelle nationale, l'autre plus localement, viennent de sortir. Les chercheurs du Muséum national d'Histoire naturelle et du CNRS (le Centre des sciences de la conservation et le Centre d’études biologiques de Chizé) arrivent au même constat : les oiseaux des campagnes françaises disparaissent à une vitesse vertigineuse. En moyenne, leurs populations se sont réduites d'un tiers en 15 ans. Au vu de l'accélération des pertes ces deux dernières années, cette tendance est loin de s'infléchir.

Ces deux études, menées toutes deux sur une vingtaine d'années et à des échelles spatiales différentes, révèlent l’ampleur du phénomène : le déclin des oiseaux en milieu agricole s’accélère et atteint un niveau proche de la catastrophe écologique. En 2018, de nombreuses régions de plaines céréalières pourraient connaître un printemps silencieux...

>>> En savoir plus
> Le communiqué de presse CNRS/MNHN
> L'article dans CNRSleJournal


Alain Butet, écologue à ECOBIO, apporte son éclairage sur ce déclin : à voir sur France3 - 19/20 Bretagne - Diffusion du 20/03/18 - à partir de 11:00

Alain Butet France3 20mars2018




038 Alouette Des Champs2
L’alouette des champs a vu ses effectifs diminuer d’un tiers en moins de 20 ans sur la zone atelier Plaine & Val de Sèvre.
Crédits photo : V. Bretagnolle, CEBC (CNRS/Université de La Rochelle)



Contact OSUR

Alain Butet (ECOBIO) / @
Alain-Hervé Le Gall (multiCOM OSUR) / @








Cet article est de OSUR
https://osur.univ-rennes1.fr/news/le-printemps-2018-sannonce-silencieux-dans-les-campagnes-francaises.html