Influence de l’organisation spatiale du paysage sur les transferts hydriques de Carbone, d'Azote et de Phosphore dans un bassin versant agricole de méso-échelle



thesard.jpg

12/03 : soutenance de thèse d'Antoine Casquin (INRAE SAS)

Antoine Casquin (INRAE, SAS) soutient sa thèse, intitulée "Influence de l’organisation spatiale du paysage sur les transferts hydriques de Carbone, d'Azote et de Phosphore dans un bassin versant agricole de méso-échelle", le vendredi 12 mars 2021 à 14:00

Mots clés : eutrophisation, spatialisation, paysage agricole, bassin-versant, méso-échelle

 

Résumé :

L’enrichissement en azote (N) et phosphore (P) des milieux aquatiques provoque leur eutrophisation et impacte le cycle du carbone (C). Dans les bassins versants agricoles, l’essentiel du N et du P dans les cours d’eau provient des surfaces agricoles. La forte variabilité spatiale et temporelle des flux de C-N-P à l’échelle de la tête de bassin versant (<15 km2) complique l’évaluation et la gestion de la ressource en eau. Une stratégie d’échantillonnage a été mise au point pour capter et comprendre cette variabilité spatio-temporelle dans un bassin versant agricole de méso-échelle (L’Yvel, 375 km2), localisé en Bretagne, France. Un suivi bimensuel pendant 17 mois (Mars 2018-Juillet 2019) des concentrations en C-N-P en 33 points dont 24 têtes de bassin versant a été réalisé. Les trois principaux résultats de ce travail sont : 1) Un échantillonnage synoptique en hautes eaux dans des conditions stables de débit permet de hiérarchiser les sous bassins versants selon leurs exports hydriques de N et P ; 2) A partir d’une approche stochastique basée sur les données, il est montré que la proportion de surfaces agricoles dans le paysage influence les exports hydriques de N tandis que la configuration spatiale des surfaces agricoles influence ceux de de P ; 3) Les modulations du signal hydrochimique C-N-P issus des versants dans le réseau hydrographique déterminent en grande partie la variabilité temporelle des exports de C-N-P à l’exutoire du bassin versant de méso-échelle, mais ont une faible influence sur les flux annuels. Des scénarios de réorganisation spatiale du paysage agricole afin de répondre à des objectifs de qualité d’eau à différentes échelles spatiales ont été proposés.



Contact OSUR

Antoine Casquin (INRAE SAS) / @







Cet article est de OSUR
https://osur.univ-rennes1.fr/news/influence-de-lorganisation-spatiale-du-paysage-sur-les-transferts-hydriques-de-carbone-dazote-et.html