Evaluation des séries temporelles Sentinel-1 & 2 pour l’identification et la caractérisation des continuités écologiques, des paysages boisés aux paysages agricoles


 AHLeGall    24/01/2021 : 13:44

thesard.jpg

21/01 : soutenance de thèse de Audrey Mercier (Université de Rennes 2, LETG-Rennes/BAGAP)

Audrey Mercier (Université de Rennes 2, LETG-Rennes/BAGAP) soutient sa thèse, intitulée "Evaluation des séries temporelles Sentinel-1 & 2 pour l’identification et la caractérisation des continuités écologiques, des paysages boisés aux paysages agricoles", le jeudi 21 janvier 2020 à 14:00

Devant le jury :

  • Agnès Bégué : Directrice de recherche, CIRAD - UMR TETIS / Rapportrice
  • Hervé Nicolas :  Professeur, INRAE - UMR  SAS / Rapporteur 
  • Paola Mairota : Chercheuse, Université de Bari Aldo Moro   / Examinatrice
  • Sandrine Petit : Directrice de recherche, INRAE – UMR 1347 Agroécologie / Examinatrice
  • Samuel Corgne : Directeur de Recherche, LETG - UMR CNRS 6554  / Examinateur
  • Jacques Baudry : Directeur de Recherche, INRAE, UMR BAGAP / Co-Directeur de thèse


Résumé.
La perte des habitats est aujourd’hui considérée comme l’une des plus sérieuses menaces sur la biodiversité. Si de nombreuses études se sont concentrées sur le rôle de « conduit » des éléments boisés, très peu d’entre elles se sont focalisées sur le rôle des continuités écologiques au sein des mosaïques agricoles. Les objectifs de cette thèse étaient (1) d’évaluer la synergie des séries temporelles Sentinel 1 et 2 pour identifier et caractériser les éléments constitutifs des continuités écologiques à travers des classifications de l’occupation et de l’utilisation des sols et la caractérisation de cultures dans les paysages boisés et agricoles et (2) d’estimer l’impact de la structuration spatio-temporelle de ces paysages sur la biodiversité en utilisant des métriques dérivées des séries temporelles Sentinel. Les résultats ont mis en évidence que bien que les données S-2 soient plus adaptées que les données S-1 pour la discrimination des types d’occupation du sol dans les paysages boisés et des stades phénologiques du blé et du colza dans les paysages agricoles, l’usage combiné des données S-2 et S-1 améliore la précision des classifications les données S-1 présentant de surcroît un fort intérêt dans les zones nuageuses. Ils ont aussi montré l’intérêt des indicateurs polarimétriques dérivés des données S-1 pour caractériser les cultures du blé et de colza. Enfin, ils ont permis de souligner l’intérêt de la métrique d’hétérogénéité biophysique dérivée des données S-2 pour estimer précisément la distribution des espèces de carabes. L’usage de cette métrique, calculée avec des images gratuites et disponibles partout sur la Terre, continue et cohérente d’un site à l’autre et d’un type de culture à l’autre, devrait contribuer à l’étude de l’impact des continuités écologiques sur la biodiversité.​




Contact OSUR

Audrey Mercier (Université de Rennes 2, LETG-Rennes/BAGAP) / @







Cet article est de OSUR
https://osur.univ-rennes1.fr/news/evaluation-des-series-temporelles-sentinel-1-2-pour-lidentification-et-la-caracterisation-des-continuites-ecologiques.html