ZAAr - Présentation

Soumis par Alain-Herve Le Gall le mer 23/06/2021 - 15:56

Qu'est-ce qu'une ZA ?

Une Zone Atelier (ZA) est un dispositif de recherche labellisée par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et qui a pour objectif de mener des recherches interdisciplinaires sur l’environnement et les anthroposystèmes en relation avec les questions sociétales. Ces recherches sont menées sur le long terme en partenariat avec les acteurs locaux et sont orientées vers l’aide à l’action publique.
Les ZA sont organisées à l’échelle nationale en réseau, le Réseau des Zones Ateliers, qui permet d’étudier sur des territoires différents, les relations complexes entre activités humaines et fonctionnement des écosystèmes.

La Zone Atelier Armorique se focalise sur les paysages agricoles et urbains et développe une démarche scientifique s’appuyant sur des observations et des expérimentations. Intégrant l’ensemble de l’Ille et Vilaine, elle comporte plus particulièrement trois territoires privilégiés représentant trois entités paysagères différentes : le bocage, la plaine alluviale et la ville.
La ZA Armorique s’intègre dans des réseaux européens eLTER et internationaux ILTER de sites de recherche à long terme en écologie.

Paysage

ZA Armorique - Présentation

La ZA intègre l’ensemble du département d’Ille et Vilaine, au sud de la Baie du Mont-Saint-Michel (48° 36? N, 1° 32? W).

Figure ZA

Elle comprend trois principales entités :


- l’entité bocagère au niveau du canton de Pleine-Fougères (suivie depuis 1993)
L'entité bocagère est caractérisée par un gradient paysager allant d’un bocage dense, au sud, avec des parcelles petites bordées de haies à un bocage lâche, au nord. Les haies bordant les parcelles sont le plus souvent constituées d’arbres émondés en ragosses, de chênes avec parfois quelques châtaigniers émondés et des chênes en haut jet, mais aussi de cépées de châtaigniers. Depuis 2005, en raison de l’introduction de conditions de protection de l’environnement dans la Politique Agricole Commune, la plupart des cours d’eau sont bordés de bandes enherbées.

Vue Aerienne Bocage

- l’entité marais localisée sur la plaine alluviale du Bas-Couesnon (suivie depuis 2006)
L'entité de marais se situe au niveau de la plaine alluviale de la basse vallée du Couesnon. Elle comprend ainsi des marais situés en Bretagne et des marais situés en Normandie. La basse vallée du Couesnon, de par sa proximité avec la baie du Mont St Michel et la présence de nombreuses zones humides présente un fort intérêt patrimonial et est sujet à l’application de plusieurs périmètres de protection (site Natura 2000) ou d’inventaires scientifiques (ZNIEFF, ZICO, …). La zone d'étude retenue comprend un ensemble de cinq marais présentant des structures paysagères très variées, issues d’histoires d’aménagement et de pratiques agricoles de gestion de l’eau et des parcelles différentes.

Vue Aerienne Za

- l’entité ville comprenant le territoire de Rennes métropole (suivie depuis 2011)
L’entité ville correspond au territoire de la ville de Rennes. La ville de Rennes compte 209860 habitants intramuros en 2012, ce qui fait d’elle la première ville de la région Bretagne et la onzième commune la plus peuplée de France en nombre d’habitats.
Plus particulièrement, un observatoire urbain a été mis en place sur le site des prairies St Martin. Cet observatoire correspond à la réhabilitation d’un ancien site industriel en un parc naturel urbain.

Vue Aerienne Ville

A ces trois principales entités, s'ajoutent deux sites observatoires :

La tourbière de Landemarais. Intégrée à la ZA en 2016, elle appartient au SNO "Tourbières" dont le but est d'évaluer l'impact des changements globaux sur la fonction de puits de carbone des tourbières tempérées. C'est également un espace naturel sensible (ENS) du département d'Ille-et-Vilaine (35).

Le réseau de mailles paysagères Ille-et-Vilaine sud. Ce réseau de sites, constitué en 2012, englobe 20 mailles paysagères de 1km², sélectionnées pour représenter i) un gradient de pourcentage d'agriculture biologique dans le paysage, par opposition à l'agriculture conventionnelle, ii) un gradient de pourcentage d'éléments boisés (bois, haies) indépendant du précédent. Ce site observatoire est très complémentaire du site atelier "agricole" (représenté par les entités bocagère et marais) car il propose, pour un même contexte paysager bocager, un gradient fin d'hétérogénéité de pratiques (biologiques vs. conventionnelles).

Les polders du Mont Saint Michel constituent au nord de la ZA des sites d’étude occasionnels.

Pour mener des travaux sur la Zone Atelier Armorique, voici quelques règles à suivre : règles de fonctionnement

cycl'OBS L'infolettre mensuelle